Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Pretty Reckless
Who You Selling For  (Mercury / Universal)  octobre 2016

The Pretty Reckless, le groupe de rock américain mené et créé par Taylor Momsen alors que celle-ci n’avait que 15 ans revient cette année avec son troisième album studio. Et si cette dernière a bien grandi depuis, on peut en dire autant de sa musique.

On y retrouve ici un album assez surprenant, mélangeant les styles avec des morceaux blues ou encore funk, tout en restant très rock. L’instrumentation est beaucoup plus travaillée que les précédents albums avec un accent mis sur les solos de guitare. Les critiques annonçaient le deuxième album comme bien meilleur que le premier, et on continue d’avancer sur une pente croissante avec ce dernier opus.

A l’écoute, on remarque tout d’abord un thème présent tout au long de l’album. Chaque chanson se rapporte en effet à la célébrité et à ses différentes facettes. Et il faut dire que Momsen est bien placée pour en parler, entre son passé d’actrice et son évolution dans l’industrie musicale. Le single "Take Me Down" par exemple, nous parle des mauvaises facettes de l’industrie du disque et le fait de "signer avec le diable".

On note ensuite une évolution musicale au fur et à mesure des chansons. A l’image du premier morceau "The Walls are Closing In – Hangman" qui démarre tout d’abord sur une intro piano / voix pour enchaîner directement sur une instrumentation très rock et beaucoup plus "dark" avec un refrain aux airs d’incantation. Le second morceau "Oh My God" reste dans le même esprit mais avec des airs encore plus rock et un rythme encore plus soutenu.

On notera plus loin une évolution vers des airs de blues avec la chanson "Prisoner", et des tendances plus funk sur "Wild City". Le morceau "Back To The River" à quant à lui un accent du sud des Etats-Unis avec une guitare aux airs de banjo laissant traîner des airs de country music au sein de l’album.

Entre temps, on retrouvera les indémodables morceaux acoustiques avec par exemple la chanson "Bedroom Window". Enfin, la dernière chanson marquante de cet album est "Mad Love" (qui termine également l’écoute) avec ses accents funk laissant par moment penser à Muse.

Nous pourrons donc finir en disant qu’avec cet album, The Pretty Reckless continue d’explorer les différentes facettes du rock afin d’en sortir une playlist variée tout en restant fidèle à sa musique des débuts.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Going to Hell de The Pretty Reckless

En savoir plus :
Le site officiel de The Pretty Reckless
Le Facebook de The Pretty Reckless


Laetitia Couchoux         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=