Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Névrotik Hôtel
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  janvier 2017

Spectacle musical mis en scène par Michel Fau d'après une trame de Christian Siméon, avec Michel Fau et Antoine Kahan accompagnés par les musiciens Mathieu El Fassi, Laurent Derache et Lionel Allemand.

Après "L’impardonnable revue pathétique et dégradante de Monsieur Fau" et "Récital emphatique", Michel Fau poursuit son exploration de l'interlope, du transgenre, du travestissement, de la féminité parodique, de la posture artistique, de l'art théâtral ainsi que du chant dans tous ses états.

Après la meneuse revue et la diva lyrique, le voici "ré-incarné" en vraie-fausse star peroxydée des années cinquante dont le coeur de midinette se pâme au rythme de chansons d'amour de bastringue dégoulinantes d'un sentimentalisme tragi-comique dans un opus en forme de jubilatoire psychodrame en-chanté.

Tramé par Christian Siméon, jouant - et déjouant - les codes de la culture "camp" et les icônes "queer", l'opus intitulé "Névrotik Hôtel" est sourcé dans les "fonds de tiroir" de l'escarcelle de spécialistes du genre, essentiellement les chansons de Michel Rivgauche, qui fut le parolier d'Edith Piaf, mises en musique par Jean-Pierre Stora.

Ainsi exhume-t-il d'inénarrables "perles" au titre éloquent, telles "La moustiquaire du Caire", "Le printemps dans le Sussex" ou "Coup de foudre sur la montagne", que Michel Fau, orfèvre en matière de folies-bouffe, a réuni en un collier sur-mesure pour castafiore néo-réaliste.

Perché en équilibre précaire sur des salomés dorés, looké façon Catherine Deneuve dans "Huit femmes", sanglé dans une robe de la couleur vert amande du célèbre macaronier de la Rue Royale, au bustier drapé ouvert sur un décolleté généreux, emperlousé et enstrassé comme Dame Edna Everage et exubérante comme Jacqueline Maillan sur scène, Michel Fau campe Lady Margaret, une riche et coquette rombière errant de gare en palace pour combler sa solitude.

Emmanuel Charles a conçu un décor de chambre d'hôtel de style "Harlequin", monochrome rose cartlandien et format pop-up de cartoon dysnésien avec lit de princesse et angelot rococo, que la gironde dame investit à la manière d'un petit théâtre intime.

Emoustillée par le groom bonbon rose et vice-versa interprété par Antoine Kahan, petit gabarit musclé de mâle homoérotique façon Jean-Paul Gaultier avec la moustache virile du feu front man de Queen, elle y brûle ses dernières cartouches en l'engageant pour un passage en revue de sa vie délivrée en bouffées érotico-névrotico-musicales autour de sa plus belle histoire d'amour.

Avec son goût assumé pour la théâtralité, ses récurrentes et irrésistibles incursions dans le registre durassien et le jeu déclamatoire et sa maîtrise de la diction et du langage gestuel, Michel Fau navigue toujours magistralement entre parodie, pastiche et caricature, démesure, burlesque et émotion.

Accompagnés par les musiciens Mathieu El Fassi, Laurent Derache et Lionel Allemand, respectivement au piano, à l'accordéon et au violoncelle, Michel Fau et Antoine Kahan forment un tandem épatant qui revisite également le classique duo de clowns pour dispenser cette divertissante "comédie musicale de chambre".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=