Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Paugam
Mon agitation  (Microcultures / Differ-Ant)  novembre 2015

Oui, la chanson française existe encore, et oui, elle a un avenir, et encore oui, elle s’écoute comme on ramasse des champignons, en regardant au loin, évidemment. Nicolas Paugam en est. Un artiste auteur-compositeur-concepteur de cet album aérien Mon agitation.

Second produit de l’artiste, Mon agitation a vu le jour grâce aux financements participatifs de Microcultures. Voyons voir si vos pesetas sont bien placés.

La voix masculine est assez perchée, un peu comme quand Chaton s’essaie aux vocalises. Non pas que Nicolas Paugam s’essaie au timbre ô combien cristallin de chapons meurtris, il est plutôt dans le timbre de la chansonnette. Avez-vous déjà rencontré ces gars qui ferment les yeux, se bouchent une oreille (on se demande bien pourquoi) et se prennent pour Barry White ? Ils me font le même effet que l’accent québécois ceux-là, j’ai du mal à garder mon sérieux.

Et bien Nicolas Paugam est tout le contraire, il chante, point final, sans entourloupe, sans en faire des caisses, avec son timbre perché de cour de récré. Et ça fonctionne. Parmi les trompettes et les percussions des îles, l’album semble tout droit sorti d’une piña colada bien fraîche, avec une paille s’il vous plaît.

Au son des maracas et des cuivres enjoués, Nicolas Paugam ne chante pas l’amour et les bouquets de roses fanés. Ses textes sont souvent graves et chargés de sens ("Saugrenus, saugrenus") : "Enfant en guerre, perdu dans le désert, dessine ton mouton sans caisse ni avion, remplis de coquelicots de chien de ton canon".

La mort, la guerre, la misère, l’exil sont les piliers des textes de Nicolas Paugam : "Si tu vas au San Salvador, coco, il n’y a pas, pas plus de liberté que sous ton propre toit, pas plus de centenaires qui ont trouvé la voie, pas de quoi oublier l’Histoire de France" ("Si tu vas à San Franciscoco").

"Vos cogitations, simples corruptions, ont la fulgurance de leur disparition, il pleut Bergère, trop de loups font misère" ("Je m’en fous"), une joyeuse façon d’envoyer valser les statistiques et la morale bien pensante.

Et en même temps, il dépeint avec une justesse anthropologique l’individualisme ambiant :" A mesure que l’on glisse dans des temps sombres et dans la nuit, on se regarde tous de travers dans le métro, c’est irréel" ("Le bon numéro").

Derrière son air badin et détendu, Nicolas Paugam propose un tableau sombre de la France de nos jours. Comme les mauvais souvenirs nous assaillent certains matins où nous nous réveillons de bonne humeur. Et c’est dans le son qu’il place l’optimisme qui ne réside pas dans les textes, un rythme caribéen et des mélodies murmurées lors de la contemplation d’un horizon grisaillant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aquae Mostlae de Nicolas Paugam
La chronique de l'album Boustrophédon de Nicolas Paugam
La chronique de l'album Le Ventre et l'Estomac de Nicolas Paugam

En savoir plus :
Le site officiel de Nicolas Paugam
Le Bandcamp de Nicolas Paugam
Le Soundcloud de Nicolas Paugam
Le Facebook de Nicolas Paugam


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=