Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Crystal Fighters
Everything Is My Family  (PIAS)  octobre 2016

Mythe ou réalité, les Crystal Fighters tiendraient leur nom du manuscrit d’un opéra basque écrit par le grand-père d’une des membres du groupe, qu’elle aurait retrouvé à sa mort dans son grenier. De là est née la fascination pour le Pays basque au point d’incorporer dans leurs compositions plutôt électro-rock des instruments traditionnels basques. Le groupe repéré par Kitsuné a rapidement conquis la planète à renfort d’utilisation de leur musique dans des pubs, des séries, des jeux vidéo...

Après Star Of Love (2010) et Cave Rave (2013), revoilà donc notre joyeuse bande de retour le 21 octobre 2016 avec un disque enregistré aux quatre coins du monde, Everything Is My Family (PIAS) qui, comme ses prédécesseurs, est un joyeux fouilli d’influences diverses, variées, multiculturelles et chatoyantes (comme la très jolie pochette de l’album).

Passé les deux premiers titres ("Yellow Sun" et "Good Girls") où l’on retrouve des sonorités et des thèmes déjà explorés dans les précédent albums, la suite du disque devient je trouve un peu trop tapageuse. Le rihannesque "In Your Arms" digne de l’Eurovision ou la ballade "Live For You" avec sa voix voice-codée à mort n’apportent pas grand chose d’heureux musicalement. "Ways I Can’t Tell" importe des sons quasi japonisants à un rythme électro (on pense même à The Prodigy parfois), le refrain est efficace sans pour autant déborder d’originalité.

La seconde partie de l’album est par contre beaucoup plus plaisante. Le single "All-Night" dansant et ensoleillé à souhait fait revenir les guitares sèches et autres ukulélé ou instruments basques dans un refrain chanté à plusieurs voix, et des percussions entraînantes, on s’imagine bien sur une île paradisiaque. "The Moondog" fait une grande place aux choeurs et à un rythme chaloupé, la chanson montant en puissance jusqu’à l’arrivée des cuivres en toute fin. "Fly East" s’appuie principalement sur des percussions et des cris tribaux, jusqu’à l’arrivée surprenante d’une guitare électrique énervée, on croirait entendre du rock progressif tellement les Crystal Fighters passent d’un style à l’autre, d’un rythme à l’autre dans la même chanson. Des percussions encore pour "Living The Dream", accompagnées par des nappes électroniques au synthétiseur, et un phrasé quasiment rappé, très sympathique.

La pépite de cet album est sans doute le dernier titre "Lay Low", dédié à leur batteur Andréa décédé brutalement en 2014, juste avant leur montée sur scène au Solar Fest de Majorque. Loin des productions nerveuses et édulcorées, instruments acoustiques et clappements de mains nous accompagnent dans une ode à l’amitié et nous invitent à profiter de la vie qui à tout moment peut s’arrêter :
"Friends, I love you so
It’s a matter of time
Before we leave the ones we know"

Voici la vidéo de ce lumineux et émouvant "Lay Low" :

En résumé, encore un album qui part dans tous les sens en manquant hélas un peu de cohérence, qui confirme Crystal Fighters comme groupe inclassable et qui, à coup sûr, mettra du soleil dans votre automne.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Star of Love de Crystal Fighters
Crystal Fighters en concert au Festival International de Benicàssim #17 (jeudi 14 juillet 2011)
Crystal Fighters en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
L'interview de Crystal Fighters (17 janvier 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Crystal Fighters
Le Bandcamp de Crystal Fighters
Le Soundcloud de Crystal Fighters
Le Facebook de Crystal Fighters


Emmanuel Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Crystal Fighters (17 janvier 2011)


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=