Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bernard Buffet - Intimement
Musée de Montmartre  (Paris)  Du 18 octobre 2016 au5 mars 2017

Hasard de la programmation, après un demi-siècle d'oubli soigneusement orchestré et maintenu par les critiques d'art et les institutions hexagonales faisant notamment suite au diktat du pape de la culture des années 1960, trois expositions, dont deux monographiques, sont consacrées au peintre Bernard Buffet.

Celle du Musée Mendjisky afférente au mouvement de la Jeune Peinture ("Les Insoumis de l'Art moderne") permet de situer l'artiste dans l'Histoire de l'Art et le Musée d'Art moderne ("Bernard Buffet - Rétrospective") aborde de manière chronologique l'ensemble de son oeuvre avec un ensemble significatif de ses toiles monumentales.

Le Musée de Montmartre a choisi une focale spécifique liée à sa vocation dédiée liée à son implantation géographique dans le Vieux Montmartre et une sélection d'oeuvres pouvant être judicieusement présentées dans son espace d'exposition composé des pièces sur deux niveaux de l'ancien Hôtel Demarne, soit l'oeuvre de Bernard Buffet présentée dans un parcours thématique intitulé "Bernard Buffet - Intimement".

Ainsi, les commissaires - Yann le Pichon, auteur de la monographie sur Bernard Buffet, Sylvie Buisson, spécialiste de l’Ecole de Paris, Saskia Ooms, responsable de conservation au Musée de Montmartre et Nicolas Buffet, le fils de l'artiste - ont sélectionné plus d'une centaine d'oeuvres, peintures, gravures et photographies, pour proposer "une libre mise en perspective" de l'oeuvre dans son environnement intime.

Ordonné en sections regroupant les toiles par genre valorisées par la scénographie de Frédéric Beauclair, le parcours invite le visiteur à découvrir l'homme derrière le peintre, adulé puis honni, mais créateur d'une œuvre unique au style immédiatement identifiable et demeurée sans postérité.

Bernard Buffet, un homme, un regard, un trait

L'exposition permet une approche sensible de l'homme, miné par une angoisse existentielle, et de son oeuvre, en dehors des polémiques stériles.

Le visiteur pourra notamment découvrir des toiles de jeunesse telles les natures mortes des années 1940 réalisées selon les préceptes de la Jeune Peinture, mouvement figuratif auquel il fut affilié, soit un naturalisme revisité à l'aune de la simplicité pauvre, souvent qualifié de misérabilisme qui s'inscrit dans la filiation de la grande peinture.

Ces objets du quotidien posés sur une modeste table ("Nature morte au réchaud", "Cuisine", "Nature morte à la bouteille et aux fers à repasser", "Nature morte au réchaud et à la cafetière") évoquent une scène de genre mais sans personnage.

Pas davantage de figure humaine dans ses paysages passés au moule de son trait géométrique et anguleux qui ne connait pas la douceur de la courbe.

Ainsi les lieux de sa jeunesse, des Batignolles où il réside enfant à Montmartre où il habitera rue Cortot "La Maison rose à Montmartre", "Le Sacré-Coeur" et "Le Moulin de la Galette".

Mais également les paysages d'atelier de la "Place des Vosges" au "Rio dei Ognissanti" à Venise en passant par une usine à gaz et plus étonnantes , des marines.

Dans le genre du portrait, Bernard Buffet pratiquera abondamment l'autoportrait dont la pose, la main sur le coeur, évoque celle du "Chevalier à la main sur la poitrine" de Goya.

Et les nombreux portraits de la femme qui a partagé sa vie, Annabel, portrait de celle qui a partagé sa vie, et seul sujet de l'exposition de 1961 intitulée "Trente fois Annabel Buffet".

Dans ce registre également, le portrait de clown, thème cher aux peintres montmartrois de Toulouse-Lautrec aux locataires illustres du Bateau Lavoir. Bernard Buffet a très largement décliné ce thème avec ses portraits de clowns, connus et appréciés du grand public, et de circassiens qui retracent la parade du Cirque Medrano, devenu le Cirque des Clowns, installé boulevard de Rochechouart.

Mais ce sont des clowns plus métaphysiques - tel "Le clown jaune" qui voisine avec une photo de l'artiste grimé - que des personnages comiques.

Ainsi est présentée une série de lithographies assorties de légendes et d'aphorismes existentialistes dispensés dans un texte calligraphié truffé de points d'exclamation et d'interrogation. ("Je suis un Auguste du Cirque et toi, à quel cirque appartiens-tu ?", "Les vrais singes sont sur les gradins à Rire !! de lui")

Egalement à découvrir son oeuvre gravée dont les illustrations à la pointe sèche réalisées pour "La Voix humaine" de Jean Cocteau, "Les Voyages Fantastiques" de Cyrano de Bergerac et "La Passion du Christ" à laquelle sied son expressionnisme douloureux.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de Montmartre

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée de Montmartre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=