Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Green Day
Revolution Radio  (Reprise Records / Warner)  octobre 2016

Il y a quelques mois (oui je suis un peu en retard sur mes chroniques, vous m’en voyez marrie…) est sorti le douzième album de Green Day. Cette nouvelle a fortement piqué ma curiosité. Ecoutant ce groupe principalement pendant mon adolescence, je me suis demandée ce qu’il devenait, si leur punk-rock était toujours efficace et s’il faisait toujours danser les adolescents en quête de rebellitude.

Deux choses m’ont frappée à l’écoute de Revolution Radio. La première est que la musique de Green Day est exactement la même qu’il y a cinq, dix ou vingt ans. Un exploit en soi : toujours la même rythmique, les mêmes riffs de guitare, les mêmes harmonies vocales, les mêmes chœurs, les mêmes thèmes d’adolescents torturés et en révolte. Voilà qui me rend perplexe : certes il est logique d’appliquer une recette qui marche et de vouloir rester dans son style… mais à ce point-là !

Intriguée, je me suis rendue compte que je connaissais finalement assez mal ce groupe qui m’avait accompagnée pendant tout mon collège. Je découvre avec stupéfaction qu’il a été formé en 1987 ! Wiki m’informe que leur premier succès populaire date de 1994 avec l’album Dookie. À l’écoute de ce dernier, je suis impressionnée par la constance de ce groupe qui fait donc les mêmes albums (à peu de chose près) depuis plus de vingt ans.

Alors dans ce cas, pourquoi tant de succès ? C’est la deuxième chose qui m’a frappée lorsque j’ai écouté l’album : la réception que l’on peut avoir de la musique. La percevons-nous différemment au fil de notre vie ? Il semblerait que oui. La musique, puisqu’elle est par essence auditive, s’attache à des situations, des images, des moments ancrés dans le temps. Les concerts par exemple viennent compléter par l’image l’expérience musicale. Mais un morceau, un album, un style de musique peut nous accompagner pendant un période définie et finalement s’éloigner de nous, et c’est ce qui arrive souvent avec la musique de notre adolescence. Et heureusement en fait !

Dans le cas de cet album de Green Day, c’est cette dichotomie qui m’a étonnée. La musique est identique ou presque. Cependant, elle ne génère pas de nostalgie comme pourrait le faire American Idiot que j’écoutais effectivement à ce moment-là. Je m’attendais à retrouver le groupe de mon adolescence, ce qui est le cas puisque la musique est quasi-identique. Mais je me rends compte que je n’ai plus la même sensibilité : conscience du temps qui passe en quelque sorte. Peut-être aurais-je voulu être surprise, constater une évolution dans ce groupe mais j’ai plutôt l’impression que c’est moi qui ai évolué de telle sorte que leur musique ne m’atteint plus comme avant.

Sur l’album, je retiendrai tout de même "Outlaws", sorte de quart d’heure américain pêchu et "Ordinary World", balade à la guitare acoustique : un reliquat de mon cœur de jeune fille en fleurs sans doute. Pour ce qui est du punk-rock, mention à "Troubled Times" qui cristallise ce que j’aime (ou j’aimais ?) chez Green Day : l’alternance de rythme entre refrain explosif, couplets plus doux, petit solo de guitare et envolée lyrique du chanteur.

Il y a quand même des choses qu’on est content de retrouver à l’identique !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Green Day
Le Soundcloud de Green Day
Le Facebook de Green Day


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 janvier 2017 : A chacun sa part de galette !

A défaut de fêve dans la galette des rois, vous pourriez bien trouver quelques belles pépites dans notre sélection hebdomadaire des choses à voir et à écouter dont voici le sommaire sans plus attendre :

Du côté de la musique :

"Clôture" de Cyril Mokaiesh
"Lux live" de Ez3kiel
"La roulette rustre" de La Roulette Rustre
"Heart Headed" de Lisa Alea
Interviews autour du Melodica Acoustic Festival #3
Plaisir Vallée, Fil Bo Riva et Last Train dans une sélection de EPs
"Le départ" de Télégraphie
Orouni, Skyers et June and the Jones au Trois Baudets
Hosteen en session live et électrique
et toujours :
Rencontre avec Tristen autour de son album "Les couleurs et les formes", "Preoccupations" de Preoccupations, "Les bateaux EP" de Pépite, "I could be happy" de Nouvelle Vague, "Being nice doesn't pay" de Mother of Two, "United diktaturs of europe" de Anarchist republic of bzzz, "What the wood whispers to itself" de Early Spring Horses, "Revolution radio" de Green Day, Interview des Fatals Picards, assortie d'une session acoustique 3 titres autour de l'album "Country Club", "Mowing" de Michael Nau, "Be here now" de Oasis en version remasterisée avec des bonus, "L'éclaircie" de Saule

Au théâtre :

les nouveautés :
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Urfaust" au Théâtre de la Tempête
"Vangelo" au Théâtre du Rond-Point
"Schock Corridor" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Vie et Mort de H" au Théâtre de la Tempête
"Le Cabaret Blanche" au Théâtre 14
"Babacar ou l'antilope" au Théâtre 13/Seine
"Rimbaud Verlaine - Eclipse totale" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Orchestre Titanic" au Théâtre de l'Aquarium
"Le regard de l'autre" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"Une longue peine" à la Maison des Métallos
"Grand Symposium : Tout sur l'Amour" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Un Démocrate" au Théâtre de l'Opprimé
"Le Chien" au Théâtre Rive-Gauche
"Moi et François Mitterrand" à la Pépinière Théâtre
"Le Projet Poutine" au Théâtre La Buryère
"Ma mère m'a fait les poussières" au Théâtre de Belleville
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Marais
"Elise Noiraud - Pour que tu m'aimes encore"à la Nouvelle Seine
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Michael Hirsch - Pourquoi ?" au Théâtre Le Lucernaire
"Kiki, le Montparnasse des années 20" au Théâtre Essaion
"Yohann Metay - La tragédie du dossard 512" au Théâtre Tristan Bernard
et la chronique des autres spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mexique 1900-1950" au Grand Palais
"Albert Besnard - Modernités Belle Epoque" au Petit Palais "Hodler - Monet - Munch" au Musée Marmottan-Monet
"Rembrandt intime" au Musée Jacquemart-André

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Corniche Kennedy" de Dominique Cabrera
"Vivere" de Judith Abitbol
dans la rubrique "Oldies but goodies" "Des jours éblouissants" de Jiang Wen projeté dans le cadre du cycle "Nouvelles voix du cinéma chinois" à la Cinémathèque française
les chroniques des sorties de janvier
et les chroniques des sorties de décembre

Lecture avec :

"Bienvenue, Mister Z" de Jean-Marie Bretagne
"Shangri-la" de Mathieu Bablet

Froggeek's Delight :

"Asssasin's Creed" de Justin Kurzel au cinéma...

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=