Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)
Morgan Delt - Julia Holter - Lush - Fidlar - Fat White Family - Savages - Sleaford Mods  (Fort de Saint-Père, Saint-Malo)  du 11 au 14 août 2015

Dimanche

Dernier jour du festival. Après avoir passé deux jours en conjonctures à propos de la fréquentation du festival, il faut bien se rendre compte à l’évidence : on est loin de la catastrophe annoncée. Sans que cela soit la cohue, le public arrive doucement.

Tout d’abord pour écouter Morgan Delt, un jeune californien semblant directement sorti des année 70. On sent une forte influente psychédélique voire progressive par moments. Pas inintéressant, plutôt agréable mais déjà entendu des centaines de fois.

Puis, c’est au tour de la magnifique Julia Holter de prendre place sur la scène du Fort. Souvent comparée à Laurie Anderson ou à Kate Bush pour son univers à la fois emprunt de classicisme et singulier, la musique de Julia Holter a cette particularité d’être inclassable et de ce fait d’être difficile à appréhender. C’est une musique exigeante qui s’écoute avec attention, et qui demande un véritable effort d’immersion. Difficile d’y arriver en festival, avec en plus un volume sonore assez faible et donc le désavantage d’être parasité par les conversations de voisins moins attentifs. Il n’empêche que Julia Holter et ses chansons valent la peine d’être découvertes.

La reformation du groupe shoegaze était attendue comme le loup blanc. Après Slowdive en 2014 et Ride l’année dernière, la route du rock accueille donc cette année en toute logique Lush. A l’époque considéré comme les seconds couteaux du genre, le groupe est particulièrement attendu ce dimanche.

Malheureusement des problèmes de faussetés et une interprétation assez molle rendront ce come back plus que décevant, réservant de ce fait, la bonheur de les voir aux fans de la première heure et laissant les non initiés sur le carreau.

Si le concert des neo punk Fidlar commence assez mal avec reprise molle et catastrophique de "Sabotage" des Beastie Boys, leurs efforts pour livrer ensuite un punk rock assez réjouissant et dynamique me réconciliera avec eux. Seul petit bémol : difficile d’apprécier le concert tant le volume sonore étant puissant et à la limite du supportable. Leur set a visiblement réjouit un public rassemblé en masse devant la petite scène, dans une ambiance survoltée. Un très bon moment.

Les Fat White Family n'auront pas failli à leur réputation de sales gosses, le chanteur Lias Saoudi arborant fièrement une sangle abdominale impeccable pour notre plus grand bonheur. Leur set est à l'image de leur musique : foutrarque et chaotique. La belle énergie que cette bande de branleurs arrive parfaitement à communiquer au public, avec ce son sale qui fait immédiatement penser à The Fall.

Quatrième passage à la Route du Rock pour la bande de Jenny Beth, qui nous annonce d’amblée à quel point elle est heureuse d’être cette année (encore) à Saint-Malo. Concert très pro et réglé comme sur du papier à musique : ça joue bien, fort et le groupe est vraiment dedans. Jenny Beth fait le show et donne sans réserve de sa personne en n’hésitant pas à haranguer le public. Certains diront qu’elle en fait trop, ce que l’on ne peut nier, mais l’énergie dégagée est communicative.

Si le concert est très bon, on peut déplorer néanmoins le manque de surprise de cette prestation, qui ressemble trait pour traits à celle de l’année dernière.

Sleaford Mods, le duo anglais a ces fans convaincus, mais malheureusement je n’en fait pas partie. Et ce que j’ai pu entendre au loin a achevé de me convaincre : je ne comprends décidément rien à la musique de ces deux énergumènes : l’un qui scande ce qui ressemble à du rap avec un accent à couper au couteau, le second qui se tient debout derrière sa machine, faisant usage d’un seul doigt pendant que l’autre main tient sa cannette de bière. Vrais génies ou parfaits escrocs ? Mystère absolu.

Malgré toutes les critiques et réserves émises en début de festival, cette édition se sera révélée bien plus positive qu’espérée : de bons concerts, une organisation qui aura permis que tout se déroule de la meilleure manière possible, et une fréquentation bien moins catastrophique qu’annoncée. Espérons que la Route du Rock, festival au capital sympathie très important auprès du public, trouve les ressources et les idées pour continuer de nombreuses années encore.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aviary de Julia Holter
La chronique de l'album Blind Spot EP de Lush
L'interview de Richard Lewis, fan de Lush (mai 2016)
Une 2ème interview de Richard Lewis, fan de Lush (mai 2016)
La chronique de l'album eponyme de Fidlar
Fidlar en concert au Festival Fireworks! #2 (édition 2013) - mardi 19 février
Fidlar en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Vendredi
La chronique de l'album Songs For Our Mothers de Fat White Family
Fat White Family en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - vendredi
Fat White Family en concert au Festival La Route du Rock #24 (jeudi 14 août 2014)
Fat White Family en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019)
Savages parmi une sélection de singles (juillet 2012)
La chronique de l'album Silence Yourself de Savages
La chronique de l'album Adore Life de Savages
Savages en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)
Savages en concert au Festival Rock en Seine 2013 (vendredi 23 août 2013)
Savages en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
Savages en concert au Festival La Route du Rock #25 (dimanche 16 août 2015)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival La Route du Rock
Le Facebook du Festival La Route du Rock

Crédits photos : Jasmina Vulic (toutes les séries sur son Flickr)


Rita Zarai         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=