Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Electrelane
Axes  (Too Pure / Beggars banquet)  mai 2005

Vous souvenez-vous de The power out, le précédent album de Electrelane ? Vous l'avez adoré ? Normal. Bon, et bien maintenant, si vous vous attendez à la v2… vous allez déchanter. Ou plutôt non, vous allez être surpris(e) !

Si vous vous souvenez bien de ce que vous avez lu sur Electrelane, à l'occasion de la sortie de The Power Out, aucun article ni crotique ne nous épargnaient les effluves d'amours saphiques et d'engagements féministes déterminés, voire militants à propos de Verity Susman (voix, piano), Emma Gaze (batterie), Mia Clarke (guitare – elle venait d'arriver dans le groupe). Certes l'album avait plu, mais l'emballage journalistique restait.

Axes donne un grand coup de pied dans cette fourmilière de tabloïd. Si on avait occulté qu'elles sont de vraies artistes, elles se chargent de nous le rappeler. Avec brio.

Avec leur nouvelle bassiste (Ros Murray), elles démarrent l'album sans complexes et "One, Two, Three, Lots" le premier morceau prévient : videz vite la petit case dans laquelle vous nous avez rangées ; nous, on a déménagé !

Les morceaux s'enchaînent comme les surprises. Si la voix de Verity n'est pas systématiquement au rendez-vous, le plaisir de jouer ensemble est absolument manifeste. Plaisir brut qui témoigne de la façon dont l'album a été enregistré : quasiment d'une traite, dans une ambiance de répétition, l'arrivée récente de Ros nécessitant que les groupe trouve ses marques. Et là, j'hésite : faut-il davantage saluer le talent du groupe ou celui du producteur, Steve Albini ? A ce niveau, il faut considérer Albini comme une membre à part entière du groupe.

Une fois passé ce côté un peu rugueux et parfois agaçant de la ligne mélodique qui évolue en bœuf pour s'arrêter aussitôt (le coté groupe en répétition), il faut absolument découvrir le très beau "Two for Joy", l'urgence de "If not now, then ?", la puissance que prend le clavier de Verity dans "8 steps" en se frottant au flamenco (oui madame), mais plutôt version Dresden Dolls. Si l'influence de Joy Division pré-existait dans le groupe, la basse de Ros enfonce le clou et "Atom's Bomb" ou "Those Pockets are people" sont de très beaux hommages au groupe du défunt Ian Curtis.

Enfin, que des surprises et des bonnes, avec ou sans voix, avec sax, clavier et… la liberté d'un groupe qui décidemment a une étonnante capacité à faire évoluer son univers musical.

 

On va peut-être attendre un peu pour Carthage.

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Power out de Electrelane
La chronique de l'album No shouts, No calls de Electrelane
Electrelane en concert au Festival Rock en Seine 2004
Electrelane en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Electrelane en concert à l'Ubu (10 octobre 2005)
Electrelane en concert à l'Olympia (19 mars 2007)
Electrelane en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent 2007
Electrelane en concert au Festival Summercase 2007 (samedi)
Electrelane en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Electrelane en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
L'interview de Electrelane (10 mars 2004)


Delenda         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=