Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mon Traître
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique d'après deux oeuvres de Sorj Chalandon, adaptation et mise en scène de Emmanuel Meirieu, avec Jean-Marc Avocat, Stéphane Balmino et Laurent Caron.

Dans la pénombre d’une scène baignée dans la grisaille, vont se succéder trois paroles, trois monologues qui plongent le spectateur dans la terrible ambiance de la perpétuelle guerre d’Irlande.

Celle où règne le vent glacé des pires sentiments humains. La mort y rode avec comme cavaliers de l’apocalypse la souffrance et la trahison.

Compagnon de route devenu ami d’un chef de l’Ira, Denis Donaldson, en qui il projette sa foi de révolutionnaire romantique, Sorj Chalandon racontera dans "Mon Traître" et "Retour à Killybegs" comment il a appris que l’être qu’il vénérait trahissait la cause qu’il prétendait défendre. Comment rester un humaniste quand on s’aperçoit que son héros n’était qu’un Judas qui s’est vendu pour un plat de livres sterling ?

Emmanuel Meirieu a donc rassemblé dans "Mon Traître" les deux paroles rassemblées dans les romans de Sorj Chalandon. On y entendra successivement le point de Sorj, devenu Antoine (Laurent Caron), l’ami luthier français de Tyrone Meehan, venant assister à l’enterrement pluvieux de son ami le traître.

Lui succédera Jack Meehan (Stéphane Balmino), le fils de Tyrone, personnage qui n’était pas à l’origine dans les romans, mais qui apporte la voix chantée de l’Irlande. Car que serait une pièce ou un film sur l’Irlande sans la tristesse vibrante des chants irlandais ?

Enfin, déjà mort, surgissant comme un vampire dans un film anglais de la Hammer, c’est au tour du spectre de Tyrone Meehan (Jean-Marc Avocat) de venir se défendre.

Les deux premiers personnages s’interrogent, racontent, incrédules comment leur héros est devenu leur salaud. Tyrone Meehan, lui, ne s’excuse pas, mais raconte son récit de damné. Comment de réprouvé irlandais, il a endossé les habits du méchant.

Porté par la voix forte et assurée de Jean-Marc Avocat, ce récit est proprement dantesque. On y revit, avec quelques projections vidéos qui renforcent le poids de l’horreur du monologue de Tyrone, les supplices vécus dans les geôles anglaises par les prisonniers irlandais conduits par Bobby Sand.

Selon l’affreuse formule consacrée, personne ne sortira indemne de cette longue description clinique de ces jeunes gens idéalistes noyés dans leurs excréments par l’intransigeance de Mme Thatcher.

Qu’on se le dise d’emblée : Emmanuel Meirieu n’a aucune pitié pour son spectateur. Il ne sera pas question d’édulcorer ce qui s’est réellement passé. Est-ce le prix pour trouver des circonstances atténuantes à la trahison de Tyrone Meehan ? En tout cas, c’est ce qui donne cette force inouïe au travail d’Emmanuel Meirieu, parfaitement dans la lignée des "romans" de Sorj Chalandon.

Travail qu’on ne pourra plus oublier d’autant qu’il n’y a dans ce spectacle aucune tentative de manipulation, aucune tentative d’émotion frelatée. Ici, la violence n’est pas exhibée avec complaisance. Les mots sont forts pour qu’au terme du bout de la noirceur, l’humain puisse survivre.

"Mon Traître" est paradoxalement une œuvre pleine d’espoir.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 janvier 2017 : A chacun sa part de galette !

A défaut de fêve dans la galette des rois, vous pourriez bien trouver quelques belles pépites dans notre sélection hebdomadaire des choses à voir et à écouter dont voici le sommaire sans plus attendre :

Du côté de la musique :

"Clôture" de Cyril Mokaiesh
"Lux live" de Ez3kiel
"La roulette rustre" de La Roulette Rustre
"Heart Headed" de Lisa Alea
Interviews autour du Melodica Acoustic Festival #3
Plaisir Vallée, Fil Bo Riva et Last Train dans une sélection de EPs
"Le départ" de Télégraphie
Orouni, Skyers et June and the Jones au Trois Baudets
Hosteen en session live et électrique
et toujours :
Rencontre avec Tristen autour de son album "Les couleurs et les formes", "Preoccupations" de Preoccupations, "Les bateaux EP" de Pépite, "I could be happy" de Nouvelle Vague, "Being nice doesn't pay" de Mother of Two, "United diktaturs of europe" de Anarchist republic of bzzz, "What the wood whispers to itself" de Early Spring Horses, "Revolution radio" de Green Day, Interview des Fatals Picards, assortie d'une session acoustique 3 titres autour de l'album "Country Club", "Mowing" de Michael Nau, "Be here now" de Oasis en version remasterisée avec des bonus, "L'éclaircie" de Saule

Au théâtre :

les nouveautés :
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Urfaust" au Théâtre de la Tempête
"Vangelo" au Théâtre du Rond-Point
"Schock Corridor" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Vie et Mort de H" au Théâtre de la Tempête
"Le Cabaret Blanche" au Théâtre 14
"Babacar ou l'antilope" au Théâtre 13/Seine
"Rimbaud Verlaine - Eclipse totale" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Orchestre Titanic" au Théâtre de l'Aquarium
"Le regard de l'autre" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"Une longue peine" à la Maison des Métallos
"Grand Symposium : Tout sur l'Amour" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Un Démocrate" au Théâtre de l'Opprimé
"Le Chien" au Théâtre Rive-Gauche
"Moi et François Mitterrand" à la Pépinière Théâtre
"Le Projet Poutine" au Théâtre La Buryère
"Ma mère m'a fait les poussières" au Théâtre de Belleville
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Marais
"Elise Noiraud - Pour que tu m'aimes encore"à la Nouvelle Seine
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Michael Hirsch - Pourquoi ?" au Théâtre Le Lucernaire
"Kiki, le Montparnasse des années 20" au Théâtre Essaion
"Yohann Metay - La tragédie du dossard 512" au Théâtre Tristan Bernard
et la chronique des autres spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mexique 1900-1950" au Grand Palais
"Albert Besnard - Modernités Belle Epoque" au Petit Palais "Hodler - Monet - Munch" au Musée Marmottan-Monet
"Rembrandt intime" au Musée Jacquemart-André

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Corniche Kennedy" de Dominique Cabrera
"Vivere" de Judith Abitbol
dans la rubrique "Oldies but goodies" "Des jours éblouissants" de Jiang Wen projeté dans le cadre du cycle "Nouvelles voix du cinéma chinois" à la Cinémathèque française
les chroniques des sorties de janvier
et les chroniques des sorties de décembre

Lecture avec :

"Bienvenue, Mister Z" de Jean-Marie Bretagne
"Shangri-la" de Mathieu Bablet

Froggeek's Delight :

"Asssasin's Creed" de Justin Kurzel au cinéma...

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=