Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gorge Coeur Ventre
Maud Alpi  novembre 2016

Réalisé par Maud Alpi. France. Drame. 1h40 (Sortie le 16 novembre 2016). Avec Virgile Hanrot et Dimitri Buchenet.

En filmant en 1949, "Le Sang des bêtes " de Georges Franju avait sensibilisé les Français d'après-guerre sur les abattoirs, en particulier celui de La Villette, et commencé à initier une réflexion sur la condition animale.

Désormais, on sait ou ne veut pas savoir ce qu'est une chaîne d'abattage et comment se passe la mise à mort des animaux d'élevage.

"Gorge Cœur Ventre" de Maud Alpi n'est pas un film qui recherche des images chocs, mais à décrire - le plus humainement possible - ce qui se passe de l'arrivée des bêtes sur les quais de déchargement jusqu'au dépècement de la peau du cadavre de l'animal abattu.

Elle est dans ce qu'on appelle la "Zone sale " et son film prend vite une dimension fantastique, transformant le réel en quelque chose d'indéfinissable. Ici, les bruits perçus, la pénombre, les cris des animaux, les gestes des garçons qui poussent les bêtes dans un dédale de couloirs avant qu'elles n'atteignent la chaîne abattage, créent une atmosphère que certains spectateurs risquent de mal supporter car elle n'est pas vraiment contrebalancée par une ouverture vers un ailleurs plus idyllique.

Ceux qui surmonteront cette ambiance dérangeante, parfois glauque, mais jamais gratuitement dérangeante et glauque, admettront que la réalisatrice a son univers et qu'elle cherche, peut-être encore malhabilement, la voie trop souvent oubliée par ses confrères vers une poétique des images.

Attention ! "Gorge Cœur Ventre " de Maud Alpi n'est pas à proprement parler un documentaire puisqu'elle suit le jeune bouvier qui accompagne les bêtes avant leur supplice et qu'elle le montre en compagnie de son compagnon, et de son chien qui a une grande importance dans son récit...

La vie de ses deux marginaux cherchant un sens et de la beauté à leur vie et devant passer par la case abattoir ne laissera pas plus indifférent que la cause animale

Dans un cinéma français trop calibré et trop prévisible, Maud Alpi crée une brèche. Si son film pourra révulser quelques spectateurs, il en intriguera de nombreux. Quoi qu'on en pense, il ne faudra pas le réduire à la simple et évidente dénonciation du sort des bêtes, qui renverrait aussi l'humain à sa bestialité.

Il y a dans "Gorge Cœur Ventre " de Maud Alpi une aspiration à une transcendance, métaphysique ou poétique, qui résonne longtemps.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=