Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Da Vinci code
Dan Brown 

13 millions d'exemplaires vendus dont le mien ! Las ! Depuis le temps que les médias et les spécialistes de tous poils en parlent, qu'anathèmes, interdictions et exégèses prolifèrent et que défile devant mes yeux la couverture rouge aux lettres jaunes avec le regard de la Joconde, il devenait urgent de lire ce best-seller populaire.

La parution en livre de poche fut l'occasion pour ingurgiter, comme une folle furieuse il faut bien le reconnaître, ces 741 pages et constater avec tristesse et désolation que : "Ça marche !".

Bien sûr, j'ai gardé l'esprit clair et l'œil critique mais n'en demeure pas moins que le piège est redoutable. En fait, si vous passez le premier chapitre, votre compte est bon !

Point de style littéraire, nous sommes en plein roman de gare : écriture narrative anonyme et sans relief, langue simple voire basique et une traduction pour le moins efficace ne laissant place à aucune aspérité. Pour l'histoire, pas de quoi fouetter un chat anticlérical, plutôt une auberge espagnole où chacun y trouvera son pain "béni" pour lire sur la plage ou dans le métro.

Sur fond de salmigondis historico-ésotérique, Dan Brown bâtit tout simplement une course poursuite divertissante avec une structure imparable et des ingrédients judicieux qui, sans vouloir faire de sexisme littéraire, ravira les femmes comme les hommes.

Donc au menu des chapitres généralement brefs, à la façon des épisodes de sitcom, aux narrations parallèles qui font avancer l'histoire, une enquête aux allures de quête du Saint Graal sur trame de conspiration avec une incontournable histoire d'amour cousue de fil blanc, à pas de nains et laissant sur sa faim d'où l'impérieuse nécessité d'en connaître le dénouement en avalant les suivants, la réponse salvatrice n'intervenant que bien longtemps après pour déboucher sur une nouvelle énigme non résolue.

Et les personnages direz-vous? Euh, oui, les personnages…Et bien, ils sont suffisamment stéréotypés et consensuels pour que chacun s'y retrouve ou puisse endosser leur rôle le temps d'un épisode. Et puis ne dévoilons pas tout. Sachez qu'il s'agit d'un roman policier doublé d'une chasse au trésor et d'une BD sans dessins à la manière de film comme "L'homme de Rio" de Philippe de Broca qui ravira les fans du Club des cinq, de Nous Deux et des jeux vidéo. Le reste n'est que littérature !

Et puis....comme le roman n'a pas de fin et que vient de paraître son aîné "Anges et démons"...

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=