Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - vendredi 26 août
Mastodon - Yeti Lane - Motherwolf - NAS - Louise Attaque - L7 - Bibi Bourelly - Nekfeu - Jacques - Comah  (Square Bayard, Charleville-Mézières)  du 25 au 28 août 2016

9h30. La chaleur est insoutenable sous la tente empêchant toute grasse matinée. Qu’à cela ne tienne, après une douche salvatrice et glacée (ça ne plaisante pas, on est quand même en festival), je teste la cantine du camping pour le petit déjeuner : encore une fois, il règne une très bonne ambiance et il faut saluer les bénévoles qui ont fait fonctionner sans faiblir ce festival pendant quatre jours, chapeau à eux !

Il faut savoir que le Cabaret Vert est un éco-festival et que le but est donc de produire le moins de déchets possibles et d’être le plus écologique. On notera donc les toilettes sèches, sans doute meilleur système que des toilettes traditionnels dans ces conditions extrêmes festivalières ; le tri sélectif avec trois poubelles au lieu d’une et des couverts en cartons recyclables. Un mystère demeure cependant, l’absence de verres réutilisables, comme dans la plupart des festivals actuellement. L’argument étant qu’ils utilisent plus de plastique qu’un gobelet traditionnel et qu’ils ne sont en fait pas recyclables.

16h. Après avoir évité la chute d’un arbre, je me dirige vers le site du festival pour le début des concerts. A priori, cette journée est la moins intéressante pour moi, du rap et Louise Attaque, déjà vu au Fnac Live, en têtes d’affiches. Les concerts commencent avec Mastodon, groupe de métal nord-américain. Autant vous dire qu’il y a de la puissance sonore et de l’énergie ! Mention spéciale au look du guitariste en mode bûcheron hipster métalleux, très impressionnant ! On en vient à regretter qu’il y ait si peu de monde, mais il faut avouer que la chaleur est vraiment accablante et que le public cherche surtout à se tenir à l’ombre.

Je me dirige avec curiosité vers la scène des Illuminations pour voir Yeti Lane, annoncé comme "pop psyché" par le programme. Je suis un petit peu déçue par la prestation des deux musiciens, peut-être justement parce qu’ils sont deux mais j’ai l’impression que leur musique manque de profondeur. A réécouter au calme pour un deuxième avis sans doute.

Je ne suivrais le concert de Motherwolf que de loin mais l’entendrais tout de même avec plaisir : le rock puissant des Australiens est pêchu et il semblerait que la coupe de cheveux du chanteur, très talentueux cela dit en passant, soit complètement improbable, j’en ai entendu parler un certain temps après ce concert !

La chaleur commence enfin légèrement à tomber quand entre en scène NAS, première tête d’affiche de cette journée. Eminent rappeur east coast, il attire le public qui sort de sa torpeur et l’enflamme carrément lorsqu’il entonne sa reprise de "Sweet Dreams" baptisée "Street Dreams". Il passera ensuite par Michael Jackson avant de finir par Bob Marley. Devant ce concert assez inattendu, je suis finalement sous le charme de ce rappeur qui communique très bien avec son public malgré la barrière de la langue et qui livre un bon show bien rodé.

Je fais ensuite à moitié l’impasse sur Louise Attaque : beaucoup de monde est venu pour les voir, la plaine est remplie de monde mais ils livreront un show très similaire à celui que j’avais pu voir à Paris bien que le chanteur semble cette fois un peu plus énergique. Je vais plutôt jeter un œil aux L7 (je ne fais pas de blague promis) : groupe de grunge actif dans les années 90 et composé uniquement de femmes. Elles ont une pèche d’enfer et échangent beaucoup avec le public ravi !

C’est l’heure du sandwich à l’omelette pour moi (grosse découverte culinaire de ce festival, une association des plus étranges !) en écoutant de loin Bibi Bourelly et sa très belle voix.

