Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thumper : A rhythm violence game
PS4 / PS4 VR / PC  (Drool)  octobre 2016

Thumper est un jeu indépendant édité par Drool et disponible sur PS4 et PC. Ce "cogneur" n'est pas en réalité un jeu de castagne ni un hack'n slash mais un jeu de rythme. Attendez, attendez, continuez de lire cet article, moi non plus je n'aime pas Just Dance ni Pop'n Music (mais je ne suis pas contre un Rock Band ou Guitar Hero et encore moins un Rez).

D'abord parlons de Drool, petit studio américain qui tourne essentiellement autour de son développeur Marc Flury (non, pas McFlurry... c'est très drôle, merci) et de son sound designer Brian Gibson. Et là, les plus aguerris d'entres vous me diront... vous me direz quoi ? Et bien vous me direz que c'est le même nom que le bassiste des Lightning Bolt, groupe de noise basé à Rhode Island (ben tiens, comme Drool).

Et là je dis bravo ! Chapeau l'artiste ! Vous avez mis dans le mille, car il s'agit bien du même garçon qui, non content de faire du bruit dans un groupe de rock, a déjà participé à pas mal de jeux vidéo et pas des moindres (Rock Band, Guitar Hero...). Alors ça donne quoi quand un musicien de noise un peu barré rencontre un développeur qui se trouve bizarrement être co-organisateur d'un festival de jeux vidéo indépendants... en Corée ? Et bien ça donne Thumper ! Ça tombe bien, c'est le sujet de cette chronique. Comme par hasard.

Plus sérieusement, ça donne un jeu étonnant, complètement psychédélique et ultra nerveux qui met en scène un scarabée métallique (oui ben, ce n'est pas moi le character designer, hein) lancé à vive allure dans une course folle sur une sorte de toboggan sans fin dans un décor complètement barré qui vous rappellera sans doute votre dernier trip sous LSD (enfin je dis ça, ce n'est que pure supposition, bien entendu). C'est coloré, c'est minimaliste, c'est rapide, bref, c'est beau.

Petit détail qui a toute son importance, si Thumper est un super jeu sur votre TV, il deviendra complètement fantastique (voire fantasmagorique) si vous avez la chance d'avoir un casque VR. Il vous suffira alors d'activer le mode VR dans le menu et à vous les balades à dos de scarabée des heures durant. Absolument génial.

Alors vous allez me dire, OK un scarabée qui court au milieu d'un décor fantasmagorique c'est marrant mais c'est quand qu'on cogne ? Et bien en fait, c'est surtout votre pouce qui va cogner sur la croix de votre manette (assorti de pas mal d'autres subtilités selon les niveaux) et ce, dans le but de faire sauter votre scarabée par dessus des cases de couleurs qui apparaissent sur votre parcours au rythme de la musique. L'idée étant de réussir le parcours parfait (virages compris) afin de provoquer une onde qui ira déstabiliser le boss de fin de niveau qui vous attend, gueule ouverte, au bout du chemin.

Ouais c'est chelou, mais c'est quand même génial et puis je raconte mal, en vrai ça rend vraiment bien. Autant dire que vos sens seront mis à l'épreuve tout au long du jeu sans réel temps mort et vif comme l'éclair. Aiguisez yeux, oreilles et mains pour coordonner le tout dans des séquences de plus en plus complexes.

Simple, facile à prendre en main, Thumper est super addictif et vous n'aurez qu'une envie, progresser au fil des niveaux avec pour seule idée en tête, faire avancer votre scarabée sur les rythmes ultra entêtants du jeu. Evidemment, le tout est assorti d'une gestion de rangs et de scores ce qui donne au jeu une jouabilité quasi infinie et quelques compétitions entre potes à prévoir.

On pense évidemment à Rez en jouant à Thumper, on retrouve la même idée d'un environnement surréaliste, de rythme omniprésent et si vous aimez l'un, vous aimerez l'autre bien que Thumper soit tout de même nettement plus nerveux et moins contemplatif que Rez. Pas de balade du dimanche dans Thumper, vous n'aurez quasiment aucun répit mais l'expérience de jeu en vaut la chandelle.

Un incontournable aussi bien en 2D que sur le casque VR (là, il devient quasiment une oeuvre d'art). A acheter les yeux fermés pour en profiter les oreilles et les yeux bien ouverts. Expérience atypique, dépaysante et addictive garantie. En plus, il est à un prix relativement abordable de 20 euros. Décidément, tout est parfait. Il nous reste à espérer que Drool ne soit pas le studio d'un seul jeu (ce que laisse croire leur site web qui est au nom du jeu) parce que les deux garçons semblent vraiment talentueux !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Thumper
Le Facebook de Thumper


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=