Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Louve
Théâtre La Bruyère  (Paris)  septembre 2016

Fantaisie historique écrite et mise en scène par Daniel Colas, avec Béatrice Agenin, Gaël Giraudeau, Coralie Audret, Maud Baecker, Yvan Garouel, Adrien Melin et Patrick Raynal.

"La Louve", c'est le surnom qu'on donnait à Louise de Savoie, la mère de François Ier, parce que, à l'instar de l'animal, elle a couvé ses enfants, les a protégés de tous les dangers et a réussi à mener son fils jusqu'au trône de France. Et ce n'était pas gagné,car les Valois-Angoulême étaient loin dans l'ordre de succession.

Dans la pièce de Daniel Colas, fantaisie historique prétendant s'appuyer sur des faits historiques avérés, elle est à la manœuvre et n'est, jusqu'au bout, pas totalement rassurée sur le devenir de la couronne, et si cet avenir passe bien par le chef de François.

Habitué d'un théâtre prétendument historique, Daniel Colas n'est pas dans l'imitation de Dumas, de Shakespeare ou de Guitry et ne revendique aucune parenté avec eux. Il brode à sa façon avec bonheur sur cette période cruciale de l'histoire française où s'achève vraiment le Moyen Âge avec la mort de Louis XII et où commence forcément la Renaissance avec l'avènement de François Ier.

Théâtre d'acteurs, "La Louve" permet de retrouver Béatrice Agenin dans le rôle-titre et Patrick Raynal dans celui de Louis XII. C'est peu dire qu'ils ont du métier et savent rendre la majesté de leurs personnages tourmentés.

Autour d'eux, chacun est bien en place et tient son rang. Gaël Giraudeau est un François Ier plein de fougue et d'appétit, Maud Baeker une Reine Claude qui sait se jouer de ses disgrâces. Quant à Coralie Audret, elle est une Mary Tudor rêvant d'un autre destin que de partager la couche d'un vieux roi moribond, d'autant que rôde son amant Suffolk (Adrien Melin).

Pour ne pas tomber dans la grandiloquence historique et créer un contrepoint comique, Daniel Colas a ajouté un personnage de conseiller bègue, interprété par un virtuose du bégaiement, Yvan Garouel. Chargé de relier les uns aux autres, il est peut-être parfois un peu redondant, mais cela ne nuit en rien à l'équilibre d'une pièce menée à vive allure.

Dans un décor très elliptique où les candélabres marquent l'espace, on ne pourra qu'admirer le travail des lumières de Kevin Daufresne et s'attarder sur les costumes léchés de Jean-Daniel Vuillermoz. Au lieu de surinvestir dans les couleurs, il a préféré jouer sur la dualité noir-blanc, sur les nuances du noir au gris marron, marquant bien une époque de transition, où la jeunesse va bientôt prendre le pouvoir et transcender cette pénombre moyenâgeuse qui s'achève enfin.

Vrai beau livre d'images pour petite leçon d'histoire oubliée, "La Louve", écrite et mise en scène avec goût par Daniel Colas, comblera les amateurs d'un théâtre qui cherche à distraire et séduit parce qu'il le fait avec finesse et intelligence.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=