Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Fatals Picards
Fatals Picards Country Club  (Adone / Verycords)  octobre 2016

Les Fatals Picards nous invitent à rejoindre leur club. Au programme, activités en tout genre : plage, excursion dans le Jura, après-midi à la fête de l’école et, si vous avez de la chance, un petit tour au Reich des licornes. Rien ne sera oublié au cours de cette animation musicale.

Mais de quel club s’agit-il ? En tout cas beaucoup de fans y ont adhéré au regard du succès du deuxième crowdfunding organisé par le groupe : pas moins de 93.000 euros récoltés pour l’enregistrement et la promotion de ce huitième album studio.

Dans une veine rock toujours plus présente depuis deux albums, les Fatals sont fidèles à leur style éclectique et nous livrent des morceaux très variés. Du punk rock à la chanson de variété en passant par le zouk et l’electro-porn, il y en a pour tous les goûts.

Il y a d’abord le club Mickey. Les Fatals se sont installés à la plage le temps d’une reprise de Niagara. Si les couplets sont proches de l’original, le refrain risque de surprendre les puristes. "L’amour à la plage" devient soudain très énergique. Mais la plage, c’est aussi le sable du Qatar que retournent des ouvriers harassés pour construire un stade climatisé. La preuve que, dans ce monde, il y a toujours ceux qui tiennent le revolver et ceux qui creusent. "Tais-toi et creuse", titre de la chanson au refrain entêtant est aussi réaction ironique face à l’absurdité de ce mondial.

Autre club, celui des chanteurs perdus. Enfin certains auraient sans doute préféré être oubliés et se demandent "Pourquoi ?" tandis que "Le Chanteur de variété" affronte les salles vides. Le premier titre est caustique : "Pour un Envole-moi, combien de crashs vocaux ?". Le second au contraire évoque avec plus de compassion, voire de la tendresse le quotidien d’un artiste has-been.

L’album est organisé, on le voit, sur un principe de dualité. Les chansons les plus rocks - hard-rock pour "Le Reich des Licornes" - traitent en réalité de thématiques quotidiennes : la quête désespérée d’un magnet, un drapeau breton dans une foule, un accoudoir qu’on a du mal à partager, une fête de l’école apocalyptique. Au contraire, des morceaux en apparence plus légers traitent de sujets bien plus sérieux comme l’exploitation ou la dictature. On retrouve bien là la marque de fabrique des Fatals Picards.

L’album innove plutôt dans la multiplication de chansons plus narratives, entrecoupées d’intermèdes comiques qui se substituent aux habituelles pistes cachées. La voix de Jean-Marc nous entraîne dans les sous-sols du club libertin, Paul nous fait part de son désarrois pendant "La Fête de l’école". Surtout, les quatre membres du groupe unissent leur voix sur une chanson de Noël assez inhabituelle.

Mais n’oublions pas le club le plus important de tous, le seul qui fasse trembler Poutine, le seul qui puisse triompher de la famine et auquel les Fatals ont adhéré depuis des années : Bernard Lavilliers !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pamplemousse Mécanique des Fatals Picards
La chronique de l'album Septième Ciel des Fatals Picards
La chronique de l'album 14.11.14 de Fatals Picards
Fatals Picards en concert au Festival en Campagne 2007
Fatals Picards en concert au Fil (vendredi 6 novembre 2009)
Fatals Picards en concert au Festival Foreztival 2010 (6ème édition)
Fatals Picards en concert au Fil (samedi 26 mars 2011)
Fatals Picards en concert au Fil (vendredi 7 décembre 2012)
L'interview des Fatals Picards (14 mars 2007)
L'interview des Fatals Picards (6 novembre 2009)
L'interview des Fatals Picards (vendredi 7 décembre 2012)
L'interview de Fatals Picards (jeudi 16 juin 2016)
L'interview des Fatals Picards (mercredi 15 novembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel des Fatals Picards
Le Bandcamp des Fatals Picards
Le Myspace des Fatals Picards
Le Facebook des Fatals Picards


Laura Balfet & Anne Sivan         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Les Fatals Picards (15 novembre 2016)


# 21 mai 2017 : Black Hole Sun

Cette semaine nous avons appris le départ prématuré de Chris Cornell, qui ne se souvient pas de ce célèbre titre, "Black Hole Sun". Paix à son âme et à nos jeunes années.
Quoi qu'il en soit le beau temps est enfin là. Soleil, festivals, largement de quoi contenter votre soif de cultures et de loisirs. Pour vous aider, voici notre petite sélection hebdomadaire, de la musique au jeu vidéo en passant par le théâtre, la littérature et le cinéma. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Life is cheap, death is free" de Nadia Tehran
"Tigreville" de Pierre Lebas
"Libre voyage dans les musiques des Balkans" de Quintet Bumbac
"Volcan" de Volin
"Hedonism" de Cakes Da Killa
"A l'ombre du coeur" de Contrebrassens
"Dirt buzz" de Dallas Frasca
"Fast forward" de Federico Casagrande
"Growing old" de Grand March
"A close land and people" de Julien Vinçonneau Quartet
Xiu Xiu, Le Prince Harry et Delacave à Petit Bain
Concert de Erik Arnaud à Petit Bain en intégrale
Bientôt, la deuxième édition du Download Festival
et toujours :
"Rock'n'Roll consciousness" de Thurston Moore, "Slowdive" de Slowdive. Retrouvez également Neil Halstead de Slowdive en interview, "Empire of nights" de BLVL, Jorge P, EP chez Microcultures, "Animal" de Nirman, "Someone is missing" de Payne, "Sympathetic magic" de Peter Von Poehl, "Pinky pinky EP" de Pinky Pinky, "Let me be gone" de Slow Joe & The Ginger Accident, "Take off" de Théo Cormier

Au théâtre :

"Le froid augmente avec la clarté" au Théâtre de la Colline
"Le Songe d'une nuit d'été" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Il Bugiardo" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Les Flottants" au Théâtre Le Lucernaire
"Français, encore un effort si vous voulez être républicains" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Les Célèbres Amours de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"La guerre au temps de l'amour" au 100ECS
"L'Ombre de Stella" au Théâtre du Rond-Point
"Ajax" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et la chronique des autres spectacles de mai

Exposition avec :

"Grand Trouble"à la Halle Saint Pierre

Cinéma :

Ciné en bref avec :
"De toutes mes forces" de Chad Chenouga
"Les fantômes d'Ismaël" de Arnaud Desplechin
"Get Out" de Jordan Peele
"Alien : Covenant" de Ridley Scott
Oldies but Goodies avec "Pluie de juillet" de Marlen Khoutsiev dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de mai
et les chroniques des sorties d'avril

Lecture avec :

"J'ai choisi d'être libre" de Henda Ayari
"La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
"La vie sexuelle des soeurs siamoises" de Irvine Welsh
et toujours :
"La vie de Norman" de Stan Silas
"Little girl gone" de Alexandra Burt
"Minuit en mon silence" de Pierre Cendors

Froggeek's Delight :

3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=