Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Paterson
Jim Jarmush  décembre 2016

Réalisé par Jim Jarmush. Etats Unis. Coémdie dramatique. 1h58 (Sortie le 21 décembre 2016). Avec Adam Driver, Farahani Golshifteh, Kara Hayward, Trevor Parham, William Jackson Harper, Frank Harts, Barry Shabaka Henley et Jaden Michael.

La poésie est dans le quotidien et le quotidien est de la poésie. C'est la leçon que l'on pourra tirer de "Paterson" de Jim Jarmusch, l'oeuvre sans doute la plus aboutie du cinéaste de "Stranger than Paradise", à qui le "Cinema Galeries" de Bruxelles rend en ce moment un grand hommage.

On le savait rock'n'roll depuis qu'on pouvait, parmi d'autres, croiser Tom Waits ou Screamin' Jay Hawkins dans ses films ou qu'il pouvait rendre hommage à Elvis Presley dans "Mystery Train". On découvre ici ce qu'on entrevoyait dans toute sa filmographie : c'est un féru de poésie, et particulièrement d'un des plus grands poètes américains, William Carlos Williams.

"Paterson", avant d'être le nom d'Adam Driver dans le film, c'est d'abord une ville, justement la ville de William Carlos Williams. Adam Driver/Paterson a beau n'être qu'un chauffeur de bus conduisant le sempiternel même véhicule dans les mêmes sempiternelles rues sans beaucoup d'intérêt d'un quartier de Paterson, il est avant tout un poète avec sur lui un petit carnet où il inscrit les beaux textes qui vont, dans une belle typo manuscrite, s'inscrire en surimpression sur les images du film.

Pour compléter le dispositif de ce film volontairement répétitif pour que l'aléa qui change le quotidien prenne tout son sens, Adam Driver a une compagne qu'il laisse à la maison.

Une compagne, qui s'appelle Laura, comme la muse de Pétrarque et qu'on peut vraiment définir comme la muse du chauffeur de bus de Paterson. Elle aussi transcende le banal, l'anodin par la conception de cookies, formellement très beau, et la suite le prouvera, gastronomiquement excellent.

Golshifteh Farahani, pour son premier rôle américain, lui offre toute sa grâce fragile. Avec Adam Driver, elle forme un couple cohérent qui s'enthousiasme aux petits riens qui d'habitude irritent les duos américains. C'est le génie de Jim Jarmusch de toujours présenter une Amérique "ailleurs de tout", marginale certes mais sans avoir besoin de le clamer et sachant vivre dans le petit cocon qu'elle s'est formée sans bruits.

On a dit souvent Jarmusch minimaliste, mais son minimalisme est désormais confortablement meublée de belles choses. On en aura encore une preuve avec une fin admirable où la poésie de Williams Carlos Williams rencontre à jamais le cinéma de Jim Jarmusch.

"Paterson" de Jim Jarmusch apporte la preuve, si elle était nécessaire, que la poésie et le cinéma sont faits pour s'entendre. Ce film léger est admirable.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 mai 2018 : De la neige en été

Il neige au mois de mai, des gens tuent d'autres gens avec des couteaux, bref le monde part en couilles. Pour autant, si la culture aide à élever les esprits, on aura toujours besoin d'un petit oasis où aller piocher quelques bonnes idées culturelles. C'est parti pour la sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro
et toujours :
"Amour et sépulcre" de trou aux rats
"Nos dimanches" de Yvan Marc
"Canyon alibi" de Alain Gibert
"Traversée" de Béatrice Bertho
"Grand paon de nuit" de Palatine
"The great untold" de Scott Matthews
"Abyss EP" de Springwater

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bérénice" aux Ateliers Berthier
"Reconstitution" au Théâtre de l'Aquarium
"23 rue Couperin" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le liseur du 6h27" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Loretta Strong" au Théâtre de Belleville
"Le Maître et Marguerite" au Théâtre de la Tempête
"Coups de feu rue Saint-Roch" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Chemin des Dames" au Théâtre Essaion
"Dans les jardins de Castor et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Longwy-Texas" à la Maison des Métallos
"Madame Molière" au Théâtre de Nesle
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Essaion
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Myriam Allais - Mes Hommes" au Théâtre Essaion
"Denise Jardinière vous invite chez elle" au Théâtre Essaion
les reprises avec :
"Névrotik Hotel" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Paroles gelées" au ThéâtreGérard Philippe à Saint Denis
"Un Démocrate" au Théâtre de la Reine Blanche
"Tea for three" au Théâtre de Nesle
"Les Amants de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"Yann Jamet - Le Syndrome de Jeanne d'Arc" au Théâtre de Dix Heures
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :
les films de la semaine :
"Miracle" de Egle Vertelyte
"L'Arche de Monsieur Kervadac" de Karel Zeman
Ciné en bref avec :
"La Révolution silencieuse" de Lars Kraume
"Milf" de Axelle Laffont
"Place publique" de Agnès Jaoui
"Amoureux de ma femme" de Daniel Auteuil
"Larguées" de Eloïse Lang
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

et toujours :
"Fouché" de Nicolas Juncker & Patrick Mallet
"Le hameau de la reine" de Jean des Cars
"Madgermanes" de Birgit Weyhe
"Possession" de Paul Tremblay
"Splendeurs et fureurs" de Christina Stead
"Une autre histoire de la renaissance" de Didier le Fur
"Eloge de la roue libre" de Christophe Salaün


Froggeek's Delight :

"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=