Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce On jette un dé, milord Snake
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  janvier 2017

Performance poétique conçue et interprétée par Sébastien Bidault accompagné par le musicien Jean-Baptiste Perraudin.

Assis dans une humble posture, l'air juvénile, vêtu d'un costume noir qui, nonobstant l'absence de brassard blanc, évoque un premier communiant des années 1960, l'officiant a un regard égaré et néanmoins facétieux.

Il parle lentement, avec un soupçon d'hésitation et d'affectation précieuse, et happe l'attention du spectateur. Et tout aussi rapidement une analogie - élogieuse - s'établit avec l'attitude de clown triste du comédien et humoriste Jean-Jacques Vanier.

Avec son "air de ne pas y toucher" et sa gestion du silence, Sébastien Bidault instaure immédiatement un lien empathique en dispensant un florilège de textes issus de l'anthologie personnelle de son oeuvre poétique de Michel Houellebecq sans doute connue de ses seuls fans addict.

Sous le titre "On jette un dé, milord Snake", il propose une invitation au voyage dans l'univers houellebecquien qui, malgré ses thèmes baudelairiens, n'est pas "luxe, calme et volupté" mais "vide, ennui et immobilisme".

La sélection opérée dans une poésie du quotidien dépourvu(e) de lyrisme et au verbe plat, des banlieues grises et monotones, d'une nature sans immanence, d'une petite vie banale sur laquelle plane l'ombre de la mort, contribue à dresser le portrait d'un homme mélancolique dont l'état au monde ressort davantage à une inadaptation au monde que d'un mal de vivre et qui amène vers un infime horizon de bonheur possible.

La combinaison dramaturgique des textes se révèle en résonance totale avec les propos tenus par l'auteur commentant l'exposition "Michel Houellebecq - Rester vivant" dont il était le maître d'oeuvre au Palais de Tokyo en 2016 : "Un démarrage très plombant, sinistre, avec une réalité indiscutablement réelle, une longue partie intermédiaire où ça part un peu dans tous les sens, ce que j’appelle le n’importe quoi mégalomane, et une fin très évanescente".

Accompagné et soutenu par une création acoustique en live, celle du batteur Jean-Baptiste Perraudin qui ne tape pas sur un bambou mais sur les singuliers instruments percussifs que sont le udu nigérien et le cajón péruvien, Sébastien Bidault délivre donc une performance poétique incarnée et aboutie qui évite l'écueil du récital de salon.

Une proposition immersive à découvrir notamment comme première approche d'un écrivain parfois considéré comme l'ennemi public de la littérature française.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=