Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Calme et tranquille
Valérie Manteau  (Editions Le Tripode)  octobre 2016

Intrigant que ce Calme et tranquille qualifié de "fulgurant de bout en bout" par Virginie Despentes herself, petit livre de 200 pages écrit par Valérie Manteau, auteure ayant travaillée pour Charlie Hebdo de 2008 à 2013 nous décrivant, dans son premier livre, entre réalité et fiction, la vie d’une jeune femme endeuillée par la mort de ses proches. Bon, déjà, ça commence par un extrait des "Ecorchés" de Noir Désir, c’est plutôt bon signe, la jeune femme a du goût. Et puis, "écorché", c’est sûrement le terme qui lui convient le plus…

Dans son livre, l’auteure entrecroise son histoire familiale, les fêlures dont elle a pu hériter de sa famille, de sa grand-mère mais aussi l’assassinat des membres de la rédaction de Charlie Hebdo. Elle parle de proches disparus, de suicide (sa grand-mère), d’amour, d’amants, de chevauchées stambouliotes passionnées et de mort. Cette mort revient tout le temps, celle de sa grand-mère, totalement imprévue, celle de son chat et celle vécue personnellement concernant Charlie Hebdo (pas prévu non plus) puisqu’elle y a travaillée pendant 5 ans.

Ce livre est ainsi l’occasion de nous raconter tout un tas d’anecdotes (parfois très drôles) la concernant, aux côtés de ses amis décédés de Charlie Hebdo mais aussi des survivants (l’urgentiste Patrick Pelloux, Riss le bougon et Luz). On y remarque son affectation particulière pour Charb son chouchou, son attachement à Cabu lorsqu’elle nous raconte l’enterrement de son fils Mano Solo mais aussi au travers de son péché mignon, les brioches sucrées qu’il cachait scrupuleusement dans son sac pendant les conférences de rédaction. Elle a la décence de n’oublier personne, Wolinski l’apôtre du je-m’en-foutisme qui faisait rire toute la rédaction, Tignous qui se marre tous le temps, Franck le garde du corps, Elsa Cayat la psy, Honoré, Mustapha le correcteur, Bernard Maris sans oublier les victimes hors Charlie (qui sont nombreuses). Une grande émotion se dégage à chaque fois qu’elle parle de ses anciens amis. Et puis il y a cette couverture de Luz, "Tout est pardonné", dont tout le monde se souvient encore, placardée partout dans Paris par les kiosquiers. Son envie de la déchirer puisqu’elle la déchire. A force de la regarder et de s’y habituer, elle s’y accroche comme à un rayon de paix, d’espièglerie et d’enfance.

Des questions se bousculent dans sa tête. Comment peut-on réussir à vivre après le suicide de sa grand-mère, l’assassinat ignoble de ses potes ? Comment peut-on surmonter tout ça ? En se bourrant la gueule, en avalant une tonne de médicaments, en partant fuir à Istanbul, en se jetant par la fenêtre ? Valérie Manteau passe par tous ces états… Elle se sent coupable. Mais de quoi ?

Heureusement, tout n’est pas triste dans son livre, il y a aussi des passages improbables, très drôles comme quand elle se rend voir une énergéticienne, oui oui, une énergéticienne, de celles dont la thérapie repose sur une longue séance de palabres, d’une conversation avec ses ovaires et d’un massage sans contact… Un vrai bonheur à lire.

Alors voilà ! Que dire de plus sur ce court livre, peut-être trop court même. Qu’il est d’une beauté et d’une émotion intense ? C’est une évidence après avoir refermé le livre. Quand certains traduisent leurs sentiments d’impuissance, leurs émotions et leur désarroi dans le silence ou la psychanalyse, d’autres comme Valérie Manteau se réfugie dans l’écriture. Dans un livre puissant construit autour de courts chapitres, l’auteure s’appuie sur une écriture magnifique, sensible et délicate pour exprimer l’indicible et apaiser son profond chagrin et sa douleur.

"Passe-moi par-dessus tous les bords
Encore un effort
On verra de nouveau
Calmes et tranquilles
Calmes et tranquilles"
Noir Désir, "Les Ecorchés"

Jamais la musique de Noir Désir n’a autant résonné dans ma tête en lisant un livre… Merci Madame Manteau.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le Sillon" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Valérie Manteau


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=