Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wayward Sky
PS4 / PS4 VR  (Uber Entertainment)  octobre 2016

Wayward Sky, sur le papier, est un petit jeu de type point-and-click développé par un studio indépendant au nom un peu douteux par les temps qui courent (Uber Entertainment) à la durée de jeu assez courte et au prix assez bas. Autant d'arguments et de contre-arguments en deux lignes pour avoir autant de raison de l'acheter que de passer à côté.

Pourtant, Wayward Sky a des atouts, et non des moindres, qui devraient vous convaincre d'y jeter un oeil. Et quand je dis un oeil, je veux dire les deux car ce jeu d'aventure est développé spécialement pour le casque VR de Sony et est donc disponible sur PS4 via le Playstation Store (oui, il va falloir s'habituer aux jeux dématérialisés, comme sur Steam, studios indépendants et petit prix obligent) pour moins de 20 euros.

Il est d'ailleurs intéressant de constater que sur le lancement du casque VR, pas mal de studios indépendants ont joué le jeu, peut-être aidés par Sony, peut-être parce qu'ils sont tout simplement excités comme des puces, peut-être parce qu'il est aisé de développer sur VR. Ou peut-être tout cela en même temps... Quoi qu'il en soit, c'est tant mieux car il en sort de belles choses et ce Wayward Sky en fait partie.

Passons vite sur l'histoire : une petite fille, Bess est séparée de son papa sur un village dans les nuages et vous partez à sa recherche en guidant la petite fille. Vous déplacerez votre personnage que vous verrez devant vous en cliquant sur le point d'arrivée et lors des résolutions d'énigmes, vous serez alors plongé dans les yeux de l'héroïne. Relativement classique mais ce qui change réside dans le fait que tout cela est en réalité virtuelle. Vous évoluerez donc dans un environnement que vous voyez entièrement, le monde étant dans les nuages, je vous assure que l'on ressent un certain vertige quand on regarde en direction de la planète d'où l'on vient.

Et puis surtout, graphiquement c'est très beau. Simple, parfois minimaliste mais vraiment classe, on croirait évoluer dans une bande dessinée et l'effet apporté par la profondeur de la réalité virtuelle nous plonge corps et âme dans l'univers du jeu. Par contre, le jeu est court et les énigmes sont relativement faciles et un petit peu répétitives. Mais qu'à cela ne tienne, les 3 ou 4 heures de jeu (si vraiment vous essayez d'avoir tous les petits trophées) vous plongent complètement dans un autre monde et le plaisir de jeu est vraiment là. Ce genre de jeux est parfait pour du VR et apporte un vent de fraîcheur au point-and-click. Encore une fois, on se prend à espérer d'autres jeux dans le style, d'autre histoires, d'autres univers.

Court, facile donc, mais Wayward Sky reste vraiment bluffant de par l'immersion qu'il propose et sa direction artistique vraiment classe. Ce jeu est très mignon et poétique, ça aussi ça change des zombies qui explosent. La re-jouabilité n'est pas forcément excellente mais on y revient de temps à autre, comme on se replonge dans une bande dessinée et pour le même prix. Vivement les prochaines aventures de cette chouette petite famille en tout cas !

 

En savoir plus :
Wayward Sky sur le site officiel de Uber Entertainment
Le Facebook de Wayward Sky


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=