Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Art de la paix - Secrets et Trésors de la diplomatie
Petit Palais  (Paris)  Du 19 octobre 2016 au 15 janvier 2017

Avec "L'Art de la Paix - Secrets et Trésors de la diplomatie", le Petit Palais accueille une exposition singulière et inédite initiée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international qui détient un conséquent corpus d'archives diplomatiques.

Conçue sous le commissariat général de Richard Boidin, directeur des Archives diplomatiques, et de Christophe Leribaultd, directeur du Petit Palais, elle s'avère d'une grande amplitude séquentielle signifiée, en ouverture, avec une tapisserie du 15ème siècle représentant le corps au corps d'un champ de bataille en gros plan et la toile de Georges Leroux "Aux Eparges" avec des "poilus" de la Grande guerre enterrant leur camarade.

Le parcours chrono-thématique est superbement scénographié par Philippe Pumain qui comporte notamment deux points d'orgue, la salle panoramique à 360°, articulée autour de l'étonnante lettre feuille d'or gravée adressée par le roi de Siam à Napoléon III, consacrée à un florilège des prestigieux documents de la diplomatie et la monumentale salle à colonnades dédiée à la grande peinture du 18ème siècle et ses représentations allégoriques de la paix.

L'Art de la Paix, du palais aux institutions supranationales

Exposition à vocation historique, elle se décline en l'imbrication de trois volets complémentaires que sont la monstration de documents qui matérialisent les accords de paix, le portrait des acteurs et artisans de la paix et la représentation idéalisée du concept de paix avec l'insertion de peintures, sculptures et objets comme la précieuse "table de Teschen" fabriquée par l'orfèvre Johan-Christian Neuber.

L'histoire de la France guerrière se déroule en creux avec de nombreux portraits officiels, du cardinal de Richelieu peint par Philippe de Champaigne à Talleyrand par Pierre-Paul Prud'hon. en passant par les souverains français, en résonance avec les traités de paix qui sont autant d'occasions de liesse populaire.

Comme celle pavoisée de drapeaux tricolores immortalisée par Claude Monet ( "La Rue Montorgueil à Paris") retenue comme visuel pour l'affiche de l'exposition alors même qu'elle se rapporte à la célébration de la fête de la paix et du travail du 30 juin 1878 décrétée par le gouvernement à l'occasion de la troisième exposition universelle parisienne, symbole du redressement de la France après la débâcle de 1870;

L'exposition se clôt de manière un peu décevante sur un 20ème siècle en grande partie escamoté même s'il est placé sous l'égide de l'incontournable "Colombe de la paix" de Picasso.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Petit Palais

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Petit Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=