Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Amargi !
Manufacture des Abbesses  (Paris)  octobre 2016

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Judith Bernard, avec Judith Bernard, Gilbert Edelin (en alternance David Nazarenko), Benjamin Gasquet, Antoine Jouanolou, Toufan Manoutcheri et le musicien Frédéric Harranger.

"Amargi", cela veut dire "retour à la maison" en sumérien et il faudra aller voir le spectacle écrit et mis en scène par Judith Bernard pour savoir ce que cela signifie vraiment et quel rapport ce mot à avec la thématique de la dette qu'elle y développe.

On avait laissé Judith Bernard à l'époque où elle adaptait sur scène Frédéric Lordon, d'une part le Lordon très percutant, et en alexandrins s'il vous plaît, d' "Un retournement l'autre", et d'autre part, le Lordon plus fumeux, tentant la fusion entre Marx et Spinoza, dans "Bienvenue dans l'Angle Alpha".

Cette fois, elle adapte et joue son propre texte, un texte volontairement didactique sur l'histoire de la dette, et donc qui tente d'expliquer comment s'organisent autour de ce phénomène les sociétés et les civilisations, de l'Antiquité à nos jours, voire même aux jours futurs.

Avec des partenaires complices, prêts pour toutes les transformations, elle réussit à mettre en scène avec des cerceaux, des balles et des bristols de couleurs ce que s'endetter veut dire pour les humains depuis la nuit des temps. Ce "Que sais-je" qui s'égrène en direct est propice à d'amusantes - et instructives - saynètes qui mériteraient que l'on prenne des notes pour en saisir toute la substantifique moëlle.

Car ce que propose Judith Bernard est un assez époustouflant tour de la question de la dette, avec banqueroute de Law, assignats, hyperinflation germanique à l'époque de la république de Weimar et théorie utopique de David Graeber, l'une des têtes pensantes d'"Occupy Wall Street", dont elle ne se cache pas s'être inspiré.

Ce "théâtre théorique", qui essaie de penser joyeusement et de donner au spectateur l'occasion d'en faire autant, est finalement d'une grande originalité et mérite d’été découvert puisqu'il réussit à divertir en ouvrant l'esprit.

Même si on sent que le néo-libéralisme n'est pas la tasse de thé de l'auteur, on peut lui reconnaître le mérite de ne pas verser dans la thèse. Elle propose et son auditeur disposera.

Libre à lui d'accepter et d'adhérer à ce qu'elle dit. Il peut, sans s'ennuyer ni s'énerver, entendre la parole prononcée et ne point y adhérer. Il aura, quoi qu'il en conclut, passer une agréable soirée avec un théâtre en mouvement, astucieux et malicieux, riche en contenu et généreux en effets scéniques.

On soulignera, au passage, la performance aussi physique que ludique du quintet mené par Judith Bernard, avec Gilbert Edelin, Benjamin Gasquet, Antoine Jouanolou et Toufan Manoutcheri... sans oublier Frédéric Harranger aux nécessaires percussions !

Que l'on admette ou non la nécessité d'annuler la dette, on tombera d'accord sur un point : il faut aller voir "Amargi" pour en savoir plus sur la question et devenir, sans trop se fatiguer, plus savant sur le sujet.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=