Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tristen
Les couleurs et les formes  (Pas La Peine Éditions)  novembre 2016

Musicien écumant les salles de concert depuis une bonne dizaine d’années comme batteur puis bassiste pour différents groupes, Sébastien Pasquet est devenu auteur compositeur interprète depuis 5 ans sous le pseudo de Tristen. Et aujourd’hui, il nous revient avec un nouvel album Les couleurs et les formes, déjà le troisième après L’ombre à suivre en 2011 et Mars en marche en 2013 qui avaient laissé entrevoir de belles choses. Il ne délègue plus les instruments, hormis la batterie et le trombone, enregistre et masterise et bien sûr écrit la totalité des textes sauf "La fin du monde".

Le garçon nous raconte "Les structures de l’automne" à travers sa solitude, ses envies, ses préférences, son impression de n’avoir jamais été à sa place. Mélancolique à souhait, cette chanson débute l’album avec l’élégance d’une voix brute. Tantôt folk, tantôt rock, parfois pop, ce disque parcourt les états d’âme de Tristen, notamment avec les inséparables son "Amour en vitrine" et "La fin du monde", sublime reprise d’Aloha Aloha, guitare-voix laissant de marbre. Puis vient, "Chanson du XXème siècle", au milieu de l’album, morceau instrumental le plus réussi de l’album selon moi, chanson purement contemplative autour d’un trombone envoûtant. Tristen y rend un vibrant hommage aux formidables jazzeux Lionel et Stéphane Belmondo ainsi qu’à son compositeur et ami Fabrice Ravel-Chapuis.

Le rock arrive avec le titre "Jesuismortetvoustousvivants", forme de mort fantasmée pour l’artiste. Tristen se perd ensuite dans  les bermudes, son triangle amoureux, en contemplant les femmes. L’écriture de l’artiste est l’occasion de voyager à travers des lieux imaginaires ("L'archipel") mais aussi de contempler ses souvenirs pour mieux les combattre ("Ton visage en silex"). C’est bien écrit, parfois poétique, la voix est agréable, on s’y réfugie avec plaisir.

Débuté merveilleusement bien avec "Les structures de l’automne", Tristen réussit la clôture de son album avec "Après la fin du monde", chanson en c(h)oeur sobre et élégante où le rejoignent Barbara Malter Terrada et Thierry Bodson et leur voix chaleureuses.

Les influences sont nombreuses dans cet album, anglaises d’abord, les yeux guidés vers Radiohead ou Portishead mais aussi françaises avec Arman Méliès (que j’adore) ou Bertrand Belin. Evidemment, l’élève est encore loin de dépasser les maîtres mais il apprend vite, très vite même. A suivre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'ombre à suivre de Tristen
La chronique de l'album Mars en Marche de Tristen
L'interview de Tristen (décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Tristen
Le Bandcamp de Tristen
Le Facebook de Tristen


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 février 2017 : Amoureux de la Culture

Chez Froggy's Delight on est amoureux toute l'année. Amoureux des arts et de la culture bien sûr et cette semaine encore nous vous présentons notre petite sélection. De quoi sans doute trouver de bonnes idées pour faire plaisir à votre alter ego en cette semaine de Saint Valentin.

Du côté de la musique :

"Hopelessness" de Anohni
Interview de Cléa Vincent autour de son disque "Retiens mon désir"
"Ty Segall" nouvel album de Ty Segall
South from here" de Winter Family
"Hors chant" de Dum Spiro
"Dakhla Sahara session" de Group Doueh et Cheveu
"L'étoile thoracique" de Klô Pelgag qui était de passage à Paris pour répondre à notre interview
"Sir" de Monsieur
Over the Top, Beautiful Badness et Midnight Colors dans une sélection de EP
"Minuit" de Rosie Marie

Classique, vous avez dit classque ?
"Philip Glass : Piano Works" par Vikingur Olafsson
Gustav Malher, l'intégrale parfaite
et toujours :
"Un coup de queue de vache" de Thomas Fersen, accompagnée d'une session live de 4 titres et d'une interview de Thomas Fersen, "Triomphe" de La Féline, "A night full of collapses" de Les Marquises, "Carnival of sounds" de Invaders, "Misophone" de Kursed, Interview de Petosaure autour de leur album "Le fantôme de l'enfant", "La surprise EP" de Rémi Parson, "Modern phase EP" de Hoan

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Darius" au Théâtre des Mathurins
"Parle-moi d'amour" au Théâtre La Pépinière
"Le Terrier" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Le Livre de Dina" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Un baiser s'il vous plait !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Satané Manoir !" au Théâtre de Nesle
"Judy, Barbra et moi" au Théâtre Essaion
"Sérénade pour pianiste inachevé" au Théâtre Clavel
les reprises :
"Stavanger" au Studio Hébertot
"Florilège Molière" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Cinq de Coeur- Le concert sans retour" au Théâtre des Bouffes Parisiens
des spectacles jeune public :
"Mooooooooonstres" au Théâtre Paris-Villette
"Alice au Pays des Merveilles" à la Manufacture des Abbesses
"Un Caméléon à Paris" à l'Aktéon Théâtre
et la chronique des autres spectacles de février

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Un paese di Calabria" de Shu Aiello et Catherine Catella
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Eloge de la passion" de Carlotta Clerici
"Les mille talents d'Euridice Gusmao" de Martha Batalha
"Les spectacteurs" de Victor Hussenot
"Un bon garçon" de Paul McVeigh

Froggeek's Delight :

"Resident Evil 7 : Biohazard" de Capcom sur PS4, Xbox One et Windows
"Pokolpok" sur Android et iOS, un jeu pour vos enfants
La Switch de Nintendo, elle a tout d'une grande

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=