Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tristen
Les couleurs et les formes  (Pas La Peine Éditions)  novembre 2016

Musicien écumant les salles de concert depuis une bonne dizaine d’années comme batteur puis bassiste pour différents groupes, Sébastien Pasquet est devenu auteur compositeur interprète depuis 5 ans sous le pseudo de Tristen. Et aujourd’hui, il nous revient avec un nouvel album Les couleurs et les formes, déjà le troisième après L’ombre à suivre en 2011 et Mars en marche en 2013 qui avaient laissé entrevoir de belles choses. Il ne délègue plus les instruments, hormis la batterie et le trombone, enregistre et masterise et bien sûr écrit la totalité des textes sauf "La fin du monde".

Le garçon nous raconte "Les structures de l’automne" à travers sa solitude, ses envies, ses préférences, son impression de n’avoir jamais été à sa place. Mélancolique à souhait, cette chanson débute l’album avec l’élégance d’une voix brute. Tantôt folk, tantôt rock, parfois pop, ce disque parcourt les états d’âme de Tristen, notamment avec les inséparables son "Amour en vitrine" et "La fin du monde", sublime reprise d’Aloha Aloha, guitare-voix laissant de marbre. Puis vient, "Chanson du XXème siècle", au milieu de l’album, morceau instrumental le plus réussi de l’album selon moi, chanson purement contemplative autour d’un trombone envoûtant. Tristen y rend un vibrant hommage aux formidables jazzeux Lionel et Stéphane Belmondo ainsi qu’à son compositeur et ami Fabrice Ravel-Chapuis.

Le rock arrive avec le titre "Jesuismortetvoustousvivants", forme de mort fantasmée pour l’artiste. Tristen se perd ensuite dans  les bermudes, son triangle amoureux, en contemplant les femmes. L’écriture de l’artiste est l’occasion de voyager à travers des lieux imaginaires ("L'archipel") mais aussi de contempler ses souvenirs pour mieux les combattre ("Ton visage en silex"). C’est bien écrit, parfois poétique, la voix est agréable, on s’y réfugie avec plaisir.

Débuté merveilleusement bien avec "Les structures de l’automne", Tristen réussit la clôture de son album avec "Après la fin du monde", chanson en c(h)oeur sobre et élégante où le rejoignent Barbara Malter Terrada et Thierry Bodson et leur voix chaleureuses.

Les influences sont nombreuses dans cet album, anglaises d’abord, les yeux guidés vers Radiohead ou Portishead mais aussi françaises avec Arman Méliès (que j’adore) ou Bertrand Belin. Evidemment, l’élève est encore loin de dépasser les maîtres mais il apprend vite, très vite même. A suivre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'ombre à suivre de Tristen
La chronique de l'album Mars en Marche de Tristen
L'interview de Tristen (décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Tristen
Le Bandcamp de Tristen
Le Facebook de Tristen


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux, le Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=