Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eclairage intime
Ivan Passer  novembre 2016

Réalisé par Ivan Passer. Tchécoslovaquie. Comédi. 1h11 (Sortie le 16 novembre 2016 - Première sortie ). Avec Zdenek Bezusek, Karel Blazek, Vera Kresadlova, Jan Vostrcil et Jaroslava Stedra.

Dans le renouveau du cinéma tchèque, Ivan Passer a joué un rôle majeur qu’on a peut-être oublié ou sous-estimé au profit de Milos Forman ou de Jiri Menzel.

Pourtant, il est le co-scénariste de "L’As de Pique" (1963) et des "Amours d’une blonde" (1965) de Milos Forman, les deux films fondateurs de la Nouvelle Vague tchèque, avec, justement son propre film, "Eclairage intime".

Cette délicieuse petite escapade campagnarde d’un grand violoncelliste qui vient jouer dans l’orchestre du bled où vit désormais l’un de ses vieux copains de conservatoire reste, cinquante ans après, d’une étonnante fraîcheur.

Dans "Eclairage intime" d’Ivan Passer, il ne se passe pas grand-chose d’autre que la vie d’une petite famille pas très concernée par le socialisme réel. Les enfants sont farceurs, le père porté sur la bouteille. Les repas ne se passent jamais comme prévus et, à tout moment, on improvise ou l’on peut improviser.

"Eclairage intime" est un film culotté qui ose dire qu’on peut vivre dans son petit coin sans se préoccuper du reste, sans savoir même peut-être dans quel régime politique on est théoriquement en train de vivre. On conçoit forcément que ce n’est pas très "catholique" dans une république socialiste.

Ce qui choque encore plus les grognons du régime, c’est l’optimisme du film, loin des pensums patriotiques qui formaient le quotidien cinématographique des spectateurs des pays de l’Est.

Léger comme une bulle, ce film de mauvais élève paresseux n’arrive même pas à atteindre les 90 minutes réglementaires et rend son tablier au bout de 72 minutes d’échappée belle.

72 minutes de petit bonheur saisi par un cinéaste heureux de filmer en contrebande un joli moment où la vie et l’art sont en parfaite harmonie.

Petit chef d’œuvre d’hier, "Eclairage intime" d’Ivan Passer n’admet toujours pas les superlatifs. Cette petite fugue mineure dégage encore un parfum de liberté qu’on aimerait voir imprégner plus de films d’aujourd’hui.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=