Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rimbaud Verlaine - Eclipse totale
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Christopher Hampton, mise en scène de Didier Long, avec Julien Alluguette, Didier Long et Jeanne Ruff.

Comme les aventures de George Sand et de Frédéric Chopin, celles de Rimbaud et de Verlaine continueront longtemps à passionner les dramaturges et les cinéastes.

La version de Christopher Hampton, sous-titrée "Eclipse totale" a fait l'objet d'un film d'Agnieszka Holland avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Rimbaud. Elle est évidemment très schématique et donne la part belle à l'homme aux semelles de vent. Verlaine n'y est, comme souvent, qu'un alcoolique fasciné par l'enfant terrible de la poésie française.

Dans son adaptation, Didier Long tente de rééquilibrer les choses. Face à Julien Alluguette, qui pose d'emblée son personnage de génie précoce de manière évidente dans sa tenue et ses tics, comme le ferait un acteur américain formé à l'actor'studio, Didier Long se cherche en Verlaine.

Dandy décalé à la démarche mal assurée d'alcoolique, faux rieur et vrai angoissé, il n'a pas le beau rôle. Celui d'un faire-valoir qui frappe sa femme, profite de son argent et ne pense qu'à cuver. On en oublierait, hélas, qu'il est le grand poète des deux. Pauvre "Lélian", même pas affublé de ce joli surnom dans la pièce, qui n''est là que pour contempler le monstre génial qui l'a choisi comme souffre-douleur.

Pourtant "spécialiste" de la France - on lui doit la belle adaptation cinématographique des "Liaisons dangereuses" de Stephen Frears, et le scénario pour le même réalisateur de "Coco avant Chanel" - Christopher Hampton a caricaturé le duo Rimbaud-Verlaine. Tous ceux qui ont vu les nombreux spectacles autour de l'un ou de l'autre en savent plus que lui sur la complexité de ses deux "poètes maudits".

Le travail de Didier Long n'est pas en cause : il illustre parfaitement le côté "biopic" très schématique imaginé par Hampton. Dès lors, quoi qu'il fasse, il est bien obligé de réduire le rôle de Mathilde Verlaine (Jeanne Ruff) à la portion congrue, de ne pas vanter la musicalité de Verlaine, la plupart des textes"dits" étant de Rimbaud.

On mettra logiquement des guillemets à "dits", car on ne sent pas dans "Rimbaud/Verlaine" un véritable amour de la poésie qui expliquerait pourquoi "Une Saison en enfer" et "les Illuminations" font entrer le genre dans une nouvelle ère.

Reste que si l'on considère l'histoire littéraire comme un beau livre d'images d'Epinal, les heurs et malheurs de la saga Rimbaud-Verlaine se suivent sans déplaisir, avec, on le redira, un effort pas totalement couronné de succès de Didier Long pour que Verlaine ne soit pas vampirisé par Rimbaud, lui que Jorge Luis Borges considérait comme le seul poète français à avoir compris dans son art poétique que la poésie doit être de "la musique avant toute chose".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=