Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une Chambre en Inde
Théâtre du Soleil  (Paris)  décembre 2016

Création collective du Théâtre du Soleil dirigée par Ariane Mnouchkine.

Coincée en Inde et sans directeur, parti à la suite des attentats après lesquels il se sentait impuissant, une troupe théâtrale doit créer un spectacle à partir de rien.

Tel est le point de départ de ce nouvel opus du Théâtre du Soleil qui, après Shakespeare et "Macbeth", revient à ses origines et explore à nouveau la création théâtrale avec une allégresse qui fait plaisir à voir.

Pour "Une Chambre en Inde", Ariane Mnouchkine a décidé d'immerger toute son équipe, comédiens, techniciens et intervenants, à Pondichéry pour le début de la résidence de création. Le spectacle s'est donc nourri pas à pas des influences croisées sur place comme par exemple le Theru koothu.

Proche du Katahkali mais destiné aux basses castes, le Theru koothu, forme de théâtre populaire né dans le sud de l'Inde, génère magnificence au spectacle à qui il restitue les origines millénaires du théâtre, lui conférant par la même occasion, âme et légitimité.

C'est d'une évidence incontestable dans cette nouvelle épopée née d’une création collective (aidée par Hélène Cixous) où costumes chatoyants, mouvements et musique emportent littéralement le spectateur dans une ambiance exotique et quasi rituelle.

Le décor unique de la chambre (mais une chambre indienne aux nombreuses fenêtres laissant passer la lumière et entrevoir le jardin) est le lieu de toutes les visions de Cornelia (formidable Hélène Cinque), la metteuse en scène restant à la tête de la compagnie, accablée dans son lit et assaillie par une kyrielle de questions.

En pleine période d’attentats en France, de quoi faut-il bien parler dans le spectacle ? De la guerre ? De l’environnement ? De la place des femmes dans la société (notamment en Inde ou en Arabie Saoudite) ? De l’utilité du théâtre aujourd’hui et de son avenir ?

Autant de thèmes qui se bousculent et qui prennent des formes diverses : des images d’actualité surgissent et disparaissent, un nageur alarmiste part étudier les nappes phréatiques en plongeant à travers le plancher, Tchekhov vient en médecin à son chevet (assisté des trois sœurs)…

Pour dire avant tout avec plein d’humour et une bonne dose d’autodérision ce qui est important aujourd’hui.

Et parce que le grand William Shakespeare (apparu par la fenêtre avec son page) confie à Cornelia le regret de ne pas s’être assez moqué des méchants dans ses pièces, les visions de celle-ci se font aussi graves que clownesques : les talibans sont des pieds nickelés et un tournage de propagande pour Daesh tourne à la débandade. Le rire vient comme rempart contre l’horreur.

On ne s’ennuie pas au fil de ces quatre heures et même (et c’est l’unique réserve) si l’on peut regretter le manque de "texte" (si ce n’est le discours final bouleversant du film de Charlie Chaplin "Le dictateur»).

On savoure avec bonheur ce grand spectacle populaire qui réunit plus d’une trentaine d’artistes sur scène (ce qui devient rarissime de nos jours) et témoigne une fois de plus de l’extraordinaire vitalité de la troupe du Théâtre du Soleil, Ariane Mnouchkine en tête, applaudie chaudement par un public debout, qui célèbre le théâtre dressé fièrement face à la barbarie en un magnifique hommage plein d’espoir.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=