Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oui !
Théâtre d'Edgar  (Paris)  octobre 2016

Comédie de Pascal Rocher, mise en scène par Rodolphe Sand, avec Pascal Rocher (ou Rodolphe Sand), Ariane Zantain (ou Morgane Bontemps) et Benoit Thiebault (ou Alexandre Guilbaud).

Deux trios aguerris aux comédies légères, et néanmoins révélatrices de l'esprit du temps, se relaient autour d'une nouvelle née "Oui !" concoctée avec l'encre de l'humour pince-sans-rire, et néanmoins désopilant, de Pascal Rocher qui affectionne la confrontation, au ressort comique imparable, des univers antinomiques,.

Après quelques années de vie commune dans la banlieue profonde du furtur Grand Paris, Lapin (Alexandre Guilbaud) et Chaton (Morgane Bontemps), qui voguent vers la quarantaine, ont décidé de se marier.

Enfin, pas tant lui, "bas du front" passionnés de jeux vidéos, qu'elle, immature et candide, qui rêve d'un mariage de princesse avec calèche, pétales de rose semées au vent et dîner dans un somptueux décor "Relais & Châteaux", et côté pratique, ils font la paire de gallinacés ayant trouvé une fourchette.

Le recours à un wedding-planner s'impose et ils rencontrent donc Walter Craig (Rodolphe Sand) aux manières "efféminées" comme disaient nos aieux qui s'avère spécialisé dans le mariage homosexuel.

Devant cette situation inhabituelle, l'ampleur de la tâche et le budget étique, cri d'orfraie de ce dernier habitué aux noces parisiennes débridées mais, face au désarroi des tourtereaux, il décide de relever le défi.

Pascal Rocher offre un trois-en-un avec une satire de la vie de couple, une comédie romantique car, malgré leurs scènes de ménage et prises de bec en chaîne, Chaton et Lapin s'aiiiiment, et une comédie "gay friendly" articulée autour de l'opposition entre l'humour gay maraisien et la beaufitude "hétéro" qui fait des étincelles.

Et ce d'autant qu'il s'est surpassé avec des dialogues jubilatoires sans aucun temps mort ni baisse de régime et un festival de répliques cultes dont la primeur est laissée au spectateur soutenus par la mise en scène survitaminée de Rodolphe Sand qui, également au jeu, et à peine sorti de son seul en scène chorégraphico-humoristique ("Tout en finesse"), mène la danse telle une toupie folle.

Dans le décor croquignolet de Pauline Gallot qui évoque celui de bande dessinée à la Claire Brétecher, les trois protagonistes complices délivrent un roboratif divertissement pour vivre et rire ensemble.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=