Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Don Quichotte
Théâtre 13/Seine  (Paris)  septembre 2016

Comédie épique d'après le roman éponyme de Cervantès, mise en scène Jérémie Le Louët, aevc Julien Buchy, Anthony Courret, Jonathan Frajenberg, Jérémie Le Louët, David Maison et Dominique Massat.

Le spectacle démarre par une fausse conférence de presse où les questions fusent de la salle, posées par de faux spectateurs.

Conférence qui part vite dans toute les directions car comme l’indique le sous-titre du spectacle : "Chronique d’un naufrage annoncé", faisant référence notamment aux versions inachevées de l’aventure du célèbre chevalier errant et de son fidèle écuyer Sancho Pança, tout ne se passera comme prévu…

Et pourtant, Jérémie Le Louët (qui campe un très bon Quichotte) n’aura pas été très loin du Molière dont la cérémonie sera écourtée par des manifestations venues une nouvelle fois de la salle.

Comme un spectacle en train de se faire dont on voit les coutures, Jérémie Le Louët et la Compagnie des Dramaticules proposent après "Ubu Roi" la saison dernière de revisiter une grande œuvre sous l’angle de la mise en abyme. La scène est transformée en un vaste plateau de tournage.

S’appuyant sur un dispositif vidéo sophistiqué qui associe les spectateurs en les intégrant au décor et produit de belles images en noir et blanc des principales séquences, le metteur en scène dans un bric à brac d’éléments de décors et d’accessoires divers, bien épaulé par une troupe de comédiens et de techniciens homogène offre une relecture de l’œuvre de Miguel de Cervantès décalée dans un humour toujours aussi potache et débridé.

Grand spectacle, effets en tous genres, Les Dramaticules envoient une nouvelle fois tout valser dans un grand chambardement mais traitent néanmoins parfaitement leur sujet. Comme souvent chez la compagnie, le spectacle pêche un tout petit peu par excès mais l’ensemble est globalement réussi.

Et surtout, la belle prouesse de Jérémie Le Louët est de proposer néanmoins, sous l’apparence d’un grand bazar, une version aussi fidèle qu’actuelle de "Don Quichotte", abordant entre autres le thème de l’engagement ou du pouvoir, à la fois donc festive et critique de la société.

Un spectacle où l’on ne vous prend en tout cas pas pour un mouton…

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=