Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Leslie Woods and Dark Mountain Orchard
The luxury of skin  (Glitterhouse / Chronowax)  juin 2005

Loin des habituelles productions qui nous arrivent d'outre-atlantique, voici un disque qui nous plonge dans l'Amérique rurale mais pas forcément bien-pensante.

Pratiquement inconnue en France, Leslie Woods voit son deuxième album, The luxury skin, distribué dans notre province. Voilà une chanteuse made in USA et ça à l'écoute de son disque, il lui est impossible de le cacher.Ca sent bon l'Amérique profonde et c'est clairement revendiqué.

Mais attention, on est loin de la country qui va faire joyeusement danser en rang d'oignons tous les cowboys du coin, non pour le coup c'est folk et pas vraiment gai.

Leslie Woods, au fil des 12 morceaux que comporte l'album (et non 11 comme le prétend la pochette, la faute à "Heroïn" le morceau caché !), nous raconte des histoires à la manière d'une conteuse désabusée qui donne à voir tous les coins sombres de l'existence.

Derrière cette voix écorchée qui hypnotise petit à petit on trouve une musique minimale, sans artifices pratiquée par le Dark Moutain Orchard : guitare, batterie, clavier et bien sur les incontournables banjo et harmonica.

Tout converge pour donner une atmosphère lourde qui vous embarque pour un voyage sur les routes poussiéreuses d'il y a 40 ans, dans une Amérique remplie de rednecks.

C'est un disque qu'on écoute mais surtout dont on s'imprègne lentement.

Alors ne résistez pas, laissez vous gagner par cette longue complainte et envahir par le brouillard envoûtant qui se dégage subrepticement de vos enceintes.

 

Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=