Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Europe Connexion
Théâtre Ouvert  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Alexandra Badea, mise en scène de Matthieu Roy, avec Brice Carrois, Johanna Silberstein, Wei-Lien Wang et Shih-Chun Wang.

Que l'on soit rentré dans l'univers d' "Europe Connexion" ou qu'on l'ait rejeté, le texte d'Alexandra Badea a le mérite de poser des questions.

Cette pièce radiophonique, créée d'abord sur France Culture, méritait-elle une mise en espace ? Fallait-il pour se faire, munir les spectateurs d'un casque pour entendre des "voix off" finalement radiophoniques ?

Peut-on prendre comme thème le cynisme sans soi-même tomber dans le cynisme, à l'image de ces films parodiques sur la pornographie qui finissaient par n'être, à leur tour, que pornographique ?

S'inscrivant dans ce "théâtre politique" qui aborde sur scène des questions sur la mondialisation libérale, qui, d'ordinaire, font l'objet d'articles de fond dans "Le Monde Diplomatique", "Europe Connexion" assène finalement une "leçon" à ses spectateurs.

Ceux-ci sont distribués autour de la scène, une scène composée d'une partie "salle d'attente genre aéroport" et d'une partie "chambre d'hôtel international", les acteurs portant le discours déambulant de l'un à l'autre.

Décrivant la vie d'un lobbyiste de Sciences Po à Sciences Po, comment il devient un homme-lige des grandes sociétés voulant imposer leurs normes au niveau des institutions européennes, avant de finir par former d'autres lui-même en rentrant au bercail de la rue Saint-Guillaume, "Europe Connexion" énonce froidement les recettes machiavéliques des maîtres du monde.

On pourra très vite s'interroger si la manipulation dénoncée n'est déjà pas en jeu sur le spectateur. Car, si l'on en revient à ce casque d'audio, la première voix qui survient, la seule enregistrée, donne mécaniquement et métalliquement ses instructions. Elle entraîne le spectateur vers une quasi-soumission au discours qui suivra.

Effet volontaire pour montrer le cynisme des hommes d'influence ou simple dispositif qui se voudrait neutre, on ne pourra franchement pas le déterminer. Mais on s'étonnera que ses voisins acceptent sans broncher de rester "encasqués" alors que l'on peut suivre sans le casque le discours des personnages. On pourra même prendre le casque pour une fausse piste, puisque les acteurs chinois présents dans "Europe Connexion" parlent en mandarin... sans jamais être traduits.

Dès lors, on se demandera si Alexandra Badea, comme son metteur en scène Matthieu Roy, n'ont pas voulu justement poser des éléments, renforcés par la scénographie de Gaspard Pinta dont on a décrit l'efficace froideur, pour que leur spectateur comprennent qu'ils sont autant manipulés que les peuples par les lobbys.

Peut-être pourra-t-on reprocher à Alexandra Badea de vouloir, in fine, sauver ses calculateurs grassement payés au service des plus forts, notamment des industries polluantes, en montrant qu'ils finissent par détester ce qu'ils font.

On en doutera et on verra plutôt cela comme un doute sur un dispositif qui serait encore plus convaincant et passionnant s'il ajoutait une vraie cruauté sans considérations morales à ce monde inhumain des "influenceurs".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=