Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Aigle à deux têtes
Théâtre Le Ranelagh  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Jean Cocteau, mise en scène de Issame Chayle, avec Delphine Depardieu, Alexis Moncorgé, François Nambot, Julien Urrutia et Salomé Villiers.

Connue par sa version filmée, "L'Aigle à deux têtes" de Jean Cocteau n'est pas une pièce qui paraît évidente à monter aujourd'hui.

Le lyrisme poétique de l'auteur appliqué à une histoire qui se passe dans un royaume d'opérette digne de la "Veuve joyeuse" peut-il encore avoir cours si l'on réduit l'intrigue à quelques éléments décoratifs et quelques personnages emblématiques ?

Sans le fantastique château de la reine recluse et son armée de soldats de plomb aux tenues chatoyantes, "L'Aigle à deux têtes" garde-t-il la même saveur romantique ?

Grâce à un écrin très soigné de Muriel Delamotte, qu'il s'agisse de la scénographie ou des costumes, à une mise ne scène alerte et très charnelle d'Issame Chayle, le pari fou est tenu.

Cette reine vierge, enfermée dans sa citadelle et dans la déraison de l'amour éternel qu'elle porte à son époux assassiné le jour de leur mariage, reste un très beau personnage théâtral. Quand survient mystérieusement le sosie du prince mort, en la personne d'un poète révolutionnaire, tout est prêt pour un drame romantique sur fond d'intrigue politique.

S'appuyant sur les lumières orageuses de Denis Koransky, Issame Chayle réussit particulièrement à rendre l'atmosphère électrique dans lequel va avoir lieu l'éphémère et sulfureuse rencontre de la reine et du poète.

Delphine Depardieu croit totalement à son personnage et sait s'enflammer quand l'amour impossible, que l'on pourrait croire le fruit de sa folie, survient pour la détruire. Face à ce roc fragile, Alexis Moncorgé retrouve l'élan des jeunes premiers d'antan. Sa maladresse est émouvante et nécessaire pour que le feu et l'eau s'unissent avec ardeur et désespoir.

Pour les entourer dans un halo de danger et d'intrigue, propice au drame, Cocteau a dessiné de beaux rôles comme celui du comte (François Nambot), chef de la police, et de Félix (Julien Urrutia), fidèle de la reine transi d'amour pour elle et d'Edith (Salomé Villiers), espionne au service de la cour. Ils sont ici parfaitement en place et à plein régime pour que la mécanique de l' "Aigle à deux têtes" fonctionne même avec une distribution aussi réduite.

Issame Chayle et ses excellents acteurs prouvent ainsi que loin d'être injouable et datée, "L'Aigle à deux têtes" est devenu un texte intemporel où souffle le vent de la passion amoureuse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=