Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le maniement des larmes
Théâtre de Belleville  (Paris)  septembre 2016

Spectacle conçu et interprété par Nicolas Lambert accompagné par Erwan Temple et le musicien Eric Chalan.

"Le maniement des larmes" constitue le dernier volet d'une trilogie intitulée "Bleu-Blanc-Rouge, l'a-démocratie" dans laquelle Nicolas Lambert aborde des sujets sensibles ressortant aux stratégies étatiques géo-politico-commerciales.

Après le pétrole ("Elf, la pompe Afrique") et le nucléaire ("Avenir radieux, une fission française"), il cible la vente d'armes et non pas tant sa problématique tenant notamment au soutien de l'industrie militaire privée pour pallier la faiblesse des commandes nationales et de l'éventuelle contradiction avec les choix de politique étrangère afférents aux zones de conflit, mais d'un topique convenu, celle des scandales politico-financiers qui l'accompagne.

Car les Etats exportateurs d'armes, dans le peloton duquel figure la France, usent des méthodes et expédients des trafiquants d'armes avec intervention d'intermédiaires ayant pignon sur rue et versement de commissions occultes suspectées d'alimenter les partis politiques.

Nicolas Lambert n'a procédé à l'écriture ni d'une partition synthétique et argumentative ressortant au théâtre documentaire, ni d'une fiction théâtrale édifiante s'apuyant sur des faits réels, mais à la compilation de reportages, interviews, discours et bribes d'écoute téléphoniques relatifs à quelques événements, au demeurant anciens au regard de la mémoire de poisson rouge contemporaine.

Ainsi sont évoqués l'attentat de Karachi en 2002, l'enquête sur le financement de la campagne d'Edouard Balladur en 1995 et la réception en 2007 par Nicolas Sarkozy du leader libyen avec la concomitance de la signature de contrats d'armement et la libération des infirmières bulgares, auxquels s'ajoute in fine une dispensable lecture d'extraits de l'intervention-manifeste pour le désarmement nucléaire de Michel Rocard, à la conférence internationale sur l'arme nucléaire de 2014.

Bien qu'il soit accompagné par Erwan Temple et le musicien Eric Chalan, par ailleurs compositeur et interprète à la contrebasse électronique d'un habillage musical omniprésent et invasif, qui campent les membres muets d'une salle de rédaction ou d'un centre d'écoute, le spectacle se présente comme un seul en scène humoristique.

En effet, Nicolas Lambert interprète tous les personnes dont il rapporte les interventions, et ce, dans le registre caricatural des Guignols de l'Info de Canal Plus par l'imitation appuyée de leurs tics et mimiques. En réduisant la personne à un personnage, ce parti-pris fait rire mais tend à distraire et à amoindrir la lénifiance et le cynisme des propos relatés.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=