Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cendres de Cailloux
Théâtre La Boussole  (Paris)  janvier 2017

Comédie dramatique de Daniel Danis, mise en scène de Christian Bordeleau, avec Philippe Valmont, Solène Gentric, Marie Mainchin et Franck Jouglas.

Un décor épuré au possible (un théâtre brut sans le moindre décorum) où quatre personnages racontent des morceaux d’une histoire qui les lie tous.

Dans une vielle ferme de la campagne québécoise qu’il tente de retaper, un citadin taciturne enfui avec sa fille après le meurtre de sa femme, croisera le chemin d’une institutrice accompagnée de son copain de toujours.

Il y a donc là : Clermont dit "Cailloux" qui charrie les pierres du chagrin, sa fille Pascale qui le regarde reconstruire peu à peu sa vie et le maintient debout, tandis qu’elle découvre la sienne. Il y a Shirley, qui s’élance telle une amazone en attendant une collision et Coco, aussi hâbleur que perdu, qui se consume dans l’ombre de Shirley.

Pour mettre en scène ce projet fort, Christian Bordeleau, après Michel Tremblay et le formidable "A toi pour toujours, ta Marie-Lou" à l’atmosphère analogue, se fait le passeur d’un autre dramaturge québécois, l’un des plus singuliers auteurs actuels : Daniel Danis.

Celui-ci livre avec "Cendres de Cailloux" une histoire heurtée de passé et de reconstruction pour des âmes en perdition. Des individus dont le point commun est l’envie brûlante d’amour, même niée ou mal formulée.

On apprécie dans ce beau poème douloureux, la langue si imagée et chargée d’émotion de Danis qui met en lumière des anti-héros, loosers anonymes cabossés de la vie mais qui vibrent toujours et d’autant plus.

Le metteur en scène respecte à merveille l’ambiance du texte (rarement joué en France) et trouve un carré d’as qu’il dirige à la perfection pour défendre la partition ciselée de ce long chant désespéré. La musique originale de Geneviève Morissette aux mélodies touchantes confère la tonalité qui lui sied et de l’ampleur à cette histoire saisissante.

Solène Gentric est une Shirley sensuelle et mystique, au charisme omniprésent. Franck Jouglas campe un Coco aussi caustique qu’insolent. Enfin, le duo père-fille composé de Philippe Valmont et Marie Mainchin est simplement à couper le souffle. Marie Mainchin, déjà parfaite dans la pièce de Michel Tremblay incarne ici une Pascale rafraîchissante, qui raconte tout de son regard et dont le sourire désarmant éclaire cette ténébreuse histoire.

Quant à Philippe Valmont, absolument bluffant, il interprète avec une sincérité totale le parcours de montagnes russes de Clermont, et parvient dans une sobriété éloquente à nous déchirer le cœur. Un ouvrage d’orfèvre qui, de la rage au mutisme, de la souffrance au ravissement fait tout passer. Et l’on assiste à la consécration évidente d’un immense comédien.

Un spectacle gonflé d’amour d’une force et d’une poésie rare qui vous happe comme par magie pour ne plus vous lâcher. Un très beau travail, ardent et vrai.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=