Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Amant
Théâtre Essaion  (Paris)  novembre 2016

Comédie dramatique de Harold Pinter, mise en scène de Mitch Hooper, avec Delphine Lalizout et Olivier Foubert.

C'est dans le salon de Richard et de Sarah que tout va se passer. Lui, c'est le mari, elle, c'est la femme. Entre eux, de l'amour et de l'ennui. Du temps passé ensemble et du passé tout court.

Entre eux, il y a Harold Pinter, qui a écrit cette pièce adaptée d'un téléfilm écrit pour sa femme Vivien Merchant.

Jamais le mot "non-dit" n'aura eu autant de sens dans ce moment banal qui va s'avérer singulier. Car Richard part travailler comme tous les matins et lance une phrase rituelle : "Ton amant, vient aujourd'hui ? " à laquelle Sarah répond traditionnellement : "Oui ". Quand il revient du travail, quelques heures plus tard, elle lui confirme sa venue en partageant un whisky avec lui.

On pourrait en rester là, dans une répétition perpétuelle de ce couple à perpétuité. Mais, dans une seconde partie, Sarah quitte ses vêtements sans intérêt de simple ménagère pour revêtir une robe d'un rouge percutant qui fait d'elle une créature plantureuse et sexy.

Car l'amant va rentrer en piste et la surprise est totale : à l'exception du port d'une casquette qui le rend vaguement canaille, l'amant est le portrait craché du mari...

Dès lors, "L'Amant" prend une direction imprévue, d'autant que le jeu ne semble plus amuser le mari... jaloux de lui-même.

Il faudra être attentif aux mots prononcés par les deux protagonistes et à la manière dont ils les prononcent pour tirer le suc de cette tragi-comédie conjugale aux accents beckettiens. Sous la houlette de Mitch Hooper, fin connaisseur du Maître anglais, Delphine Lalizout et Olivier Foubert s'adonnent à cette partie subtile de non-dits.

Ce qui, raconté, pourrait paraître un jeu long, répétitif et vain, prend sur scène l'allure d'un suspense quasi-hitchcockien dont il ne faudra pas - tout de même - attendre qu'il se résolve par un coup de théâtre.

Dans un décor de meubles clairs, la maison paraît lumineuse et cet enfermement volontaire d'un couple autarcique prend une force inattendue.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=