Un petit détour par la grande scène pour jeter un œil rapide à Nekfeu : j’en ai tellement entendu parler l’année passée que je suis curieuse et finalement c’est exactement ce à quoi je m’attendais : du rap français donc, qui semble tellement palot à côté de NAS, compensé par une scénographie que Jean-Michel n’aurait pas renié. Mention spéciale à sa veste bleue qui brille au milieu des flammes pour son entrée sur scène.

Je fuis rapidement voir Jacques sur l’autre scène et grand bien m’en pris, c’est mon coup de cœur de la journée ! Cet homme vient d’une autre planète et c’est tant mieux. Son concept est simple mais tellement génial : il enregistre des sons en live d’objets divers et variés de la vie de tous les jours (râpe à fromage, billes, jouets…) qu’il boucle, en y ajoutant un peu de guitare, de piano ou de voix de temps en temps mais toujours sur le principe de la boucle. Le tout donne une musique électronique étonnante, jamais identique et finalement très agréable à écouter. Il enregistre même un court extrait de radio, pris au hasard des fréquences pendant son mix. Sa musique semble venue de l’espace mais lui aussi : les cheveux tonsurés, il quittera la scène sur les mains… A revoir donc de toute urgence !

Le dernier concert transforme l’ambiance en boite de nuit avec la techno bien efficace de Comah : sans doute assez peu intéressante à écouter comme ça mais diablement efficace pour danser ! Je quitte le festival à la fin du concert dans le flot des festivaliers qui rentrent au camping, croisant sur ma route une étrange assemblée frappant en rythme sur le conteneur à verre, à la lumière du réverbère...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mastodon en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - samedi
Mastodon en concert à Sonisphere Festival - France 2013 - 3ème édition
Yeti Lane en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Yeti Lane en concert au Festival La Route du Rock #22 (vendredi 10 août 2012)
Yeti Lane en concert au Forum (samedi 2 mars 2013)
L'interview de Yeti Lane (samedi 2 mars 2013)
La chronique de l'album A plus tard crocodile de Louise Attaque
La chronique de l'album Y a-t-il quelqu'un ici ? de Louise Attaque
Louise Attaque en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (samedi)
Louise Attaque en concert au Festival Halloween 2005
Louise Attaque en concert à l'Elysée Montmartre (Festival Life Live) (18 décembre 2005)
Louise Attaque en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
Louise Attaque en concert à Château de l'Emperi (17 juillet 2006)
Louise Attaque en concert à Angers (22 novembre 2006)
Louise Attaque en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Louise Attaque en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - samedi 2
Louise Attaque en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
Louise Attaque en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
Louise Attaque en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Nekfeu en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
Nekfeu en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet
Nekfeu en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) - Samedi 15 juin
La chronique de l'album Romantic de Jacques
La chronique de l'album Roses for ashes de Jacques
Jacques parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album En plein Bataclan de Jacques Higelin
La chronique de l'album Le Cowboy et la Callgirl de Jacques Duvall
La chronique de l'album Expert en désespoir de Jacques Duvall
Jacques parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Les Aiguilleurs du Ciel de Jacques Air Volt
La chronique de l'album Le Dilettante d'Avignon - Jacques Fromental Halévy de Orchestre Régional Avignon-Provence - Michel Piquemal
La chronique de l'album Rêvolt de Jacques Air Volt
Articles : Hommage à Jacques Higelin - Marc Duquenoy - Armelle Yons - Jérémie Kiefer - Cat Loris - Paul Galiana - Olivier Eyt
Jacques en concert à la Salle Jacques Brel (18 octobre 2003)
Jacques en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Jacques en concert au Café de la Danse (24 janvier 2008 )
Jacques en concert à la Salle Jacques Brel (20 mars 2009)
Jacques en concert à Trois Baudets (18 avril 2009)
Jacques en concert à Arènes de l'Agora (samedi 9 janvier 2010)
Jacques en concert à La Cigale (mercredi 14 mars 2010)
Jacques en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
Jacques en concert au Connétable (lundi 6 juin 2015 )
L'interview de Jacques Duvall (18 avril 2009)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Le Cabaret Vert
Le Facebook du Festival Le Cabaret Vert

Crédits photos : Laura Balfet


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Jacques Duvall (18 avril 2009)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=