Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Queen Adreena
The butcher and the butterfly  (One Little Indian/Wagram)  mai 2005

"Suck, suck, suck it, suck...", ce sont les paroles du refrain du 1er morceau (sobrement intitulé "Suck") du dernier album de Queen Adreena. Voilà qui permet de constater que la réputation de la sulfureuse Katie Jane Garside n'est pas usurpée.

Queen Adreena s'est fondé en 2000 sur les cendres de Daisy Chansaw. La chanteuse Katie et le guitariste Crispin Gray, forment le noyau dur du groupe. Après Taxidermy en 2000, et Drink me en 2002, Queen Adreena sort aujourd'hui The butcher and the butterfly, son 3ème opus.

Il m'a fallu de nombreuses écoutes, avant de me lancer dans une chronique. Il faut dire que Drink me avait placé la barre très haut pour moi. L'alchimie entre la voix stridente ou sensuelle de Katie, les guitares saturées et les ballades mid-tempos envoûtantes, portées par une basse ronronnante, fonctionnait à merveille. Un mélange entre Nirvana et PJ Harvey.

L'album s'ouvre sur un "Suck" qui synthétise parfaitement ce qu'est Queen Adreena: Katie sussure pour mieux nous hurler aux oreilles, la guitare crache puis se cache : du chaos au calme en quelques secondes pour notre plus grand bonheur. La basse nous porte sur un "Medecine jar" envoûtant. La ballade "Birdnest hair" prouve toute la sensualité s'émanant de la voix sexy de l'incontrôlable Katie.

Parce que Queen Adreena c'est surtout sa chanteuse. Entre ses frasques scéniques et privées (elle vit vraiment dans son propre monde, lisez une interview d'elle vous comprendrez), difficile de la suivre.

"Racing towards the sun", "Princess car wash", "In red"...autant de morceaux de rocks sauvages, qui agressent l'auditeur pour mieux le surprendre dans la torpeur dans laquelle Katie nous avait plongé précédemment.

Malgré tous ces bons morceaux, une légère déception me gagne. Ce 3ème album n'est pas décevant, loin de là, mais on ne retrouve pas cette folie qui faisait la force du groupe sur Drink me (qui était parfait de bout en bout). Là, quelques morceaux tombent un peu à plat et font retomber le soufflé.

Globalement bon, The butcher and the butterfly pêche là où Drink me excellait, à savoir dans les morceaux intermédiaires ni violents, ni calmes.

Un album à écouter tout de même, car ce groupe vaut vraiment le coup.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Queen Adreena en concert au Nouveau Casino (23 octobre 2005)
Queen Adreena en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (jeudi)


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=