Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Route du Rock #26 (vendredi 12 août 2016)
Psychic Hills - Kevin Morby - Belle & Sebastian - Haelos - Minor Victories  (Fort de Saint-Père, Saint-Malo)  du 11 au 14 août 2015

Cette 26ème édition du mystique festival breton de rock indé aura démarré dans le doute concernant les chiffres de fréquentation, présentés dans un premier temps comme très bas. En effet, avec une programmation jugée pas très passionnante et un festival perçu comme vieillissant, les ventes de billets auront, dans un premier temps, été très décevantes.

Mais s'il y a un dieu des festivals, les organisateurs peuvent d’ores et déjà remercier le soleil qui a brillé sans relâche pendant trois jours, et qui a (probablement) motivé les retardataires à prendre leur billet à la dernière minute, sauvant sans doute le festival de la catastrophe financière annoncée.

Au-delà du débat sur les raisons de la désaffection du public et des nécessités de remise en question à différents niveaux, la Route du Rock reste un festival auquel on tient particulièrement, et pour lequel j’ai une réelle affection.

Récit très subjectif de trois jours de musique vécus sous le soleil.

Vendredi

Le petit monde indé a beaucoup débattu donc sur les diverses raisons de la baisse de fréquentation, et au premier jour du festival, il faut avouer que le site du fort de Saint-Père paraît étrangement vide tant le public est clairsemé.

A l’entrée, les mesures de sécurité ont été renforcées : fouilles et présences de militaires sur le site, blocs de bétons barrant les accès au site... choses indispensables aujourd’hui pour rassurer les foules. Passé les contrôles, on s'aperçoit d’emblée que le site a été sensiblement rétréci : la grande scène avancée de quelques mètres et les divers stands de boissons et de nourritures ont diminué de moitié en nombre, avec pour conséquence d'entraîner en ce premier jour des files d’attente assez impressionnantes au cashless. Rien de dramatique évidemment, cela fait partie du charme et des aléas du festival, mais il y  a plus agréable pour débuter ces trois jours.

Du coup, je n’ai pu assister au concert des Psychic Hills, les psychédéliques new-yorkais, que d’un peu loin et surtout d’une oreille distraite depuis la file d’attente du cashless. Un seul écran retransmet ce qui se déroule sur scène cette année. Cela paraît pas mal mais difficile de se faire un avis.

Ensuite, c’est au tour de l’excellent Kevin Morby de se produire. L’américain vient me sortir de ma torpeur et me rassure un peu quant à la qualité des concerts auxquels je vais assister durant cette édition. Le tout jeune chanteur fait mouche grâce à ses compositions aux accents dylanesques. Le charme opère d’autant plus qu’il se révèle très bon sur scène.

Pratiquement vingt ans me séparent du dernier concert auquel j’ai assisté des écossais et j’attendais ces retrouvailles avec impatience. Si Belle & Sebastian a livré une prestation honnête, elle n’en fut pas pour autant passionnante : la musique délicate du groupe n’étant pas taillée pour l’occasion. Et la faiblesse des morceaux du dernier album s’en sont encore plus fait ressentir. Les efforts de Stuart Murdoch pour se rapprocher en serrant des mains de spectateurs a eu quelque chose de touchant de par sa maladresse et sa visible réserve. Un joli moment festif néanmoins à la fin, Stuart Murdoch faisant monter sur scène des personnes du public et a permis de terminer le concert sur une note un peu plus joyeuse et légère.

Vint ensuite le tour de Haelos, de prendre possession de la scène des Rempart. Prestation à l’image de leur musique : impersonnelle, froide et ennuyeuse. Présentés comme le fer de lance du retour du trip-hop, il  n’y a pas grand chose à retenir du passage des londoniens ce soir là.

Deuxième gros groupe de la soirée, les très attendus Minor Victories. Le "super groupe" comme on aime aujourd’hui les qualifier est composé de Rachel Goswell de Slowdive, Stuart Brainwaithe de Mogwai, Justin Lockey d’Editors et James Lockey de Hand Held Cine Club.

Et si sur le papier, leur réunion a quelque chose d’excitant, la réalité est bien moins enthousiasmante. La seule touche lumineuse sera en cette soirée l’habit pailleté de Rachel Goswell, le reste ne relevant pas d’un intérêt délirant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Kevin Morby en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Jeudi 6 juillet
La chronique de l'album Album Dear Catastrophe Waitress de Belle and Sebastian
La chronique de l'album The blues are still blue de Belle and Sebastian
Belle and Sebastian parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Girls in Peacetime Want to Dance de Belle And Sebastian
Belle and Sebastian en concert au Grand Rex (8 mars 2004)
Belle and Sebastian en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
La chronique de l'album eponyme de Minor Victories
L'interview de Minor Victories (mars 2016)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival La Route du Rock
Le Facebook du Festival La Route du Rock

Crédits photos : Jasmina Vulic (toutes les séries sur son Flickr)


Rita Zarai         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=