Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Preoccupations
Preoccupations  (Jagjaguwar)  septembre 2016

"You’re not scared / Carry your fever away from here"

"Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse" F.W. Nietzsche

L’intérêt de chroniquer un disque avec un certain recul est de ne pas tomber dans le panneau d’un jugement hâtif en bien comme en mal, de ne pas céder aux sirènes de l’excitation suivant la sortie des disques.

Preuve en est avec cet album de Preoccupations sorti il y a presque 4 mois et dont on ne parle déjà plus beaucoup. Pourtant, sans être absolument génial, il mérite si ce n’est une grosse part du gâteau (quoi que) au moins un peu plus que quelques miettes.

Preoccupations ne débarque pas de nulle part. Le groupe Canadien avait sorti un premier album sombre et radical où le post-punk lorgnait vers le minimalisme, presque la pop ou la noise sous le nom de Viet Cong. Un nom bien trop connoté et subversif (nous sommes en 2017, le rock est bien mort…) pour le groupe qui décide de changer pour Preoccupations. C’est toujours aussi sombre mais cela ne gêne plus grand monde. Nouveau nom, nouveau départ. Et puis une belle façon de vérifier le dicton : jamais deux sans trois. En effet, avant d’être Viet Cong, Matthew Flegel et Mike Wallace faisaient partie de Women, groupe au destin aussi météorique que tragique (début de succès, bagarre entre deux frères musiciens, décès du guitariste…).

Un nouveau départ donc mais qui sait se faire dans la continuité. Ou comment garder des textes très dark parfois abstraits, jouer sur un univers, des timbres très sombres, intenses et granitiques, garder un fil d’apparence minimal (en tout cas jouant sur peu de moyens) mais avec des propositions à tiroirs (l’expérimentation n’est toujours jamais très loin, comme les dissonances d’ailleurs) et aller en même temps vers quelque chose de moins brutal (on pourra légitimement trouver le groupe moins tranchant qu’auparavant), de plus synthétique (plus de claviers, plus d’effets de guitares…), plus sophistiqué, lorgnant vers la new wave voire de la cold wave.

Comment gagner en cohérence aussi. On pense toujours à Meltdown et donc Rhys Chatham, à Glenn Branca et Wharton Tiers (qui sera également ingénieur du son de Sonic Youth…), à une version monolithique de Dave Allen ou Andy Gill mais d’autres noms viennent à l’esprit comme Wire, Siouxsie And The Banshees, Theoretical Girls, les premiers The Cure et New Order ou même Stephen Morris voire David Bowie, dans une version post-apocalyptique ("Monotony" ou dans une moindre mesure "Forbidden"). Des influences totalement comprises et digérées mais mixées également avec une vision plus Américaine du genre, avec un petit côté arty notamment. Tel le Phoenix, les canadiens semblent être capables de renaître de leurs cendres, pour l’instant cela leur réussit plutôt bien.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Preoccupations
Le Facebook de Preoccupations


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 janvier 2017 : A chacun sa part de galette !

A défaut de fêve dans la galette des rois, vous pourriez bien trouver quelques belles pépites dans notre sélection hebdomadaire des choses à voir et à écouter dont voici le sommaire sans plus attendre :

Du côté de la musique :

"Clôture" de Cyril Mokaiesh
"Lux live" de Ez3kiel
"La roulette rustre" de La Roulette Rustre
"Heart Headed" de Lisa Alea
Interviews autour du Melodica Acoustic Festival #3
Plaisir Vallée, Fil Bo Riva et Last Train dans une sélection de EPs
"Le départ" de Télégraphie
Orouni, Skyers et June and the Jones au Trois Baudets
Hosteen en session live et électrique
et toujours :
Rencontre avec Tristen autour de son album "Les couleurs et les formes", "Preoccupations" de Preoccupations, "Les bateaux EP" de Pépite, "I could be happy" de Nouvelle Vague, "Being nice doesn't pay" de Mother of Two, "United diktaturs of europe" de Anarchist republic of bzzz, "What the wood whispers to itself" de Early Spring Horses, "Revolution radio" de Green Day, Interview des Fatals Picards, assortie d'une session acoustique 3 titres autour de l'album "Country Club", "Mowing" de Michael Nau, "Be here now" de Oasis en version remasterisée avec des bonus, "L'éclaircie" de Saule

Au théâtre :

les nouveautés :
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Urfaust" au Théâtre de la Tempête
"Vangelo" au Théâtre du Rond-Point
"Schock Corridor" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Vie et Mort de H" au Théâtre de la Tempête
"Le Cabaret Blanche" au Théâtre 14
"Babacar ou l'antilope" au Théâtre 13/Seine
"Rimbaud Verlaine - Eclipse totale" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Orchestre Titanic" au Théâtre de l'Aquarium
"Le regard de l'autre" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"Une longue peine" à la Maison des Métallos
"Grand Symposium : Tout sur l'Amour" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Un Démocrate" au Théâtre de l'Opprimé
"Le Chien" au Théâtre Rive-Gauche
"Moi et François Mitterrand" à la Pépinière Théâtre
"Le Projet Poutine" au Théâtre La Buryère
"Ma mère m'a fait les poussières" au Théâtre de Belleville
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Marais
"Elise Noiraud - Pour que tu m'aimes encore"à la Nouvelle Seine
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Michael Hirsch - Pourquoi ?" au Théâtre Le Lucernaire
"Kiki, le Montparnasse des années 20" au Théâtre Essaion
"Yohann Metay - La tragédie du dossard 512" au Théâtre Tristan Bernard
et la chronique des autres spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mexique 1900-1950" au Grand Palais
"Albert Besnard - Modernités Belle Epoque" au Petit Palais "Hodler - Monet - Munch" au Musée Marmottan-Monet
"Rembrandt intime" au Musée Jacquemart-André

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Corniche Kennedy" de Dominique Cabrera
"Vivere" de Judith Abitbol
dans la rubrique "Oldies but goodies" "Des jours éblouissants" de Jiang Wen projeté dans le cadre du cycle "Nouvelles voix du cinéma chinois" à la Cinémathèque française
les chroniques des sorties de janvier
et les chroniques des sorties de décembre

Lecture avec :

"Bienvenue, Mister Z" de Jean-Marie Bretagne
"Shangri-la" de Mathieu Bablet

Froggeek's Delight :

"Asssasin's Creed" de Justin Kurzel au cinéma...

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=