Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ce corps qui parle
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  janvier 2017

Spectacle-conférence écrit et interprété par Yves Marc.

Tout surprend dans le spectacle d’Yves Marc, "Ce corps qui parle", tant sur le fond que sur la forme.

Cet amoureux du geste et du corps, co-fondateur avec Claire Heggen en 1975 de la Compagnie du Théâtre du Mouvement, s’est fait maître dans l’art du mime et de l’expression corporelle contemporaine.

On se serait donc attendu de la part de ce comédien expérimenté et ancien élève d’Etienne Decroux, à une démonstration poétique de son propos, un long dialogue silencieux entre son corps et son public. Que nenni.

Yves Marc nous embarque pour 1h15 d’une conférence-spectacle facétieuse et documentée, faits scientifiques et études basées sur la PNL et la synergologie à l’appui, à propos de ce que le corps exprime souvent malgré nous, par notre posture, attitude, expression du visage, démarche et autres micro-démangeaisons involontaires.

On y apprend donc que le passé tourne notre regard à gauche et le futur à droite, que le rentré du coup en exprime plus que notre faciès (masques de mime et jeu de louche à l’appui) que Bambi clignait beaucoup plus des yeux que Marilyn, que les singes ont comme nous des neurones miroirs et mille et une autres informations et anecdotes tirées de ses lectures et de son expérience d’acteur mais également de professeur.

Variant sans cesse les intonations et les points de vue, tour à tour docte conférencier, professionnel averti ou show-man espiègle croquant de la manière la plus bienveillante qu’il soit son public, Yves Marc n’hésite pas à illustrer ses propos par des démonstrations éloquentes. Il incarne ainsi tour à tour Tati puis Chaplin avant de nous mimer un à un les différents tocs de la salle.

Véritable jeu de miroir avec le public, d’ailleurs éclairé tout au long du spectacle, Ce corps qui parle nous renvoie à nous même, étanche les soifs d’apprendre plus que les désirs de se divertir et propose une nouvelle grille d’analyse permettant à tout un chacun de penser différemment son rapport au corps.

Le final voit enfin le silence se faire pour laisser la parole au corps, dans un baissé de rideau adroit et poétique.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 avril 2017 : C'est reparti pour un tour

On ne s'éternisera pas sur ce premier tour de l'élection présidentielle, toujours en cours à l'heure où nous bouclons notre édition. Mais d'autres le font, comme Sean O'Hagan ou les Tagada Jones dans les interviews à découvrir ci dessous ou Cyril Mokaiesh dans ses chansons. Voici donc pour vous détendre et éveiller votre soif de culture, notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Si oui, oui. Sinon, non" de Albert Marcoeur & le Quatuor Béla
"Stup virus" de Stupeflip
Interview de Sean O'Hagan (High Llamas) avec un petit bonus vidéo en fin d'interview
"Ultramega OK (expanded reissue)" de Soundgarden
Interview de Tagada Jones autour de leur nouvel album "La peste et le choléra"
"Django - BoF" de Warren Ellis et Stochelo Rosenberg
"Disparue Juliette" de De Calm
"Dead-end tape" de Emilie Zoé
"Songs from la chambre" de Julien Bouchard
La Louise, Gliz, Storm Orchestra dans une sélection de EP
"The secret" de Lord Ruby
"Cycle EP" de Samifati
Interview de Warhaus que l'on ressort à l'occasion de sa venue en concert en France
Weyes Blood en concert à l'I Boat de Bordeaux
Interview de Cyril Mokaiesh autour de "Clôture" accompagnée d'une session 4 titres
et toujours :
"In mind" de Real Estate, "Sincerly, future pollution" de Timber Timbre, "French press" de Rolling Blackouts Coasal Fever, "Santa Maria" de Carmen Maria Vega, "Gabriel Fauré piano works" de Michel Dalberto, "Le cris des fourmis" de Iaross, "Le grand H de l'homme" de Barbara Weldens, "New day's waiting" de Gaëlle Buswel, Wild times, angelfish decay et Monkypolis dans une sélection de single et EP

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le cas Martin Piche" au Théâtre Montparnasse
"Dans un canard" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Théâtre du Rond-Point
"Baal" au Théâtre de la Colline
"L'Autre Proust" à la Scène Thélème
"La Chose commune" à l'Espace Cardin
"C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit" à La Loge
"The Lighthouse" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises :
"Ubu" à la MAC à Créteil
"Comtesse de Ségur, née Rostpchine" au Studio Hébertot
"Un bec" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la collection Al Thani" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"La Morsure des Dieux" de Cheyenne Carron
"Adieu Mandalay" de Midi Z
les chroniques des autres sorties d'avril
et les chroniques des sorties de mars

Lecture avec :

"Valet de pique" de Joyce Carol Oates
"Franquin chez les Rombaldi" par Gunhed TV

Froggeek's Delight :

"Tom Clancy's Ghost Recon : Wildlands" sur PS4, Xbox One et PC
"Horizon Zero Dawn" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=