Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - vendredi 22 juillet
Philippe Katerine - Sage - Keren Ann - Hyphen Hyphen - Synapson - Fakear  (Hötel de Ville, Paris)  du 20 au 23 juillet 2016

Vendredi, troisième jour du Fnac Live. C'est par l'arrière de la mairie qu'on accède aux salons où va débuter le concert de Philippe Katerine. On se dit qu'il y aura d'autres occasions de découvrir en live la pop folk de I Am Stramgram qui est est train de jouer sur la grande scène.

Katerine est une des têtes d'affiche les plus attendues de ce Fnac Live 2016. Alors pourquoi ne pas l'avoir fait jouer sur la grande scène en extérieur ? Peut-être simplement parce que le tour de chant qu'il présente ce soir-là en formation réduite convient mieux à un espace clos et à un espace à capacité réduite. C'est d'ailleurs sur une péniche à Paris qu'il a rodé son spectacle avant d'entamer sa tournée à la rentrée. Comme sur son dernier album Le film, il est uniquement accompagné d'un piano, derrière lequel Dana Ciocarlie est assise ce soir-là. Philippe Katerine entame son spectacle en remontant la travée centrale du salon entre les chaises des spectateurs. Vêtu d'un costume de Guillaume Tell, d'une cape de plumes synthétiques brillantes et d'un diadème, il les salue de la main en souriant. C'est donc logiquement qu'il entonne, une fois parvenu sur scène, un "Je suis la reine d'Angleterre et je vous pisse à la raie" peu protocolaire au regard du lieu.

Le concert en festival est court, et essentiellement construit autour des morceaux du nouvel album. On entendra d'abord "Doudou" puis "Les Objets". Entre deux chansons, Katerine se lancera dans des improvisations musicales avec un triangle, un saxophone "splendidement laid", une flûte à bec et un harmonica. Après "Papa", il enchaîne trois chansons sans aucune interruption "J'en ai marre", "Compliqué" et "Marine Le Pen".

Après "Automobile" et "A l'Elysée", il s'assoie au piano aux côtés Dana Ciocarlie pour interpréter "Moment parfait" à quatre mains. Devant des officiels qui viennent s'asseoir aux places réservées au premier rang alors que le concert est quasiment terminé, il lève son séant du siège du piano pour, de la main droite, se gratter ostensiblement les fesses à leur passage, tandis qu'il continue à jouer de la main gauche.

Provocateur, poétique, dadaïste, lunaire, Philippe Katerine a présenté un spectacle à la hauteur de sa réputation. En rappel, il ôte ses vêtements et se retrouve dans un justaucorps bleu électrique pour interpréter son dernier single "3 Ans" ("Les enfants de moins de 3 ans, c'est pas comme nous, c'est pas comme nous...). L'accueil du public est enthousiaste pour ce spectacle libre et complètement hors-norme.

En extérieur, on retrouve Sage, alias Ambroise Willaume, qui a débuté dans la formation pop Revolver. Après avoir travaillé avec Woodkid, c'est vers la pop qu'il s'est de nouveau tourné. Avec un album coproduit avec Benjamin Lebeau, un des deux membres des Shoes, ses chansons sont très dansantes avec une rythmique très soutenue puisque sur scène, assis au clavier, il est entouré de deux batteurs. A la fois sophistiquée et efficace, la pop de Sage fait bouger les festivaliers sous le soleil, en particulier le single "One last star".

Retour vers les salons pour le début du concert de Keren Ann. Son récent album, You're gonna get love, a la mélancolie délicate. Absente de la scène depuis cinq ans, la jeune femme se fait rare, et c'est un énorme plaisir que de la retrouver. Sa voix chaude n'a pas changée. Accompagnée d'un pianiste et d'un quatuor à cordes, elle enchaîne les titres du dernier album. Son folk blues habillé de cordes touche au coeur. Mais où les arrangements délicats lui font gagner en émotion, on a l'impression que Keren Ann perd en liberté dans son interprétation. C'était là un des premiers concerts de la jeune femme avec cette formation, on peut donc espérer que l'alchimie ait lieu rapidement. Il reste néanmoins le souvenir d'un concert beau, délicat et plein de charme.

