Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Amoureux de Shakespeare
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  novembre 2016

Comédie conçue par la Compagnie des Mauvais Elèves d'après Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, mse en scène de Sirley et Dino, avec Valérian Béhar-Bonnet, Elisa Benizio, Bérénice Coudy et Antoine Richard.

Dans l'Angleterre des années 60, quatre jeunes gens s'en vont pique-niquer en forêt. Le groupe est uni par la pop rock britannique et des sentiments amoureux pas toujours réciproques : Lysandre et Hermia sont amoureux, tandis que Demetrius repousse Helena pourtant éprise de lui car il n'a d'yeux que pour Hermia.

La nuit venue, les Pucks, des esprits de la forêt, outrés par l'attitude de Demetrius, entreprennent de lui faire absorber un filtre d'amour afin de faire naître en lui un désir ardent pour Helena. Mais le hasard et la maladresse des Pucks bousculeront le plan échafaudé par les petits êtres magiques.

Avec "Les Amoureux de Shakespeare", la troupe des Mauvais Élèves offre aux spectateurs une adaptation très très très libre du "Songe d'Une Nuit d’Été". D'une part, les quatre comédiens concentrent leur attention sur l'histoire des amoureux dans la forêt alors que la pièce de Shakespeare comporte d'autres développements.

D'autre part, ils se recentrent sur les thèmes baroques de la pièce de Shakespeare : l'inconstance du sentiment amoureux, l'impuissance face aux forces supérieures et le jeu entre animalité et humanité.

De même, le folklore qui traverse la pièce originale est retranscrit dans les années 60 par l'apparition des chansons pop que les quatre comédiens interprètent a cappella en intermède durant le spectacle. Ainsi on les entendra jouer à leur manière des classiques des Beatles, des Lovin' Spoonfull, de Mungo Jerry ou encore des Kinks.

Après "Les Amoureux de Marivaux" dans lequel ils reprenaient des tubes français des années 70 ou leurs interventions dans le "Cabaret Deret", les acteurs de cette jeune troupe confirment donc que leur culture musicale est aussi riche que variée. 

En ne retenant qu'une partie du texte de Shakespeare, en écrivant eux-mêmes les interventions de Pucks et en y intégrant des chansons, les Mauvais Élèves transforment la pièce originale de Shakespeare en une farce débridée et décomplexée.

Le jeu des deux garçons de la troupe, Valérian Béhar-Bonnet et Antoine Richard, va chercher son inspiration dans la gestuelle d'Harold Lloyd ou de Buster Keaton. L'attitude de Bérenice Coudy fait référence au style Audrey Hepburn. Elisa Benizio, quant à elle, entraîne les spectateurs dans un voyage intertemporel tellement elle semble sortir tout droit d'un conte du "Cabaret Citrouille", spectacle créé il y a presque vingt ans par ses parents, les duettistes Shirley et Dino.

La mise en scène de Shirley et Dino est d'ailleurs impeccable. Ils utilisent parfaitement l'espace du plateau, très long et peu profond. Le rythme est enjoué et les courtes scènes qui coupent le rythme de l'action principale, interprétations décalées de classiques de la pop anglaise ou les interventions comiques des Pucks, attirent le spectateur dans la folie des acteurs.

Le jeu complaisamment forcé des comédiens est une touche que la Compagnie des Mauvais Élèves partage avec leurs aînés d'Achille Tonic, qui dans "Les Amoureux de Shakespeare" peut néanmoins parfois apparaître comme une recette trop systématique.

Cependant leurs inventions dans le comique de gestes et les délirants intermèdes chantés sont irrésistibles. Impossible alors de s'empêcher de rire devant cette relecture furieusement décalée du classique de Shakespeare.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 février 2017 : César et Oscar sont dans un bateau, une grenouille passe...

Après les Césars, les Oscars. En attendant le palmarès, vous trouverez dans la nouvelle édition de Froggy's Delight une conséquente recension de films, mais aussi de musique, de spectacles, livres, BD et bien sûr du jeu vidéo avec cette semaine la sortie de la Switch de Nintendo. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Bouleversement majeur" de Le Flegmatic
"Moh lhean" de Why?
"Chapter Two : Libertad" de Pierre Durand Roots Quartet
"Party war on the killing floor" de Sonic Winter
"Nous autres" des 2 frères
Interview de Lucienne Renaudin-Vary
"Bipolar babes EP" de Cannery Terror
"Acoustic versions" de Highasakite
"Death of a hedonist" de Marnitude
Interview de Monsieur autour de leur album "Sir"
Tallisker en interview
"A flood of strange sensations" de Amphetamin
"Aquae Mostlae" de Nicolas Paugam
Interview de Dick Annegarn autour de l'album "Twist". Dick Annegarn également en sesion acoustique
Classique, vous avez dit classique ? avec "Oriental trumpet concertos" de Gabor Boldozki
et toujours :
"Laisse ça être" de Aquaserge, "Good" de Rodolphe Burger, "Aux fleurs sauvages" de Bel Plaine, "15 light years of star dust : The unreleased face of We Are Unique !", "Hang" de Foxygen, "Gutterdammerung" de Bjorn Tagemose à l'Elysée Montmartre, "Agaaiin" de It It Anita, "Memories are now" de Jesca Hoop, "La grande illusion" de Kent, "What kind of music do you play" de Lonny Montem, accompagné d'une interview de Lonny Montem, "Laisse ça être" de Panier sur la tête

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un amour impossible" aux Ateliers Berthier
"Forbidden di sporghesi" au Théâtre des Abbesses
"Interview" au Théâtre du Rond-Point
"9" au Théâtre 13/Seine
"La Jeune fille et la Mort" à la Manufacture des Abbesses
"Légende d'une vie" au Théo Théâtre
"Dépaysement" au Théâtre du Rond-Point
"Fellag - Bled Runner" au Théâtre du Rond-Point
Tea for Three" au Théâtre de Nesle
"#Années folles" au Théâtre Clavel
et la chronique des autres spectacles de février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Bernard Buffet - Rétrospective" au Musée d'art Moderne de la Ville de Paris
"Bernard Buffet - Intimement" au Musée de Montmartre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Les Oubliés" de Martin Zandvliet
"Le Secret de la Chambre noire" de Kiyoshi Kurosawa
Ciné en bref des sorties de janvier avec :
"Nocturnal Animals" de Tom Ford
"The Last Face" de Sean Penn
"Dalida" de Lisa Azuelos
"Live by night" de Ben Affleck
"La La Land" de Damien Chazelle
Ciné en bref des sorties de février avec :
"Moonlight" de Barry Jenkins
"Jackie" de Pablo Larraín
"Silence" de Martin Scorsese
"Rock'n'roll" de Guillaume Canet
"Loving" de Jeff Nichols
"Split" de M. Knight Shyamalan

Lecture avec :

"Paysage après la bataille" de Eric Lambé & Philippe de Pierpont
"Le goût du large" de Nicoals Delesalle
et toujours :
"Eloge de la passion" de Carlotta Clerici
"Les mille talents d'Euridice Gusmao" de Martha Batalha
"Les spectacteurs" de Victor Hussenot
"Un bon garçon" de Paul McVeigh

Froggeek's Delight :

"The last guardian" sur PS4
"Resident Evil 7 : Biohazard" de Capcom sur PS4, Xbox One et Windows
"Pokolpok" sur Android et iOS, un jeu pour vos enfants
La Switch de Nintendo, elle a tout d'une grande

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=