Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sonic Youth
place Poulain Corbion  (Saint Brieuc)  3 juin 2005

Sonic Youth à Saint Brieuc… J'en connais un bon nombre, majoritairement des anciens potes de lycée perdus de vue, qui auraient tué père et mère pour voir ça il y a dix ans… Mais bon à l'époque, faute de pouvoir aller voir Thurston Moore et ses sbires en concert, on fantasmait sur la mythique vidéo 1991, The Year Punk Broke.

La jeunesse sonique débarque à 21 heures 50 précises sur la scène, après une intro noisy du meilleur effet… Le groupe démarre piano, avec des compositions issues de Murray Street et de Nurse, avec un "Pattern Recognition" de haute volée. Le public est aux anges, ça pogote sec aux premiers rangs mais on a vu d'autres…

Entre deux morceaux, Thurston Moore remarque une mandoline brandie par un fan ( ?????).

Il s'empare de l'instrument, le branche sur son ampli, s'agenouille devant Kim Gordon et fait sortir un accord sursaturé. Le public est conquis. Fini et pardonné les dérapages conceptuels de la veille…

La suite sera un enchaînement des "tubes" du groupe qui ressort l'inusable et efficace Skip Tracer circa Washing Machine, sans oublier deux compositions vénéneuses de Sister, dont ce tonitruant Schizophrenia" qui se terminera dans un maelström d'accords saturés.

On ne peut s'empêcher de se demander comment des gens qui ont quasiment l'âge de nos parents (enfin des miens, Kim Gordon a trois ans de moins que ma mère !!!!!) peuvent encore jouer aux ados attardés en triturant leurs guitares sans être ridicules…

Thurston Moore arpente toujours les échafaudages avec autant d'aplomb, comme il le faisait il y dix ans, Kim Gordon est toujours aussi sexy et son jeu de basse est toujours aussi félin et tendu.

Seuls les cheveux blancs de Lee Ranaldo nous rappellent que le temps a passé. Le rappel sera expédié avec fougue et violence. Le public braille avec Kim sur le refrain de Drunken Butterfly « I love you, I love you, what's your name » .

Puis suivra l'imparable Teenage Riot qui se terminera bien entendu dans un joyeux bordel sonique. Encore une fois les guitares en prennent pour leur grade, deviennent des instruments de percussion, des aspirateurs, des espaces de rangement pour tourne-vis ou autres baguettes de batterie.

Thurston Moore s'approche du public, offre sa guitare aux premiers rangs. Puis il se ravise, revient vers Ranaldo qui bricole ses pédales multi effets.

Ils se regardent et croisent le fer .Ils font les imbéciles, s'amusent et ça fait plaisir à voir. Bon on est pas dupe, ça fait partie du mythe, du folklore … Les rangs se dispersent.

Je pense à Thomas Boulard, le leader de Luke, et je me dis qu'en ce moment, je ne voudrais être à sa place pour rien au monde… Bonne chance, vieux…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Eternal de Sonic Youth
La chronique de l'album Simon Werner a disparu... : bande originale du film de Sonic Youth
Sonic Youth en concert au Festival Rock en Seine 2004
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Jeudi)
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Sonic Youth (4 juin 2005)
La conférence de presse de Sonic Youth (14 août 2005)

Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=