Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Assommons les pauvres
Théâtre Le Triton  (Les Lilas)  octobre 2016

Cabaret politique conçu par Evelyne Pieiller interprété par Jacques Pieiller et Jean-Louis Hédouinb accompagnés par le groupe Rise People, Rise !.

Ceux qui n'aiment ni les idées molles ni le politiquement correct devraient apprécier "Assommons les pauvres", spectacle rock conçue par Evelyne Pieiller.

En quatre vingt minutes chrono, elle a rassemblé quelques textes d'auteurs magistraux du 19ème siècle (Victor Hugo, Charles Baudelaire, Léon Bloy) et du XXe siècle (Roger Vailland) d'une force rare, qu'elle confronte au rock de combat du groupe Rise People, Rise !.

Agrémenté de sa propre prose et même d'une chanson, "Sans un", qu'elle a écrite et qu'interprète Jacques Pieiller, ce mélange faussement hétérodoxe donne l'occasion d'évoquer ce que la pauvreté veut dire du côté des pauvres et de ceux qui ne les prennent pas de haut.

Qu'ils soient des auteurs comme Hugo, ancien chevau-léger pro Charles X passé à la "gueuse" républicaine, et Léon Bloy, catholique extrême ayant fait vœu de pauvreté extrême, ou Baudelaire, dandy réactionnaire et Roger Vailland, dandy révolutionnaire, tous ont en commun l'envie que les pauvres ne se soumettent plus à l'ordre injuste, voire comprennent qu'ils constituent une force capable de renverser ces montagnes de l'injustice...

Pour interpréter ces textes décapants, qui s'ils avaient des correspondances aujourd'hui, vaudraient à leurs auteurs de fortes amendes, voire quelques années de prison dans le cas de Léon Bloy justifiant l'incendie meurtrier du Bazar de la Charité, Jacques Pieiller s'est fait rigolard, sarcastique et sardonique, chapeau sur la tête et canne en main.

Plus méchant encore, son complice, Jean-Louis Hédouin, savoure doucereusement les mots de Bloy justifiant la combustion de plus d'une centaine de dames patronnesses de l'aristocratie dont les robes se sont embrasées pendant que leurs époux ou amants fuyaient dare-dare le brasier provoqué par la pellicule des frères Lumière...

En contrepoint à ces mots terribles, résonne le son puissant du groupe Rise People, Rise !, par ailleurs pas non plus très correct dans ce qu'il énonce dans la langue de Bernanos ou dans celle de Ken Loach.

Avant le spectacle, on reçoit des "boules quies" chargées d'amortir les percussions sauvages de Lucas de Geyter, par ailleurs excellent chanteur-hurleur, et les échos rudes de Johan Toulgoat à la guitare et de Jérôme Baudouin à la basse.

Sans vouloir influencer les oreilles qui viendront voir "Assommons les pauvres", l'honnêteté intellectuelle voudrait que l'on s'en dispensât. Car cette violence sonore que l'on se prendra de plein fouet vaut, en quelque sorte, approbation de ce qui est dit pendant le spectacle et qui, longtemps après sa fin, continuera de hanter ceux qui rêvent encore d'un autre monde où la terre tournerait rond.

"Assommons les pauvres" est forcément vraiment fait pour eux et leurs oreilles.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=