Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un Roi, deux Dames et un Valet
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  octobre 2016

Comédie dramatique de François Porché d'après une nouvelle de Madame Simone, mise en scène de Marie Véronique Raban, avec Annie Monange, Philippe Blanchard et Marie Véronique Raban.

Même si elle est affaire de stratégie, la partition de "Un Roi, deux Dames et un Valet" ne renvoie pas à une combinaison de jeu de cartes mais plonge au coeur de la guerre des favorites qui sévit à la cour du Roi Soleil et, plus précisément, celle qui oppose la marquise de Montespan et Madame de Maintenon.

La première, maîtresse en titre, sublime beauté aristocratique qui a fait son temps, et surtout des bâtards royaux légitimés, ce qui s'oppose à un limogeage pur et simple, refuse obstinément de céder la place à Madame de Maintenon, une roturière qui fut la gouvernante de ses enfants.

Celle-ci a pris l'ascendant sur le roi vieillissant au point de se faire épouser et, bien que dévote, sa soif de revanche sociale ne l'incite pas à pratiquer la charité et le pardon des offenses à l'égard de celle qui se pose encore comme sa rivale.

D'après un texte de Madame Simone, son épouse femme de lettres et grande comédienne du début du 20ème siècle, François Porché a conçu une pièce brillante, spirituelle et néanmoins soutenue au plan dramaturgique, qui retrace le dernier assaut de ce duel pour un roi entre deux femmes à la langue acérée et rompues aux traits d'esprit et à la rhétorique de cour. Mais il dépend de leur avenir et l'heure n'est plus aux fleurets mouchetés.

Il revêt la forme d'une joute pilotée et arbitrée par le factotum royal, un valet qui n'appartient pas à la vulgaire valetaille mais le premier valet du roi, un roi qui n'aime pas se trouver dans l'embarras et, en l'espèce, joue l'arlésienne, par ailleurs au fait de toutes les intrigues et doté de la diplomatie rouée du plénipotentiaire.

Marie Véronique Raban en assure la mise en scène efficace dans une version resserrée à ces trois principaux protagonistes qui, dès lors, ressort au théâtre dit de conversation, comme, au jeu, elle campe parfaitement l'orgueilleuse marquise, naïve coquette sur le retour et mère sans tendresse, qui croit encore à son influence.

Tout comme Annie Monange qui incarne une Madame de Maintenon duelle, à la fois femme maternelle et machine de guerre ambitieuse, tenace et haineuse, presque tartufienne, usant de sa dévotion comme d'une arme, plus conforme à la réalité historique, car, ainsi que l'écrivait Colette lors de la création de la pièce en 1935, une belle âme n'aurait sans doute pas suffit à maintenir sa position pendant plus de trois décennies, qu'à son image réductrice dans la mémoire collective.

Maîtrise, métier et sensibilité président à leur interprétation des différentes facettes de personnages qui ne sont pas monolithiques.

Dans le rôle de Bontemps, commensal et confident de Louis XIV qui, selon Saint-Simon, avait la cour à ses pieds, et qui, en l'occurrence, tire les ficelles avec brio, la composition de Philippe Banchard est enthousiasmante par son amplitude qui va de la truculence du grand valet de comédie expert en ressorts et intrigues à la virtuosité machiavélique du stratège talleyrandien maniant manipulation, vraie ou fausse complicité et persuasion.

Donc une belle réussite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=