Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Da Vinci code
Dan Brown 

13 millions d'exemplaires vendus dont le mien ! Las ! Depuis le temps que les médias et les spécialistes de tous poils en parlent, qu'anathèmes, interdictions et exégèses prolifèrent et que défile devant mes yeux la couverture rouge aux lettres jaunes avec le regard de la Joconde, il devenait urgent de lire ce best-seller populaire.

La parution en livre de poche fut l'occasion pour ingurgiter, comme une folle furieuse il faut bien le reconnaître, ces 741 pages et constater avec tristesse et désolation que : "Ça marche !".

Bien sûr, j'ai gardé l'esprit clair et l'œil critique mais n'en demeure pas moins que le piège est redoutable. En fait, si vous passez le premier chapitre, votre compte est bon !

Point de style littéraire, nous sommes en plein roman de gare : écriture narrative anonyme et sans relief, langue simple voire basique et une traduction pour le moins efficace ne laissant place à aucune aspérité. Pour l'histoire, pas de quoi fouetter un chat anticlérical, plutôt une auberge espagnole où chacun y trouvera son pain "béni" pour lire sur la plage ou dans le métro.

Sur fond de salmigondis historico-ésotérique, Dan Brown bâtit tout simplement une course poursuite divertissante avec une structure imparable et des ingrédients judicieux qui, sans vouloir faire de sexisme littéraire, ravira les femmes comme les hommes.

Donc au menu des chapitres généralement brefs, à la façon des épisodes de sitcom, aux narrations parallèles qui font avancer l'histoire, une enquête aux allures de quête du Saint Graal sur trame de conspiration avec une incontournable histoire d'amour cousue de fil blanc, à pas de nains et laissant sur sa faim d'où l'impérieuse nécessité d'en connaître le dénouement en avalant les suivants, la réponse salvatrice n'intervenant que bien longtemps après pour déboucher sur une nouvelle énigme non résolue.

Et les personnages direz-vous? Euh, oui, les personnages…Et bien, ils sont suffisamment stéréotypés et consensuels pour que chacun s'y retrouve ou puisse endosser leur rôle le temps d'un épisode. Et puis ne dévoilons pas tout. Sachez qu'il s'agit d'un roman policier doublé d'une chasse au trésor et d'une BD sans dessins à la manière de film comme "L'homme de Rio" de Philippe de Broca qui ravira les fans du Club des cinq, de Nous Deux et des jeux vidéo. Le reste n'est que littérature !

Et puis....comme le roman n'a pas de fin et que vient de paraître son aîné "Anges et démons"...

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=