Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Aglaé
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  janvier 2017

Monologue dramatique écrit et mis en scène par Jean-Michel Rabeux et interprété par Claude Degliame.

Depuis "Eloge de la pornographie", il y a une trentaine d’années, Claude Degliame n’a cessé de collaborer avec Jean-Michel Rabeux.

En recueillant le témoignage d’une prostituée de 70 ans, qu’il rebaptise Aglaé, et en adaptant ce texte pour le théâtre, Jean-Michel Rabeux a tout naturellement pensé à Claude Degliame pour tenir le rôle-titre.

Installés sur des sièges de bar qui sont disséminés dans la salle ou sur des banquettes installées le long des murs, les spectateurs seront aux premières loges pour voir Aglaé-Claude déambuler au gré de sa fantaisie parmi eux.

Parfois, elle prendra un verre de whisky dans un coin bar, montera sur une estrade disposée dans un autre coin. Habillée dans une tenue très légère, avec bas et combinaison noirs laissant voir sa peau et ses seins de femme âgée, elle est bien campée sur ses toujours belles jambes avec une voix rauque d’ancienne fumeuse.

Jean-Michel Rabeux affirme qu’il n’a pas changé grand-chose à l’entretien qu’il a eu avec la "vraie" Aglaé. On est donc ébahi par la force de ses mots, leur netteté, sans oublier la vive intelligence de ses propos, avec des points de vue certes péremptoires et contestables, mais toujours étayés.

Née à Asnières, Aglaé n’est pas la petite sœur d’Arletty de Courbevoie. Elle ne parle pas comme dans les films d’Audiard, ou plutôt elle pourrait par moments s’approcher d’un "Audiard simplifié", débarrassé de ses célèbres mots d’auteur.

Défendant le droit de se prostituer librement, sans l’emprise des macs et des mafias et sans les tracas policiers et judiciaires, elle est convaincante. Elle parle de la prostitution comme un métier comme les autres, même si ce qu’elle raconte dessine une vie pas banale de marginale. Fréquentant la haute société, passant par la case prison, elle aura été aussi un temps modèle de Georges Braque.

Claude Degliame, statique ou dynamique, dans la pénombre ou la lumière, proche ou lointaine, tient son auditoire en haleine. Elle peut énoncer une vérité et se rétracter dans la foulée. On est béat devant son jeu, devant sa manière de s’approprier cette vérité ou ces mensonges de cette femme dont elle pourrait n’être que le porte-parole mais qu’elle interprète vraiment, avec une petite distance qui marque sa qualité de grande actrice.

Elle n’est pas Aglaé, elle est sa virtualité théâtrale. Elle ne cherche pas à séduire avec son personnage charismatique et séduisant, elle cherche à convaincre en tant que comédienne qui rend évidente le charisme et la séduction de son personnage.

Dans la simplicité du dispositif inventé par Jean-Michel Rabeux, "Aglaé" fonctionne à merveille. Il faut souligner l’importance des lumières de Jean-Claude Fonkenel qui ont une fonction "sexuelle" qui ira jusqu’au "coïtus interruptus" final.

Mais la pièce n’est pas seulement un bel exercice formel, c’est aussi l’analyse d’un tabou par quelqu’un qui sait ce qu’il y a derrière. "Aglaé" de Jean-Michel Rabeux est à mille lieues de "La P. respectueuse" sartrienne et c’est tant mieux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 février 2017 : Amoureux de la Culture

Chez Froggy's Delight on est amoureux toute l'année. Amoureux des arts et de la culture bien sûr et cette semaine encore nous vous présentons notre petite sélection. De quoi sans doute trouver de bonnes idées pour faire plaisir à votre alter ego en cette semaine de Saint Valentin.

Du côté de la musique :

"Hopelessness" de Anohni
Interview de Cléa Vincent autour de son disque "Retiens mon désir"
"Ty Segall" nouvel album de Ty Segall
South from here" de Winter Family
"Hors chant" de Dum Spiro
"Dakhla Sahara session" de Group Doueh et Cheveu
"L'étoile thoracique" de Klô Pelgag qui était de passage à Paris pour répondre à notre interview
"Sir" de Monsieur
Over the Top, Beautiful Badness et Midnight Colors dans une sélection de EP
"Minuit" de Rosie Marie

Classique, vous avez dit classque ?
"Philip Glass : Piano Works" par Vikingur Olafsson
Gustav Malher, l'intégrale parfaite
et toujours :
"Un coup de queue de vache" de Thomas Fersen, accompagnée d'une session live de 4 titres et d'une interview de Thomas Fersen, "Triomphe" de La Féline, "A night full of collapses" de Les Marquises, "Carnival of sounds" de Invaders, "Misophone" de Kursed, Interview de Petosaure autour de leur album "Le fantôme de l'enfant", "La surprise EP" de Rémi Parson, "Modern phase EP" de Hoan

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Darius" au Théâtre des Mathurins
"Parle-moi d'amour" au Théâtre La Pépinière
"Le Terrier" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Le Livre de Dina" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Un baiser s'il vous plait !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Satané Manoir !" au Théâtre de Nesle
"Judy, Barbra et moi" au Théâtre Essaion
"Sérénade pour pianiste inachevé" au Théâtre Clavel
les reprises :
"Stavanger" au Studio Hébertot
"Florilège Molière" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Cinq de Coeur- Le concert sans retour" au Théâtre des Bouffes Parisiens
des spectacles jeune public :
"Mooooooooonstres" au Théâtre Paris-Villette
"Alice au Pays des Merveilles" à la Manufacture des Abbesses
"Un Caméléon à Paris" à l'Aktéon Théâtre
et la chronique des autres spectacles de février

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Un paese di Calabria" de Shu Aiello et Catherine Catella
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Eloge de la passion" de Carlotta Clerici
"Les mille talents d'Euridice Gusmao" de Martha Batalha
"Les spectacteurs" de Victor Hussenot
"Un bon garçon" de Paul McVeigh

Froggeek's Delight :

"Resident Evil 7 : Biohazard" de Capcom sur PS4, Xbox One et Windows
"Pokolpok" sur Android et iOS, un jeu pour vos enfants
La Switch de Nintendo, elle a tout d'une grande

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=