Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La mémoire d'un théâtre en train de mourir
Théâtre Le Local  (Paris)  novembre 2016

Tragi-comédie de Miguel Angel Sevilla, mise en scène par Nathalie Sevilla, avec Pierre Boucher, Malka Fleurot, Diana Sakalauskaïté, Miguel Angel Sevilla et Nathalie Sevilla.

C'est à un spectacle presque irréel et elliptique que convie Miguel Angel Sevilla dans "La mémoire d'un théâtre sur le point de disparaître".

Saisir la mémoire d'une chose au moment où elle est en train de s'évanouir, juste à cet instant où elle est encore vivante mais déjà bien morte par bien d'autres côtés, n'est pas commun. Saisir le fugace plutôt que le tenace, c'est évidemment une démarche fragile et singulière.

Dans un lieu vide de tout décor, où le moindre objet prend valeur symbolique, des personnages vont donc proposer une ultime petite promenade dans un univers où le vide va remplacer le plein, le silence de la pauvreté le bruit de l'art.

Miguel Angel Sevilla ne raconte pas la mort annoncée d'un pauvre petit cirque dans un terrain vague qui ne sera bientôt plus qu'une décharge. Il fait faire un ultime tour de piste à tout un aréopage de gens qui formaient dans ce quartier déshérité une petite collectivité aux solidarités évidentes et peut-être inconscientes.

Déjà plus monologuant que dialoguant, ils disent sans doute pour la dernière fois, avec des sourires douloureux mais jamais forcés, des mots sans colère mais jamais résignés, une vérité populaire qui va être emportée par l'insignifiance d'un monde plus laid sans elle.

Attention, le récit de Miguel Angel Sevilla est lucide et pas sinistre. Il ne faut pas rire du malheur mais cela n'empêche pas de s'en moquer car tous les souvenirs emportés par les uns et les autres constituent de quoi nourrir cette mémoire en train de naître quand le reste est en train de disparaître.

Et cette mémoire dialectique, qui éliminera les heures tragiques et illuminera les minutes poétiques, deviendra l'élément fondateur pour créer un nouveau monde moins cynique et désespérant que celui qui étend aujourd'hui ses ténèbres.

Miguel Angel Sevilla et sa petite troupe (Pierre Boucher, Malika Fleurot, Diana Sakalauskaité, Nathalie Sevilla) proposent un parcours de résistance chaleureuse. Proches des spectateurs, on les sent joyeusement opiniâtres pour prouver que le théâtre a plus d'avenir que sa mémoire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=