Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hergé
Grand Palais  (Paris)  Du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017

Le Grand Palais accueille une exposition consacrée à Georges Rémi plus connu sous l'acronyme "Hergé", auteur des bandes dessinées relatant les célèbres et inoxydables aventures de Tintin, dont le propos annoncé est de décrypter son génie et son processus créatif.

Constituant également un événement promotionnel pour la sortie en janvier 2017 de l'album "Tintin au pays des Soviets" en version colorisée, cette monstration "clé-en-mains", scénographie incluse, a été conçue par le Musée Hergé fondé par Fanny Rodwell, seconde épouse de Hergé et héritière des droits sur son œuvre.

Le commissariat est assuré par Sophie Tchang, conservatrice audit musée et fille de Tchang Tchong Jen, le jeune étudiant chinois inscrit aux Beaux-Arts à Bruxelles contacté par Hergé au début des années 1930 pour lui apporter la documentation nécessaire à l'élaboration de l'aventure "Le Lotus bleu".

Nul doute qu'elle attirera nombre de visiteurs bédéistes et tintinophiles alléchés par les nombreuses oeuvres, dont ébauches, crayonnés, bleus de coloriage, planches et couvertures originales, du maître du 9ème art, inventeur de la ligne claire et fondateur de la bande dessinée moderne.

Ainsi que le jeune visitorat à laquelle elle n'est pas dédiée mais qui comporte des éléments incitatifs pour les parents tels les murs, autres que les cimaises d'accrochage, recouverts d'immenses reproduction de dessins et figures tintinesques ou la maquette de la fusée de "Objectif Lune".

Hergé au Grand Palais : le commencement est dans la fin

Ressortant davantage au jeu de piste qu'à la rétrospective, le parcours globalement chrono-thématique ressort au jeu de piste et s'avère erratique quant au didactisme annoncé.

En effet, d'une part, il use d'une chronologie à rebours en commençant par deux salles consacrées l'une aux tentatives picturales d'Hergé des années 1960 et l'autre à un florilége de sa collection d'oeuvres d'art initiée en 1950, pour finir sur ses débuts de prime jeunesse alors qu'il était le scout "Renard curieux".

Donc sauf à inverser le sens de la visite, ce choix n'aide pas à la compréhension de l'oeuvre et de son vocabulaire graphique, notamment par exemple l'évolution du personnage de Tintin chrysalide en forme de pantin de patronage en 1929 dont la métamorphose en globe-trotter et jeune reporter intrépide en (et aux) prises avec l'actualité contemporaine durera quinze années, ni, surtout, de son coeur de cible qu'est le décryptage de la " fabrique" du dessin et de ses éléments techniques, ceux-ci étant, au demeurant, disséminés dans plusieurs salles.

D'autre part, certaines sections thématiques comportent parfois des inserts historiques, comme la salle du "Lotus bleu", ordonnée autour des objets personnels ayant appartenu à Tchang, qui, s'il elle n'en présente que 5 planches, consacre un mur à l'ensemble des numéros de 1929 à 1940 du magazine Le petit Vingtième.

Voire des redondances comme les planches de "Tintin au pays des Soviets", sujet de la salle intitulée "Naissance d'un mythe" qui figurent également dans la section "Le romancier de l'image" et servent, bizarrement puisque primitifs, de référence pour les portraits de la peu ludique salle "Famille de papier".

Déception sans doute pour le visiteur qui aura vu l'exposition organisée par le Centre Pompidou en 2007 sous le commissariat de Laurent Le Bon à l'occasion du centenaire de la naissance d'Hergé. Une exposition instructive, notamment quant au processus créatif avec le "making of" complet de l'album "Objectif Lune", et dont le joyau était constitué par la collection complète des 124 planches originales du "Lotus bleu".

Cela étant, au Grand Palais, l'intérêt réside dans la présentation du travail graphique moins connu d'Hergé dans le domaine de la publicité, section dans laquelle figurent également des planches des aventures de Tim héros l'écureuil du Far-west, qui n'ont aucun rapport stylistique mais qui étaient publiées dans le journal gratuit d'un grand magasin bruxellois.

A noter, dans le cadre des lundis du Grand Palais, le "Cycle Tintin" avec des rencontres-débats qui apporteront un regard éclairé sur l'oeuvre d'Hergé.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Grand Palais

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la RMN-Grand Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=