Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Art Rock 2005 (Samedi)
Marchand vs Burger - Herbaliser - Rachid Taha - Amadou et Mariam - Patrice  (Saint Brieuc)  samedi 4 juin 2005

Troisème jour de festival et la programmation abandonne un moment le rock pour consacrer comme à l'habitude la soirée du samedi à un melting pot culturel où se cotoyent raï, ragga et musique traditionnelle bretonne.

Et, après avoir malheureusement raté la prestation de David Crozon, c'est justement sur ce projet de mélange entre le blues rock de Rodolphe Burger et la tradition bretonne d'Erik Marchand que nos oreilles s'arrêtent. Le public est hétéroclyte, concert gratuit et variété des genres obligent. Erik Marchand est là au devant de la scène, proposant son chant aux intonations presque orientales sur des programmations et la guitare de Burger et l'oud de Mehdi Haddab.

Passage sur la grande scène pour le début de la performance des anglais de The Herbaliser. Soutenus par les samples et les scratches de leur préposé aux platines, les 8 membres du groupe mèlent percussions, vinyls et cuivres pour un mélange etonnant entreun jazz enlevé et le funk le plus efficace. Une sorte de Beastie Boys anglais où les voix auraient été remplacées par des cuivres. Original et très efficace.

Peu présent dans les medias, c'est sur scène que Rachid Taha préfère s'exprimer. Entouré d'un groupe à l'image de sa musique, rockeurs et musiciens traditionnels du maghreb, le tout dans une ambiance festive, le métissage est parfaitement dosé, sans que l'une des 2 cultures n'écrase l'autre, comme ce doit être le cas dans le coeur du chanteur. Il nous livre donc un concert très chaud et rythmé sur lequel il ajoute ses textes arabes ou français (voir anglais .. ) louant la paix et la tolérance.

Après un "Rock the casbah" , tube de son dernier opus, qui finissait d'emballer la foule, il finit avec quelques notes plus électroniques.. un présage pour le travail à venir ?

L'an dernier Magyd Cherfi et Rokia Traoré avaient chauffé la température sous le chapiteau de la place Poulain Corbion. Cette année, après le métissage de Rachid Taha, l'Afrique noire est à nouveau là, incarnée par les plus beaux amoureux des dernières victoires de la musique : Amadou et Mariam.

Simplicité, générosité, et bonheur peuvent résumer tout ce qu'ils donnent en concert ! Leurs messages sont on ne peut plus clairs : "Liberté pour tout le monde, du bonheur pour tout le monde, de l'amour pour tout le monde ! " et même sur des thèmes plus revendicatifs comme ces paroles en soutien au peuple Togolais : "Maintenant ca suffit , tu nous as assez divisé, tu nous as assez exploité...". Jamais aucune haine ni agressivité ne pourra se dégager de ces amoureux du bonheur, souriant et heureux de faire se déplacer les foules !

Bonheur partagé avec tous les membres du groupe qui semblent en totale harmonie avec les deux complices. Coté musique, les instruments ne sont pas vraiment traditionnels : la guitare d'Amadou, la basse de Laurent, la batterie d'Igor et les claviers d'Yvon, sonnent rock et blues, mais c'est compter sans le percussionniste et son djembé notamment ! A lui seul il insuffle tout le rythme mandingue qui donne la note envoutante, et qui aide à déchaîner un public conquis d'avance par tant ... d'innocence (?)

Et dire qu'il était prévu d'enchainer avec l'aggressivité de Capleton ! Merci de cette annulation au profit de Patrice , on avait tout a y gagner !

C'est donc ce même Patrice qui termine la soirée en réconciliant amateurs de blues, de reggae, de ragga et de rock avec sa musique hybride qui porte une voix hors du commun. Tout le groupe est à l'unisson pour faire bouger la foule restée en nombre sur la grande place de Saint Brieuc. Patrice parle avec le public, joue avec ses excellents musiciens et mélange des morceaux des tous ses albums.

Encore une excellente journée à Saint Brieuc avec une organisation sans faille et une programmation véritablement parfaite.

 

Voir aussi sur Froggy's Delight :

Art Rock 2005, compte rendu du jeudi 2 juin
Art Rock 2005, compte rendu du vendredi 3 juin
Art Rock 2005, compte rendu du dimanche 5 juin

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Erik Marchand en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
La chronique de l'album No Sport de Rodolphe Burger
La chronique de l'album Good de Rodolphe Burger
Rodolphe Burger en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Rodolphe Burger en concert à L'Alhambra (12 juin 2008)
Rodolphe Burger en concert au Bataclan (5 mars 2009)
Rodolphe Burger en concert à Théâtre National de l'Odéon (mercredi 16 novembre 2011)
L'interview de Rodolphe Burger (7 février 2008)
Herbaliser en concert au Festival Europavox 2006
La chronique de l'album Diwan 2 de Rachid Taha
La chronique de l'album Welcome to Mali de Amadou et Mariam
Amadou et Mariam en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
Amadou et Mariam en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
Amadou et Mariam en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
Amadou et Mariam en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Amadou et Mariam en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
La conférence de presse de Amadou et Mariam (21 avril 2005)
Patrice en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Art Rock
Le Myspace du Festival Art Rock
Le Facebook du Festival Art Rock

Crédit photos : Frédéric Villemin (Toute la série sur Taste of Indie)


Anne         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=