Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Splendeur et Lassitude du Capitaine Iwatani Izumi
Décembre 2016  (Théâtre de l'Union)  Limoges

Spectacle conçu par Jean Lambert-wild, Keita Mishima et Akihito Hirano interprété par Keita Mishima.

Dans un poste avancé en forme de ring, le capitaine Iwatani Isumi fait face successivement aux spectateurs qui l'entourent sur trois des côtés de son carré. Il est encore fier, en tenue miliaire, l'éventail à la main et salue le public.

Fidèle à ce qu'on attend d'un soldat de l'empire du soleil levant, serviteur parfait d'un code d'honneur suranné, il va vivre dans sa chair et dans son être la tragédie du Japon impérial.

Personnage monolithique, le capitaine Iwatani Isumi pourrait être tout aussi bien sorti d'un "No" moderne que d'une bande dessinée militaire d'Hugo Pratt, avoir été inventé par un cinéaste japonais des années cinquante se servant du technicolor et du scope pour essayer d'exorciser, comme Kon Ichikawa, la défaite sans avenir et l'après Hiroshima.

On l'imagine aussi clown dans un cirque brechtien né dans le Japon contestataire des années soixante, et même personnage d'une commedia dell'arte débarrassé de ses masques italiens.

On aurait presque envie qu'il y ait une piste à chercher du côté du patronyme de l'acteur qui l'incarne avec une conviction bouleversante. Keita Mishima n'a-t-il pas été choisi pour suggérer une parenté avec un autre Mishima, lui aussi poursuivi par Eros et Thanatos, hanté par la gloire militaire et tout son attirail de rituels codés ?

Mais la vérité est ailleurs : si le capitaine Iwatani Isumi oscille entre splendeur et lassitude, entre rêve et cauchemar, entre sublime et décomposition, c'est qu'il est la créature imaginée et fantasmée par Jean Lambert-wild, alors tout jeune auteur français, et renipponisée depuis par la belle traduction d'Akihito Hirano. De cet échange singulier naît une vérité qui transcende l'artifice et aboutit à une réalité théâtrale passionnante.

Il suffit à Keita Mishima de dessiner un cercle sur le sol, d'allumer une baguette d'encens, de persuader le public de respirer, de chantonner un air militaire ou d'écouter en japonais une chanson de Piaf anachronique pour que la magie opère. On est sous les ordres de cet homme déjà bien au-delà de la condition humaine, cette "condition humaine" chère au français Malraux et au japonais Kobayashi...

"Splendeur et lassitude du capitaine Iwatani Izumi", spectacle fusionnel entre l'Orient et l'Occident, n'est sûrement pas une imitation de l'un par l'autre. Emporté par l'extraordinaire composition de Keita Mishima, on entrevoit par moments ce qui rend l'art utile, quel que soit sa forme et son expression : créer une petite brèche dans le réel pour ce qui glisse une émotion inconnue et indéfinissable.

On aimerait que cet instant fugace dure. Mais patience, Jean Lambert-wild aura sans doute d'autres capitaines Iwatani Isumi à proposer. Pour l'heure, on remerciera ce dernier d'avoir existé le temps d'une représentation pour exalter les beaux sentiments qui font les vrais spectacles.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=