Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Splendeur et Lassitude du Capitaine Iwatani Izumi
Décembre 2016  (Théâtre de l'Union)  Limoges

Spectacle conçu par Jean Lambert-wild, Keita Mishima et Akihito Hirano interprété par Keita Mishima.

Dans un poste avancé en forme de ring, le capitaine Iwatani Isumi fait face successivement aux spectateurs qui l'entourent sur trois des côtés de son carré. Il est encore fier, en tenue miliaire, l'éventail à la main et salue le public.

Fidèle à ce qu'on attend d'un soldat de l'empire du soleil levant, serviteur parfait d'un code d'honneur suranné, il va vivre dans sa chair et dans son être la tragédie du Japon impérial.

Personnage monolithique, le capitaine Iwatani Isumi pourrait être tout aussi bien sorti d'un "No" moderne que d'une bande dessinée militaire d'Hugo Pratt, avoir été inventé par un cinéaste japonais des années cinquante se servant du technicolor et du scope pour essayer d'exorciser, comme Kon Ichikawa, la défaite sans avenir et l'après Hiroshima.

On l'imagine aussi clown dans un cirque brechtien né dans le Japon contestataire des années soixante, et même personnage d'une commedia dell'arte débarrassé de ses masques italiens.

On aurait presque envie qu'il y ait une piste à chercher du côté du patronyme de l'acteur qui l'incarne avec une conviction bouleversante. Keita Mishima n'a-t-il pas été choisi pour suggérer une parenté avec un autre Mishima, lui aussi poursuivi par Eros et Thanatos, hanté par la gloire militaire et tout son attirail de rituels codés ?

Mais la vérité est ailleurs : si le capitaine Iwatani Isumi oscille entre splendeur et lassitude, entre rêve et cauchemar, entre sublime et décomposition, c'est qu'il est la créature imaginée et fantasmée par Jean Lambert-wild, alors tout jeune auteur français, et renipponisée depuis par la belle traduction d'Akihito Hirano. De cet échange singulier naît une vérité qui transcende l'artifice et aboutit à une réalité théâtrale passionnante.

Il suffit à Keita Mishima de dessiner un cercle sur le sol, d'allumer une baguette d'encens, de persuader le public de respirer, de chantonner un air militaire ou d'écouter en japonais une chanson de Piaf anachronique pour que la magie opère. On est sous les ordres de cet homme déjà bien au-delà de la condition humaine, cette "condition humaine" chère au français Malraux et au japonais Kobayashi...

"Splendeur et lassitude du capitaine Iwatani Izumi", spectacle fusionnel entre l'Orient et l'Occident, n'est sûrement pas une imitation de l'un par l'autre. Emporté par l'extraordinaire composition de Keita Mishima, on entrevoit par moments ce qui rend l'art utile, quel que soit sa forme et son expression : créer une petite brèche dans le réel pour ce qui glisse une émotion inconnue et indéfinissable.

On aimerait que cet instant fugace dure. Mais patience, Jean Lambert-wild aura sans doute d'autres capitaines Iwatani Isumi à proposer. Pour l'heure, on remerciera ce dernier d'avoir existé le temps d'une représentation pour exalter les beaux sentiments qui font les vrais spectacles.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=