Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mon Traître
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique d'après deux oeuvres de Sorj Chalandon, adaptation et mise en scène de Emmanuel Meirieu, avec Jean-Marc Avocat, Stéphane Balmino et Laurent Caron.

Dans la pénombre d’une scène baignée dans la grisaille, vont se succéder trois paroles, trois monologues qui plongent le spectateur dans la terrible ambiance de la perpétuelle guerre d’Irlande.

Celle où règne le vent glacé des pires sentiments humains. La mort y rode avec comme cavaliers de l’apocalypse la souffrance et la trahison.

Compagnon de route devenu ami d’un chef de l’Ira, Denis Donaldson, en qui il projette sa foi de révolutionnaire romantique, Sorj Chalandon racontera dans "Mon Traître" et "Retour à Killybegs" comment il a appris que l’être qu’il vénérait trahissait la cause qu’il prétendait défendre. Comment rester un humaniste quand on s’aperçoit que son héros n’était qu’un Judas qui s’est vendu pour un plat de livres sterling ?

Emmanuel Meirieu a donc rassemblé dans "Mon Traître" les deux paroles rassemblées dans les romans de Sorj Chalandon. On y entendra successivement le point de Sorj, devenu Antoine (Laurent Caron), l’ami luthier français de Tyrone Meehan, venant assister à l’enterrement pluvieux de son ami le traître.

Lui succédera Jack Meehan (Stéphane Balmino), le fils de Tyrone, personnage qui n’était pas à l’origine dans les romans, mais qui apporte la voix chantée de l’Irlande. Car que serait une pièce ou un film sur l’Irlande sans la tristesse vibrante des chants irlandais ?

Enfin, déjà mort, surgissant comme un vampire dans un film anglais de la Hammer, c’est au tour du spectre de Tyrone Meehan (Jean-Marc Avocat) de venir se défendre.

Les deux premiers personnages s’interrogent, racontent, incrédules comment leur héros est devenu leur salaud. Tyrone Meehan, lui, ne s’excuse pas, mais raconte son récit de damné. Comment de réprouvé irlandais, il a endossé les habits du méchant.

Porté par la voix forte et assurée de Jean-Marc Avocat, ce récit est proprement dantesque. On y revit, avec quelques projections vidéos qui renforcent le poids de l’horreur du monologue de Tyrone, les supplices vécus dans les geôles anglaises par les prisonniers irlandais conduits par Bobby Sand.

Selon l’affreuse formule consacrée, personne ne sortira indemne de cette longue description clinique de ces jeunes gens idéalistes noyés dans leurs excréments par l’intransigeance de Mme Thatcher.

Qu’on se le dise d’emblée : Emmanuel Meirieu n’a aucune pitié pour son spectateur. Il ne sera pas question d’édulcorer ce qui s’est réellement passé. Est-ce le prix pour trouver des circonstances atténuantes à la trahison de Tyrone Meehan ? En tout cas, c’est ce qui donne cette force inouïe au travail d’Emmanuel Meirieu, parfaitement dans la lignée des "romans" de Sorj Chalandon.

Travail qu’on ne pourra plus oublier d’autant qu’il n’y a dans ce spectacle aucune tentative de manipulation, aucune tentative d’émotion frelatée. Ici, la violence n’est pas exhibée avec complaisance. Les mots sont forts pour qu’au terme du bout de la noirceur, l’humain puisse survivre.

"Mon Traître" est paradoxalement une œuvre pleine d’espoir.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 mai 2018 : De la neige en été

Il neige au mois de mai, des gens tuent d'autres gens avec des couteaux, bref le monde part en couilles. Pour autant, si la culture aide à élever les esprits, on aura toujours besoin d'un petit oasis où aller piocher quelques bonnes idées culturelles. C'est parti pour la sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro
et toujours :
"Amour et sépulcre" de trou aux rats
"Nos dimanches" de Yvan Marc
"Canyon alibi" de Alain Gibert
"Traversée" de Béatrice Bertho
"Grand paon de nuit" de Palatine
"The great untold" de Scott Matthews
"Abyss EP" de Springwater

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bérénice" aux Ateliers Berthier
"Reconstitution" au Théâtre de l'Aquarium
"23 rue Couperin" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le liseur du 6h27" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Loretta Strong" au Théâtre de Belleville
"Le Maître et Marguerite" au Théâtre de la Tempête
"Coups de feu rue Saint-Roch" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Chemin des Dames" au Théâtre Essaion
"Dans les jardins de Castor et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Longwy-Texas" à la Maison des Métallos
"Madame Molière" au Théâtre de Nesle
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Essaion
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Myriam Allais - Mes Hommes" au Théâtre Essaion
"Denise Jardinière vous invite chez elle" au Théâtre Essaion
les reprises avec :
"Névrotik Hotel" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Paroles gelées" au ThéâtreGérard Philippe à Saint Denis
"Un Démocrate" au Théâtre de la Reine Blanche
"Tea for three" au Théâtre de Nesle
"Les Amants de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"Yann Jamet - Le Syndrome de Jeanne d'Arc" au Théâtre de Dix Heures
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :
les films de la semaine :
"Miracle" de Egle Vertelyte
"L'Arche de Monsieur Kervadac" de Karel Zeman
Ciné en bref avec :
"La Révolution silencieuse" de Lars Kraume
"Milf" de Axelle Laffont
"Place publique" de Agnès Jaoui
"Amoureux de ma femme" de Daniel Auteuil
"Larguées" de Eloïse Lang
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

et toujours :
"Fouché" de Nicolas Juncker & Patrick Mallet
"Le hameau de la reine" de Jean des Cars
"Madgermanes" de Birgit Weyhe
"Possession" de Paul Tremblay
"Splendeurs et fureurs" de Christina Stead
"Une autre histoire de la renaissance" de Didier le Fur
"Eloge de la roue libre" de Christophe Salaün


Froggeek's Delight :

"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=