Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kursed
Misophone  (H.Y.P. / PIAS)  janvier 2017

"La musique, c’est notre façon de boxer", telle est la formule de Kursed qui annonce d’entrer la couleur. Et il faut bien avouer qu’avec Misophone, le groupe montpelliérain a de grandes chances de mettre KO les nombreux amateurs de rock qui aiment les Arctic Monkeys, The White Stripes, Nirvana et autres Strokes. Amateurs de rock, à vos platines, on va envoyer du lourd.

Leur premier album, sorti le 20 janvier 2017 chez PIAS a été enregistré dans la foulée de leur deuxième EP, Apple sorti en 2015, à la suite du premier Rétromania. Forgé dans l’ambiance des bières à moitié chaudes et de la chaleur des salles de concert montpelliéraines, Kursed nous livre un set fulgurant et bouillonnant. Le combat de boxe est lancé.

Nul besoin de sparring partner, le combat démarre dès le premier titre "Rock and Roll", qui bondit avec plein de rage et des grosses guitares de partout. En avant, on se met à hocher du menton naturellement.

"Balloon" continue l’aventure avec les mêmes vertus puis "Almighty" prend une nouvelle tournure, beaucoup plus leste et légère avec des accents proches des Arctic Monkeys. A travers une chanson comme "Red Wines", aux connotations beaucoup plus bluesy, Kursed nous montre l’étendue de sa palette musicale. La boxe n’est pas faite seulement d’uppercuts ravageurs, elle se compose aussi de crochets efficaces qui peuvent aussi nous envoyer dans les cordes.

"Toy", merde on est déjà au milieu du combat, sonne juste, guitares funky, à peine le temps de kiffer que le cinquième round est déjà terminé. "Next moon" nous permet de reprendre notre souffle avec une chanson beaucoup plus calme et reposante. Evidemment les hostilités reprennent de plus belles avec Apple et ses accélérations dans les virages ou chœur en contrechamp. De nouveau, ça bastonne grave, acculé dans les cordes.

"Deep sleep" vient ensuite jouer les trouble-fêtes avant de nous laisser titubant sur "Archimedes". Champ de la victoire, enfin, de la guitare en guise de trompette sur "Crow". En sueur. Par terre. En sang. Ne restera plus qu’un retour au vestiaire.

Misophone est donc un album de rock énergique composé de dix chansons montées sur ressorts savamment dosées qui nous en met plein les oreilles. Tantôt rock, blues ou grunge, le groupe montpelliérain s’appuie sur des mélodies envoutantes soutenues par la voix puissante de son chanteur et des riffs de guitare résolument rock. Kursed risque fort de marquer les esprits avec cet album.

Boxer ? Ha ha. Quelle idée ? Sauf si, comme ici, c’est pour le faire dans la cour des grands… Effectivement !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Kursed
Le Bandcamp de Kursed
Le Soundcloud de Kursed
Le Facebook de Kursed


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=