Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Robert Le Magnifique
Fuck the Hell Yeah !  (Yotanka)  avril 2016

Mais qu’est-ce qui lui a pris… me direz-vous ? Quelle mouche l’a piqué ? Mais quoi donc ? Mais quoi se passe-t-il dans Fuck The Hell Yeah !... ? Une flopée d’onomatopées passera dans un premier temps le long de vos lèvres alanguies, puis vous trifouillerez un peu partout pour trouver la pochette de ce CD égaré, et tomberez nez à nez avec Robert Le Magnifique.

Sorte de Guillaume le Conquérant de la musique expérimentale, de Joséphine de Beauharnais de l’élégance, il est le syndrome de la Tourette du palimpseste auditif… Robert le Magnifique, un magicien du quotidien, un Don Quichotte décelant l’harmonie dans le vacarme. Un génie visionnaire qui dérange ou qui séduit, mais qui ne laisse pas indifférent.

L’album est un savant assemblage de sons picorés de-ci de-là et associés en plages sonores, avec le sable qui file entre le marteau et l’enclume du canal carpien de vos orteils croisés. Si si, je vous assure, particulièrement unique comme sensation. Le génie a trouvé le juste équilibre, pile poil au bord du gouffre qui frise, à la frontière du grand n’importe quoi et de la trouvaille musicale.

Robert Le Magnifique a choisi d’illustrer Fuck the Hell Yeah ! de ce que nous nommons vulgairement "bruits" du quotidien, la chute d’un objet, le brouhaha des conversations, les affreuses bandes sonores des jeux d’arcade et les délicates notes d’un mobile pour bébé, tous ces sons que nous méprisons et redoutons (qui n’a jamais enlevé les piles du jeu du petit neveu pour qu’il arrête de couiner dans nos têtes).

Des tatatis, des tagadas, du tsoin-tsoin, du piano à deux touches, ce qui agace et exaspère, Le Magnifique en fait un gros gloubi-boulga sonore, exutoire à la pensée abstraite. Il nous emporte dans son univers psychédélique, où les murs sont tantôt miroirs, tantôt aveugles, quand le bas et le haut sont confus, que l’oreille interne ne comprend pas et doit céder la place aux autres sens… vos hémisphères se renvoyant l’information en saccades redondantes… jusqu’à atteindre le vertige et un soulèvement de conscience…

Et puis vous vous rendez compte que chaque titre a une histoire. D’abord à tâtons, le voyage vire extatique avant de devenir carrément lyrique… Il vous prendra des envies de tutoyer les météorites et de boire du suc de poireau, ou de tutoyer le poireau et de boire des météorites. De vivre de nouvelles expériences par tous les sens.

Robert Le Magnifique est un pléonasme d’artiste, il projette une vision nouvelle du quotidien sans pleurnicher ni se repentir, il fait tomber les barrières de la création musicale et nous transporte dans son monde. Fuck The Hell Yeah ! fait vibrer les sensations et trembler de nouvelles émotions dans nos corps blasés de solitaires entourés. Mieux que la MDMH et l’ecstasy réunis, je vous dis moi… et sans effet secondaire. Avec accoutumance…

Vous n’écouterez plus de la même façon votre stylo rouler sous la table, vous inventerez une histoire au battement du tambour de la machine… atteindrez-vous l’orgasme de l’étrier quand la pile de vaisselle s’effondrera ?

 

En savoir plus :
Le site officiel de Robert Le Magnifique
Le Bandcamp de Robert Le Magnifique
Le Facebook de Robert Le Magnifique


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=