Le groupe niçois Hyphen Hyphen vient de faire parler de lui. Ils ont en effet, lors de leur concert aux Vieilles Charrues, électrisé le public lors d'un hommage dansant aux victimes de l'attentat du 14 juillet. Sans aucun doute, Santa, la chanteuse du groupe, sait dynamiser une scène. Ils ne ménagent pas leur effort, et le public répond bien. Certes, le crowd surf de Sacha est rapidement interrompu, mais on sent la sécurité un peu sur les dents alors que l'attentat à Munich s'est déroulé seulement une heure avant. Electro bubblegum, leur set fait bien réagir le public en ce vendredi festif.

Encore une découverte pour moi avec le duo français Synapson. Leur electro-pop orientée deep house est pourtant bien connue du public présent ce soir-là. Leur premier morceau est métissé de rythmes moyen-orientaux et met l'eau à la bouche. Outre les claviers et tables de mixages, les deux DJ's on aussi des percus et batteries électroniques. On les sent concentrés et à l'écoute du public. Les montées de rythme sont intelligemment menées. Sirius Trema rejoint le duo aux voix pour le second morceau.

Mais des problèmes techniques à répétition les oblige à s'adapter, car les boîtes à rythme ne répondent plus. Coitus interruptus avec le public, c'est intelligemment que le duo s'adapte en essayant la tendresse. Leur single "All In You" est interprété en version acoustique, piano-guitare-voix. Véritable hit, la foule encourage le duo. On sent les deux DJ's à la fois dégoûtés et émus, énervés de louper ce rendez-vous mais touchés par le soutien de la foule. Aussi inattendu que magique par l'émotion qui se dégage, finalement le duo s'en tire haut la main avec le support de ses guests.

A la fin, ils jettent à la foule leurs blousons, costumes de scène qui n'existent qu'en deux exemplaires, pour s'excuser encore une fois. Ils ont intelligemment offert au public parisien un moment unique dont ils n'ont absolument pas à rougir.

C'est enfin Fakear qui clôture la soirée. Je n'étais pas resté pour assister au set du caennais, programmé très tard à Beauregard, et j'ai certainement eu tort. D'abord accompagné d'un groupe, il continue seul en DJ set. Plus japan touch que french touch, le normand enchaîne les titres connus, "Sheer-Khan", "Silver" et bien entendu "La Lune Rousse". Le public danse sur ce set bien mené. La troisième journée du fnaclive a, sans conteste, été la plus dansante.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Vendredi
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Samedi
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - mercredi 20 juillet
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - jeudi 21 juillet
Festival Fnac Live en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
La chronique de l'album Border Live cd/dvd de Philippe Katerine
La chronique de l'album Nuits blanches avec un hibou sage de Evelyne Gallet
Sage en concert au Festival de Dour 2004 (dimanche)
Oldies : New riders of the purple sage - new riders of the purple sage
La chronique de l'album eponyme de Keren Ann
La chronique de l'album Ecoute de l'album 101 de Keren Ann
La chronique de l'album Bleue de Keren Ann
Keren Ann en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Keren Ann en concert à La Vapeur (29 mars 2008)
Keren Ann en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
Keren Ann en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
Hyphen Hyphen en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
Hyphen Hyphen en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Dimanche
Hyphen Hyphen en concert à MJC Picaud (vendredi 20 mars 2015)
Hyphen Hyphen en concert au Festival Le Printemps de Bourges #39 - Edition 2015
L'interview de Hyphen Hyphen (vendredi 20 mars 2015)
Synapson en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - samedi 8 juillet
Fakear en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Fakear en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2014 - Les iNOUïS
Fakear en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet

En savoir plus :
Le site officiel du Festival FNAC Live
Le Facebook du Festival FNAC Live

Crédits photos : Diane Hion (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=