Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vania
Théâtre du Vieux Colombier  (Paris)  septembre 2016

Comédie dramatique d'après l'oeuvre d'Anton Tchekhov, adapation et mise en scène de Julie Deliquet, avec Florence Viala, Laurent Stocker, Hervé Pierre, Stéphane Varupenne, Noam Morgensztern, Anna Cervinka et Dominique Blanc.

"Vania" de Julie Deliquet a-t-il à vraiment à voir avec "Oncle Vania" d'Anton Tchekhov ? Si on le compare à d'autres versions de la pièce, on est vite tenté de répondre négativement.

D'autant qu'une des premières répliques prononcés par Vania critiquant le professeur, son beau-frère, est : "Il ressemble à Peter Ustinov dans Mort sur le Nil".

Pareillement, sur la table qui occupe presque toute la scène et autour de laquelle est distribué le public, il y a des bouteilles de vin français et aucun élément notoirement "russe". Qu'on ne s'attende pas non plus à un samovar : ici, on boit du café issu d'une cafetière électrique à filtre.

Ce parti-pris de casser "l'ambiance" russe n'est pas en soi gênante, même si, sans son contexte "habituel", "Vania" perd beaucoup de sa logique. Au lieu d'une véritable interaction entre les personnages, "Vania" fait cohabiter plusieurs intrigues de manière autonome et renverse leur ordre de priorité.

Ainsi l'affrontement entre l'oncle Vania (Laurent Stocker) et le professeur (Hervé Pierre) qui se cristallise sur la vente du domaine passe au second plan. Devient majeure l'idylle en pointillé entre Elena (Florence Viala), la femme du professeur, et le docteur Astrov (Stéphane Varupenne), alors que les personnages de Sonia (Anna Cervinka), la fille du professeur, de Maria (Dominique Blanc), sa grand-mère et mère de Vania et de Tiéléguine (Noam Morgensztern) perdent de leur consistance.

Dans cette version sans époque précise, où le professeur commente longuement "Vampyr" de Carl T. Dreyer, film qui est projeté et fait l'objet d'une discussion générale, on pourrait voir dans la passion supposée d'Elena et du docteur Astrov quelque chose de cinématographique. La robe à fleurs d'Elena fait penser aux tenues de Jessica Lange dans "Le Facteur sonne toujours deux fois", suggérant que le vrai drame "torride" qui pourrait survenir n'est pas entre Vania et le professeur, mais entre celui-ci et le docteur.

Avec son dispositif bi-frontral, son lieu unique, l'adaptation de Julie Deliquet nie un élément fondamental qui traverse l'oeuvre de Tchekhov : le poids du temps, sa lenteur, l'usure qu'il provoque chez les hommes physiquement et mentalement, surtout quand ils sont soumis à la monotonie saisonnal des travaux agricoles.

Dès lors, si l'on met de côté la parenthèse "Dreyer", c''est à tout allure que se déroule "Vania". D'ailleurs, il y a sur scène, une horloge qui indique l'heure parisienne, celle de la représentation. L'un des personnages donnera ainsi le top départ à 20 h 35 alors qu'un autre signalera, à 22 h 10, qu'il est l'heure de séparer.

Plus "appropriation" qu'"adaptation", "Vania" mis en scène par Julie Deliquet fonctionne si l'on ne lui tient pas rigueur de s'éloigner de Tchekhov au profit d'un exercice de pur divertissement avec une troupe de comédiens qui s'y prête de bonne grâce, Laurent Stocker et Hervé Pierre en tête.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=